Accueil » Non classé » Les fèves

Les fèves

Image

 

« Ça me fait une belle jambe d’avoir une couronne sur la tête vu que je viens de m’en casser une en mordant dans la fève. »

Le chat de Gelück  « Fèves fleuries, Temps de folies. »

9.JPG

 

GÉNÉRALITÉS

La fève est une des plus anciennes plantes domestiquée par l’homme. Nous retrouvons ses traces dans la plus haute Antiquité égyptienne.

Les chinois l’ont intégrée à leur alimentation, il y a plus de 500 ans déjà. Mais Perses, Grecs, Phéniciens, Romains, tous les peuples antiques l’ont adoptée.

Nous la retrouvons aussi dans la galette de l’épiphanie. Celui qui la trouve devient le roi de la journée. D’où vient cette tradition ?

La fève dans la galette des rois remonte au temps des Romains, au 11ème siècle (entre 1000 et 1100 ). Certains avaient pour habitude de désigner leur chef en cachant une pièce dans un morceau de pain. Une pièce d’argent, une pièce d’or ou bien pour les plus pauvres, un haricot blanc. Celui qui la trouvait était alors élu. Plus tard ce pain fut remplacé par de la brioche. À la fin du XVIIIe siècle, des fèves en porcelaine apparurent, représentant l’enfant Jésus en porcelaine et le nom de fève restera. Sous la Révolution, on remplaça l’enfant Jésus par un bonnet phrygien. Les graines de fève furent systématiquement remplacées depuis 1870 (année de la Commune de Paris) par des figurines en porcelaine. (source : http://www.mariefrance.fr/cuisine/invite-dhonneur/tout-sur-la-galette-des-rois-son-histoire-ses-traditions-40760.html%20)

Sa richesse en protéine en fait un allié des régimes végétarien.

Il y a un intérêt écologique de semer les fèves. D’abord, comme toutes les légumineuses (haricots, pois), elles fixent l’azote et l’amènent au sol. « La fève fertilise le sol où on l’a semée et elle tient lieu de fumier. » Mais c’est aussi un excellent attracteur de coccinelles qui viennent volontiers s’y reproduire pour la bonne raison que cette plante est aussi la cible des pucerons. Donc avoir quelques pieds de fèves même si vous n’en consommez pas, prend tout son sens.

 

Image

CULTURE

C’est un légume peu exigeant mais il faut malgré tout bien fertiliser le sol à l’automne par des apports de compost ou de fumure bien décomposés. Elle préfère une exposition ensoleillée, un climat tempéré mais les grandes chaleurs la gêne beaucoup. Elle supporte les gelées jusqu’à – 4° mais même si la gelée aura grillé les plants, ils repartiront depuis le pied. Elle aime les sols profonds et argilo-calcaire.

Image

SEMIS

Pour éviter la contamination de vos graines par la bruche, passez-les 48 heures au congélateur après la récolte ou si ça n’a pas été fait au moment du semis.

La veille de votre semis, laissez tremper vos graines dans de l’eau pendant 24 heures et éliminez toutes celles qui flottent.

Le semis se fait en février–mars tous les 15 cm et à 5 cm de profondeur. Les rangs doivent être distants de 50 cm. Dans le sud, on sème les fèves dès l’automne (octobre/novembre) pour une récolte dès le mois de mai.

Image

ENTRETIEN ET RÉCOLTE

Dès que vos plants atteindront 20-25 cm de haut, buttez-les afin de ramener de la terre au pied et favoriser l’enracinement. Paillez.

Pincez les tiges au-dessus de la 5ème ou 6ème fleur. Cette opération, outre qu’elle donnera de plus belles gousses, neutralisera l’effet des pucerons noirs qui commencent toujours sur les extrémités tendres. Si les bouts enlevés sont déjà attaqués, brûlez-les ou enfouissez-les profondément pour éviter, si vous les laissez à terre, que les insectes ne remontent vers les plants, de même si vous les mettez sur le tas de votre compost vous le contaminerez.

vous pourrez commencer à récolter 3 à 4 mois après le semis. Ne les récoltez pas trop tard car les grains durcissent très vite. Dès qu’ils emplissent les gousses, cueillez-les avec précaution pour ne pas arracher le pied.

Par contre si vous voulez garder des fèves sèches (pour la consommation ou pour de nouvelles graines à semer), laissez sécher les gousses sur le pied jusqu’à ce qu’elles noircissent. Puis entreposez-les au sec avant de les écosser et de les ranger dans un récipient hermétique.

JARDINER AVEC LA LUNE

  Semez en lune montante

Image

MALADIES ET RAVAGEURS

Le mildiou et la rouille peuvent faire des dégâts. Pour l’un comme pour l’autre, une pulvérisation de bouillie bordelaise peut être effectuée dès les premiers signes de maladie. Un bon geste préventif consiste à effectuer une pulvérisation de purin d’ortie sur le sol avant les plantations, puis une pulvérisation de décoction de prêle sur le plant si le temps est humide.

Les pucerons noirs s’attaquent souvent aux fèves. Des pulvérisations de savon noir (30 gr de savon noir par litre d’eau) devraient en venir à bout. Vous pouvez aussi associer à vos semis, des semis de capucine et/ou d’aneth pour leur action répulsive.

Contre les bruches, congelez les graines de fèves après la récolte ou avant le semis pendant 48 heures. Cela suffit pour tuer les insectes qui se trouvent dans les grains. N’oubliez pas de mettre vos graines sèches dans un récipient hermétique.

Image

ASSOCIATIONS DE PLANTES

La fève se plait au côté du maïs, de la pomme de terre, du céleri, de la laitue et de l’artichaut.

Par contre, éloignez-la des oignons, de l’ail et des échalotes.

 

61 4 juin.JPG

 

Merci à Brigitte (Pestoune) pour son aide à la création de certains sujets et à Séverine (Sev28) pour

les corrections de tous les sujets. Une petite visite sur leur blog serait la bienvenue. Merci pour elles

Blog de Brigitte Image Blog de Séverine Image

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


17 commentaires

  1. lapinbleu2 dit :

    Commentaire Philippe88

    Bonjour,
    Quelqu’un a-t-il déjà cultivé des fèves dans une région froide, comme ma région ? Quelle race de fèves faut-il privilégier ? Je sais qu’il y a l’ami Google, mais j’aime bien avoir l’avis des jardiniers. Bonne journée. Philippe

    J'aime

  2. lapinbleu2 dit :

    Philippe, je ne pourrais pas t’aider car je n’en ai jamais mis depuis que je suis en Savoie. Mais peut être que notre amie Pestoune pourra te renseigner. Il me semble qu’elle en met dans sa Sibérie française.

    J'aime

  3. lapinbleu2 dit :

    Commentaire Valérie

    Bonjour Philippe, ma tante (bien vieille dame aujourd’hui)
    habite près d’Annecy ; elle met ses fèves en février.

    J'aime

  4. lapinbleu2 dit :

    Valérie t’a donné la réponse. Sa tante habite à 100 bornes
    de chez moi. Maintenant je saurais si je veux en mettre.

    J'aime

  5. lapinbleu2 dit :

    Commentaire pestoune

    Oui les fèves viennent bien par chez nous Phil. A semer dès que les gelées ne sont plus à
    craindre et dans une expostion ensoleillée. Moi je m’en sers plutôt comme engrais vert

    J'aime

  6. lapinbleu2 dit :

    Commentaire Valérie

    Je sais que les fèves ne craignent pourtant pas le froid, vu qu’elles sont en feuille tout l’hiver ; certes les fleurs, elles, craignent la neige (comme toutes les fleurs) ; si ça arrive, vite un voile en catastrophe, mais c’est tout. Alors Pestoune, quand tu parles de gelées, c’est à cause de la germination ?

    J'aime

  7. lapinbleu2 dit :

    Commentaire pestoune

    La fève supporte bien des petites gelées et chez moi, il arrive souvent qu’on ait de très fortes gelées en fin d’hiver début de printemps et c’est encore plus le cas dans certaines parties vosgiennes. Or si un plant déjà bien sorti grille, il repartira depuis le pied mais j’ai un fort doute quand aux grains fraichement germés. Dans le doute je préfère attendre si le climat est froid que les fortes gelées ne soient plus à craindre. En jardinage j’ai appris une chose que les semis un peu plus tardif rattrape vite les semis mis de bonne heure. C’est pour quoi je parlais de notre région.

    J'aime

  8. lapinbleu2 dit :

    Commentaire Valérie

    ok Pestoune.
    De toute façon, je ne connais pas assez les régions froides ; c’était juste l’exemple de ma tante…
    Dans le Gers, je les mets en novembre, ce n’est donc pas comparable ; ceux qui les mettent au printemps, c’est en mars ; ça fait un mois de différence pour les récoltes quand même, et celles semées en mars sont pleines de pucerons en juin. Voilà, voilou.

    J'aime

  9. lapinbleu2 dit :

    Justement les fèves sont excellentes pour attirer les pucerons. Si un jour j’en mets ce sera pour les semer à coté de mes rosiers ou de mes haricots verts pour les protéger des pucerons.

    J'aime

  10. lapinbleu2 dit :

    Commentaire Valérie

    lapinbleu2 a écrit :
    Source du message Justement les fèves sont excellentes pour attirer les pucerons.
    Si un jour j’en mets ce sera pour les semer à coté de mes rosiers
    ou de mes haricots verts pour les protéger des pucerons.

    Excellente idée !!

    J'aime

  11. lapinbleu2 dit :

    Commentaire Philippe88

    Merci Pestoune et Valérie

    J'aime

  12. lapinbleu2 dit :

    Commentaire Philippe88

    Bonjour,
    Aujourd’hui récolte des fèves. Petite déception : de grandes gousses, mais pas de grains tant que ça. Parfois, 3, 4 ou 5 grains, parfois 1 seul grains. Parfois même les grains n’ont pas poussé.
    Est-ce normal pour ce légume ? Ou ai-je eu un souci avec mes fèves (météo ? pucerons?) . Ou ai-je mal fait quelque chose ?

    Autre chose : est-ce long à cuire ( à l’eau je suppose) ?

    J'aime

  13. lapinbleu2 dit :

    Commentaire pestoune

    Les fèves fraîches se cuisent très rapidement, Phil En moyenne une vingtaine de minutes mais n’oublies pas des les éplucher. Chaque grain est dans une écorce. Tu incises de dessus du grain, puis tu pressens pour faire sortir la fève verte.
    Pour ta récolte, je ne suis pas spécialiste car je m’en sers comme engrais vert et donc je n’attends pas de récoltes.

    J'aime

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :