Accueil » Non classé » Le mûrier ronce

Le mûrier ronce

 

Image

Le mûrier, ou ronce des jardins est le résultat du croisement entre notre ronce commune et d’autres plantes de la même famille, parfois le framboisier.

Il préfère un emplacement ensoleillé et bien abrité. Le sol doit être frais et bien drainé.

L’une des variétés les plus populaires est dotée de longs rameaux souples au feuillage persistant découpé, portant des fruits abondants en septembre-octobre et dénués de piquants. Cette plante est très facile à cultiver. Elle forme rapidement de gros buissons, dont les rameaux atteignent 2 à 4 mètres de longueur. Les froids vifs et humides la font cependant s’abîmer. Non remontante, la mûre des jardins demande à être taillée de la même façon que les framboisiers du même type.

Image

PLANTATION

Plantez en automne ou au début du printemps et en dehors des périodes de gel.

Faites un trou d’un diamètre de trois fois environ le volume de sa motte et au fond de ce dernier incorporez du compost bien décomposé mélangé avec du terreau. N’y mettez jamais du fumier frais pour éviter de brûler les racines.

Faites tremper dans un seau d’eau la motte pendant quelques minutes. Dépotez votre mûrier et décollez un peu les racines pour faciliter la reprise.

Ensuite disposez votre mûrier dans le trou sur le lit de compost et terreau. Rebouchez tout autour et tassez bien la terre avec vos pieds. Et pour finir, arrosez.

Prévoyez environ 4-5 plants pour avoir une production intéressante. Espacez les de deux mètres environ.

Je vous conseille de les palisser soit contre un mur, soit à l’aide d’un fil de fer à hauteur de votre ceinture ou également en tonnelle. Cela vous permettra que les ronces soient moins envahissantes et vous facilitera la cueillette. Pensez à enlever les liens tout autour de votre mûrier qui ont été mis par la jardinerie. Ensuite, commencez à les attacher pour les obliger à prendre la forme et la direction que vous souhaitez sur les supports de palissage que vous avez installés. Et au fur et mesure qu’ils se développeront, vous continuerez à les attacher.

Seules les tiges de 2 ans fructifieront. Ne vous inquiètez pas si vos mûriers ne vous offrent pas de fruit la première année. Plus ils prendront de l’age et plus vous récolterez des fruits.

Image

CHOIX DE LA VARIÉTÉ

Pour avoir une récolte abondante, choisissez une variété des plus productives comme Apache, Dirksen, Smoothstern ou encore Darrow.

RÉCOLTE

Elle se fera d’août à octobre suivant les variétés que vous aurez plantées. La récolte se fera sur les rameaux de l’année précédente. Par conséquent, les jeunes rameaux de l’année donneront l’année suivante.

IMPORTANT Il faut que vos mûres se détachent toutes seules. Si ce n’est pas le cas, attendez un peu avant de les ramasser car elles ne sont pas assez mûres.

TAILLE

Elle se fait en fin d’automne ou en hiver. Pour cela, coupez à ras du sol les rameaux ayant donné des fruits et gardez les jeunes pousses de l’année.

Image

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :