Accueil » Non classé » Les poivrons et les piments

Les poivrons et les piments

Image

 

« Les secrets sont des piments sur le bout de la langue. Tôt ou tard ils mettent la bouche en feu. Tôt ou tard on ouvre la bouche et on montre le petit diable qui faisait sa cuisine entre nos dents serrées. »

Christian Bobin

 

Image

PIMENT D’ESPELETTE

GENERALITES

Poivrons et piments sont d’excellents légumes d’été, faciles à cultiver. Originaire d’Amérique centrale et d’Amérique du sud, les poivrons et les piments sont caractéristiques des fruits d’été et se dégustent aussi bien crus que cuits.

Cette plante n’est connue qu’à l’état cultivé, probablement domestiquée au Mexique. On a retrouvé des graines vieilles de 5000 ans lors de fouilles archéologiques au Mexique.

Depuis elle s’est répandue dans le monde entier. Entrée en Europe au XVème siècle, c’est d’abord le piment piquant qui a connu son essor. Le poivron doux s’est répandu vers le début du XIXème siècle.

Image

FEHER OZON PAPRIKA

S’il y a quelques différences entre les deux variétés, poivrons et piments se cultivent exactement de la même façon.

Il existe une quantité innombrable de variétés aussi bien parmi les piments que parmi les poivrons. Certains pays, certaines régions même ont développé des variétés autochtones, dont certaines sont déclarées appellation d’origine protégée AOP comme le piquillo de Navarre ou le piment d’Espelette.

En règle générale, on dit que les poivrons sont doux et les piments forts, or il existe une variété de poivron hongrois qui est particulièrement piquante.

Pour les piments piquants, il faut savoir que si les graines apportent du piquant, ce sont surtout les parties blanches contre la chair qui vous donneront cette sensation. Donc si vous voulez rendre inoffensif un piment, enlevez cette partie et tous les grains. Attention à l’alcaloïde : la capsaïcine, qui donne ce goût fort, et se dépose sur vos mains. Ne vous  frottez surtout pas les yeux où il vous en cuira (expérience vécue). Un barème permet d’évaluer la force des piments, c’est l’échelle de Scoville notée de 1 à 10.

En matière de santé poivrons et piments sont une excellente source de vitamines A et C et de plus ils renferment plusieurs composés antioxydants.

                         Image              Image                 Image

CULTURE

Les poivrons et piments ont avant tout besoin de chaleur, donc d’une exposition ensoleillée, lorsque la terre sera bien réchauffée. Dès le début de leur croissance, il leur faut une température de 20°. Inutile de les planter avant fin mai si vous n’avez pas de serre.

Il leur faut une terre légère, très riche et bien drainée. Ce sont des plants très gourmands.

Ayant une hauteur oscillant selon les variétés de 50 à 80 cm et les tiges étant très cassantes, prévoyez un tuteur ou un palissage avec du fil de fer tendu entre des piquets à différentes hauteurs au fur et à mesure de la croissance des pieds.

Vous commencerez à récolter 5 mois après le semis environ.

Image

BONNET DE L’ÉVÊQUE

SEMIS

Le semis s’effectue en godet ou en terrine à l’intérieur de chez vous ou dans une serre chauffée à une température la plus constante possible de 20 à 22° vers le mois de mars (janvier dans le Sud de la France).

Je vous conseille de préparer tes terrines quelques jours avant le semis et de les déposer près d’une source de chaleur afin que le terreau soit chaud.

Arrosez à l’eau légèrement tiède avec un pulvérisateur, gardez le semis toujours humide mais pas détrempé.

Il faut d’une à trois semaines selon les variétés pour voir apparaître les premiers germes.

Dès la levée, lorsque vous aurez 2 ou 3 feuilles, conservez un seul plant par godet. A ce moment là, exposez-les à la lumière. Réduisez l’arrosage, il faut que la terre sèche entre deux arrosages.

Image

Il vous faudra compter deux mois après le semis pour pouvoir mettre les plants en place dans votre potager.

Image

CORNO DI TORO JAUNE

REPIQUAGE ET MISE EN PLACE

Dès que vos plantules ont 4 feuilles, il est temps de les repiquer en godets individuels. Profitez de la moindre douceur pour les exposer en plein air et les fortifier ainsi tout en leur évitant de filer.

Vous pourrez les mettre en place, dès que la température atteint les 20° en journée. Comme les plants sont gourmands, il est indispensable de remplir le trou de plantation de compost ou de fumier bien décomposé. Il faut enterrer les pieds jusqu’au collet. Plantez-les à une distance de 40 cm dans tous les sens. Enterrez les bien jusqu’aux premières feuilles.

Arrosez les régulièrement sans excès et sans mouiller le feuillage pour ne pas risquer de contaminer les plants avec l’oïdium. Paillez. Avec le paillage, j’arrose assez peu mon jardin sauf en cas de grosse sécheresse. Les racines des légumes y compris ceux des poivrons vont chercher l’humidité dont elles ont besoin un peu plus profondément dans le sol. L’important est de garder une régularité. Si vous commencez à arroser, faites-le régulièrement sinon vos fruits vont mal se développer, devenir moins résistants. Les chocs hydriques sont mauvais pour le jardin.

Pour avoir de beaux fruits, il convient de leur apporter de la nourriture régulièrement en arrosant au sol avec du purin d’orties mais aussi en apportant de la potasse par l’intermédiaire de cendre qui favorise la croissance.

Protègez-les au maximum du vent et du froid au printemps puis en fin de saison à l’automne car vos piments et poivrons donneront jusqu’aux gelées.

Si vous voulez de gros poivrons ou piments, ne conservez qu’une quinzaine de fruits par plant. Et pour favoriser la maturation des fruits, deux arrosages de purin de consoude leur feront du bien (extrait fermenté réalisé avec 1kg de plante fraîche pour 10 l d’eau, macéré pendant quelques jours et dilué à 5%)

JARDINER AVEC LA LUNE

th66

Semez pendant la lune montante, à l’intérieur de chez vous ou dans une serre chauffée. Repiquez et mettez en place dans votre jardin, en lune descendante

RÉCOLTE DU POIVRON ET DU PIMENT

Les poivrons peuvent se récolter verts ou colorés. Si vous attendez leur maturation, ils seront plus sucrés. Pour les variétés de piments à sécher tels le piment d’Espelette ou le piment à paprika par exemple, il vous faudra attendre le mûrissement complet avant de les mettre à sécher enfilés sur un fil.

Image

BOLDOG HUNGARIAN

SPICE (PIMENT A PAPRIKA)

 

ASSOCIATIONS DE PLANTES

Les poivrons et les piments aiment la compagnie des membres de sa propre famille soit les tomates, les aubergines et les pommes de terre. Mais par contre ils ne doivent pas être plantés après ces mêmes légumes. Mais ils aiment aussi le voisinage des carottes, des chou et du thym.

Comme l’espèce est gourmande, vous pourrez planter l’année suivante sur la même planche, laitues, poireaux, chicorées, choux qui sont moins gourmands en nutriments.

Associez les poivrons et les piments avec des fleurs et des aromatiques qui attireront les insectes : œillet d’inde, soucis, bourrache, lavande.

Image

ORDONO

 

MALADIES ET RAVAGEURS

Étant de la même famille que la tomate, poivrons et piments sont sensibles aux mêmes maladies et aux mêmes ravageurs.

La maladie la plus courante est le mildiou, cette maladie cryptogamique qui apparaît par temps chaud et humide, provoque des taches brunes sur les feuilles et fait pourrir les fruits.

Le seul moyen efficace est de faire de la prévention. Purin d’ortie au sol, paillage, décoction de prêle jamais d’arrosage sur les feuilles. Par temps humide et après chaque averse, traitez à la bouillie bordelaise.

Brûlez les plantes atteintes pour éviter la propagation de la maladie.

L’anthracnose due à un champignon qui donne des taches rondes grisâtres, entourées de noir. Pour lutter contre cette maladie, pulvérisez une décoction de prêle en préventif comme en curatif. Veillez à brûler toutes les plantes en fin de saison pour éviter la propagation de la maladie. La rotation des cultures permet également de lutter contre l’anthracnose.

La nécrose apicale ou cul noir est une maladie due à une carence en calcium. Elle forme des taches noires sur les fruits à l’opposé des pédoncules. Cette carence vient d’un stress hydrique, ou d’un système racinaire mal développé dans un sol compact, voire d’un travail du sol trop agressif ou encore d’une terre trop acide.

Vous pourrez apporter des cendres comme amendement pour le calcium.

Les pucerons attaquent les poivrons du jardin et déforment feuilles et tiges. Une solution efficace consiste à semer des œillets d’Inde entre les pieds et à accueillir les coccinelles.

Image

 

Si par curiosité vous souhaitez connaître le top 10 des piments les plus piquants du monde, c’est ici http://www.topito.com/top-piments-forts-monde

Image

Merci à Brigitte (Pestoune) pour son aide à la création de certains sujets et à Séverine (Sev28) pour

les corrections de tous les sujets. Une petite visite sur leur blog serait la bienvenue. Merci pour ellesBlog de Brigitte Image Blog de Séverine Image

 

Enregistrer

Enregistrer


Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :