Accueil » Non classé » Le fenouil bulbeux

Le fenouil bulbeux

Image

« Le rossolis du roi [Louis XIV], breuvage composé d’eau-de-vie faite avec du vin d’Espagne, dans laquelle on faisait infuser des semences d’anis, de fenouil, d’anet, de chervis, de carotte et de coriandre, à quoi l’on ajoutait du sucre candi, dissous dans l’eau de camomille et cuit en consistance de sirop »

Sainte- Beuve (journal de la santé de Louis XIV)

GÉNÉRALITÉS

Bien qu’il paraisse bulbeux, le fenouil est ce que l’on appelle un légume-feuille. Il vit encore à l’état sauvage dans les régions méditerranéennes, où il pousse sur des sols secs et rocailleux.

Dès l’Antiquité, ses vertus médicinales ont été reconnues. Mais il était particulièrement apprécié comme condiment et non pas comme légume.

C’est au Moyen-Âge que sa culture a vraiment commencé en Italie plus précisément. Réputé pour repousser les démons, ce n’est qu’un peu plus tard que les Toscans l’intègrent à leur cuisine.

Outre son bulbe, son feuillage et ses graines sont appréciés en condiments.

Image

CULTURE

Le fenouil aime une exposition ensoleillée et une terre meuble et riche en humus. C’est un légume qui préfère les climats doux et tempérés. Toutefois, il existe des variétés un peu plus rustiques : « Fino », « Hâtif de Genève », « Mammouth », « Selma » et « précoce d’été » permettant de les cultiver plus au nord.

Image

SEMIS

Semez le fenouil en pépinière dès mars-avril ou en place dès que le sol est suffisamment réchauffé soit en mai-juin.

Semez clair puis recouvrez les graines d’un centimètre de terre. Plombez et arrosez en pluie fine. Les rangs doivent être espacés d’une trentaine de cm.

Image

REPIQUAGE

Deux mois après le semis en pépinière, repiquez en pleine terre à une distance de 20 cm l’un de l’autre. Pour les semis en place, éclaircissez-les au bout de 6 semaines. Vous pourrez repiquer les plants issus de l’éclaircissage. Arrosez et paillez.

Le fenouil est gourmand en eau, surtout l’été. S’il est insuffisamment arrosé, il risque de monter en graines un peu trop rapidement, au détriment de la formation du « bulbe ».

Une dizaine de jours avant la récolte, buttez-le sur environ 15 cm, afin qu’il devienne bien blanc et tendre. La butte servira également de protection contre le gel au mois d’octobre. Mais il faut savoir que le buttage lui fait perdre quelque peu son goût anisé qui fait tout son charme.

Image

JARDINER  AVEC LA LUNE

Semez en lune montante.

Repiquez en lune descendante. Récoltez en lune descendante.

RÉCOLTE

Vous pourrez commencer à récolter environ 3 mois après la mise en place jusqu’au début novembre dès que les bulbes seront bien développés et qu’ils ont une taille d’une dizaine de cm de largeur. Vous pourrez conserver le fenouil quelques semaines en cave dans une terre humide ou du sable après avoir coupé les fanes 10 cm au-dessus du bulbe et avoir raccourci les racines de moitié.

Mais une fois arrachés, consommez les bulbes très rapidement.

Image

ASSOCIATIONS

Le fenouil ne supporte pas la proximité des choux, des haricots, des pois, des échalotes et il inhibe la croissance des tomates. La présence d’absinthe et de coriandre paraît gêner la formation de ses graines.

Le fenouil fait partie des quelques plantes qu’il convient d’isoler. Il tolère toutefois le navet et les poireaux si vous ne pouvez pas faire autrement.

Le fenouil est considéré comme une plante peu épuisante pour les sols. Elle peut revenir à la même place au bout de 2 ans.

MALADIES ET RAVAGEURS

Le fenouil est un légume peu sensible aux maladies et aux ravageurs. En cas d’attaque de pucerons, pulvérisez du savon noir dilué.

Image

FENOUIL ET SANTÉ

Le fenouil est très riche en vitamines

Vitamine C (52 mg/100 g)

Carotène (provitamine A)

Vitamine E

De précieux antioxydants

Vitamine B9 ou acide folique, renfort du système immunitaire.

De même il apporte une quantité non négligeable de minéraux.

Le potassium (430 mg/100 g)

Le magnésium (40 mg/100 g)

Sa teneur en calcium est, elle aussi, très élevée.

Le fer  (2,7 mg/100 g) bien au-dessus de la moyenne des autres légumes frais.

Sa richesse en fibre en fait un allié du transit intestinal.

Image

 

Merci à Brigitte (Pestoune) pour son aide à la création de certains sujets et à Séverine (Sev28) pour

les corrections de tous les sujets. Une petite visite sur leur blog serait la bienvenue. Merci pour ellesBlog de Brigitte Image Blog de Séverine Image

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :