Accueil » Non classé » Le maïs doux

Le maïs doux

Image

« Il n’y a pas de discussion entre la poule et le grain de maïs »

Proverbe baoulé

 

Image

GENERALITES

On ne connait pas vraiment l’origine de cette plante originaire d’Amérique du Sud. Ce qu’on peut affirmer, c’est qu’il y a 9000 ans elle était cultivé au Mexique, ce que l’on considère comme étant l’ancêtre du maïs, la téosinte dont les épis ne mesuraient que 2,5 cm. Le maïs n’est pas une plante qui vient spontanément, il lui faut la main humaine pour se développer. Puis peu à peu, la culture s’est propagée à l’Amérique centrale, puis l’Amérique du Sud avant d’être répandue sur l’ensemble du continent. Le maïs était l’alimentation de base des amérindiens avant l’arrivée de Christophe Colomb. Ce sont eux aussi qui ont découvert la synergie entre les plants représentant la culture des 3 sœurs : Maïs, haricots grimpants et courges.

C’est Christophe Colomb qui, à la fin du XVème siècle, introduit le maïs en Europe, mais face au blé, il n’a eu que peu de succès.

C’est lorsque Jacques Cartier le ramène en Normandie au milieu du XVIème siècle, que le maïs commence enfin à trouver un premier essor. Son succès vient de sa facilité de culture et de son extraordinaire rendement.

Il y a aujourd’hui plus de 200 variétés de maïs allant du maïs doux riche en glucides au maïs fourrager riche en amidon.

Image

CULTURE

Le maïs est une graminée pouvant atteindre 2 m de haut selon les variétés. Lorsque vous le sèmerez, pensez bien à l’ombre qu’il diffusera.

Il a besoin d’une exposition ensoleillée, abritée des vents dominants et d’un sol frais, riche en humus et léger. Apportez lui du fumier bien décomposé à l’automne et/ou au printemps mais surtout pas de fumure fraîche.

La température du sol doit être supérieure à 10° au semis.

Les maïs sucrés se récoltent 3 mois après les avoir semés. Les variétés à éclater se récoltent 4 à 5 mois après le semis.

Image

SEMIS

Ne présentant pas de difficultés majeures, le semis se fait le plus souvent en place de la mi-avril à la mi-juin. Mais si vous souhaitez hâter son développement, vous pouvez le semer en godet pour le repiquer dès le mois de mai.

Semez 3 à 4 graines en poquet, tous les 40 cm et des rangées distantes de 70 cm. Couvrez de 3 cm de terre et plombez. Arrosez en pluie fine. Le semis lève en une dizaine de jours.

Image

ENTRETIEN

Dès que les plants atteignent 15 à 20 cm de haut, ne conservez que le plus beau de chaque poquet. Buttez les pieds pour favoriser leur enracinement et paillez. Arrosez lors de fortes chaleurs.

Buttez-les encore une fois, dès que les pieds ont 40 cm.

C’est une plante qui a besoin de beaucoup d’eau, arrosez donc vos plants régulièrement.

Lorsque les fleurs femelle deviennent blanc crème presque beige, secouez les pieds afin que le pollen tombe des fleurs mâles (situées au sommet du plant) sur les fleurs femelles situées sur les côtés du plant. Cela aidera à la pollinisation surtout si l’année est sans vents.

JARDINER AVEC LA LUNE

Semez en lune montante.

Si vous les avez mis en godets, repiquez en lune descendante.

Image

RECOLTE

Trois mois après le semis, en été ou en début d’automne selon la date de ton semis, écartez l’enveloppe de l’épi encore verte et vérifiez la maturité des grains qui doivent être bien formés, lisses, tendres sous la pression de l’ongle et d’un blanc laiteux.

Maintenez la tige d’une main et cassez l’épi à la base dans un mouvement de bascule.

Image

ASSOCIATIONS

Attention à ne pas avoir de champs de maïs à proximité de votre jardin (à moins de 100 m). Le pollen voyage facilement et vous risquez d’avoir des hybrides pas forcément bons à consommer.

Nous l’avons évoqué, le maïs se plait avec les haricots à rames, les courges et les courgettes. Les laitues et les choux apprécieront de pousser à l’ombre du maïs.

Plantez-le loin de la betterave, du céleri, de la menthe et du romarin.

Image

MALADIES ET RAVAGEURS

Si vous voyez que vos grains se déforment, semblent se désagréger en poussière sombre, il s’agit du charbon du maïs. Dès les premiers signes de maladie il convient de cueillir et de brûler les épis atteints.

La noctuelle du maïs fait des dégâts dans les épis où elle s’installe. Pulvérisez régulièrement en préventif une décoction de tanaisie ou d’absinthe. Les pieds atteints doivent être éliminés et brûlés.

La pyrale du maïs fait des galeries au cœur des tiges des plants. Une bonne fertilisation suffit généralement à empêcher sa venue.

Image

MAÏS ET SANTE

Le maïs doux est riche en glucides, en provitamines A, en vitamines B, C et E et en sels minéraux particulièrement en magnésium, phosphore et potassium.

Il se consomme, en épi ou égrainé, cru en salade, cuit à l’eau, grillé au four ou sauté en pop-corn.

 

Image

 

Merci à Brigitte (Pestoune) pour son aide à la création de certains sujets et à Séverine (Sev28) pour

les corrections de tous les sujets. Une petite visite sur leur blog serait la bienvenue. Merci pour elles.Blog de Brigitte Image Blog de Séverine Image

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :