Accueil » Non classé » Les terreaux pour le potager

Les terreaux pour le potager

Nous l’avons tous compris le fumier décomposé et le compost sont les meilleurs fertilisants pour enrichir votre terre de jardin et les moins chers. Mais il n’est pas toujours possible d’en avoir ou d’en fabriquer. Heureusement pour les jardiniers amateurs, il reste la solution du terreau et des fertilisants prêts à l’emploi achetés en commerce.
A QUOI SERVENT LES TERREAUX ET LES FERTILISANTS
Le terreau et l’engrais (fertilisant) sont des atouts majeurs pour enrichir la terre du potager et sont indispensables à l’épanouissement des légumes du potager. Ils améliorent le sol, apportent des nutriments, permettent d’alléger la terre afin d’aérer les racines et de lutter contre la rétention d’eau dans les terres trop lourdes.
Le terreau est un support de culture formé de terre végétale enrichie de produits de décomposition.
On l’utilise pour aider à la croissance des plantes, à leur  enracinement et à la bonne assimilation des nutriments dont elles ont besoin.
Mais le terreau n’est pas un engrais
L’engrais est une nourriture de complément que l’on emploie au démarrage des plants mais surtout en cours de culture. Contrairement au terreau, les engrais doivent être impérativement mélangés à la terre. 
QUEL TYPE DE TERREAU CHOISIR ?
Vous n’avez que l’embarras du choix mais succinctement vous trouverez :

* Le terreau universel : c’est le terreau standard, le bas de gamme dirai-je, vendu pas cher, il vaut généralement moins que son prix.

* Le terreau horticole : c’est un terreau polyvalent. Il sert aussi bien au potager qu’à la couche ou la culture en godet. Composé de tourbes et d’écorces, enrichi par du fumier ou des algues, il allège les sols argileux ou donne de la consistance aux terres sableuses.

* Le terreau semis qui favorise la levée des semis, il est aussi utilisé lors du repiquage. Contenant de la perlite, il conviendra pour les semences, bouturage ou repiquage, sur plaques ou en godets.

* La tourbe brune qui est utile pour la préparation du sol avant la plantation ou le semis.

* Le terreau potager : spécial potager pour les plantations, les semis et le repiquage. Il permet des récoltes plus abondantes.

* Le terreau compost : idéal pour la culture potagère et prêt à l’emploi.

* Le terreau terre de bruyère : c’est un terreau au PH faible donc acide. La véritable terre de bruyère (issue de la décomposition des feuilles, tiges ou racines des bruyères) se trouve aujourd’hui plutôt difficilement et coûte cher. On trouve en revanche des terres « dites de bruyère » (en réalité : un mélange de tourbes acides et fibreuses, d’écorces de pin et autres éléments). Elles s’utilisent pour les plantations en pots de plantes genre rhododendrons, azalée, bruyère, camélia…., ou pour acidifier les sols trop calcaires.

* Et sans parler des terreaux géranium, orchidées, agrumes, rosiers qui sont des terreaux spécifiques.

Un seul point commun entre tous ces terreaux : le respect de la norme NFR 44-551.

LA COMPOSITION DES TERREAUX

Chaque marque a sa propre recette. Le fumier et le compost devraient être les éléments de base mais si l’on consulte attentivement les étiquettes, on s’aperçoit que ça n’est pas toujours le cas.

Aujourd’hui d’autres composants remplacent le fumier. Les algues décomposées ont fait une entrée en force, cumulées à de la tourbe blonde ou brune qui permet une bonne tenue de l’air et de l’eau dans votre jardin. Je vous alerte sur le fait que l’extraction de la tourbe a complètement perturbé l’écosystème des marécages d’où elle provient. La fibre de coco joue très bien le même rôle que la tourbe tout comme la terre noire de Brière, une vase organique venant de l’estuaire de la Loire, ou l’hortifibre. Dans les terreaux pour semis, on retrouve de la perlite qui remplace le sable. Mais vous trouverez aussi de la pouzzolane qui limite le tassement du terreau, de la vermiculite et/ou de la fibre de bois. Sans oublier l’apport de matières organiques riches en azote c’est à dire du fumier, de la plume de volaille.

Tous ces matériaux servent à alléger ou à donner du corps aux différents terreaux.

QUAND UTILISER LE TERREAU ?
La période d’utilisation du terreau dépend naturellement des plantes et de leurs besoins. En fonction de la période de floraison et/ou de repos végétatif, il est bon de savoir quand utiliser le terreau pour une meilleure assimilation.
On utilise le terreau pour le rempotage que ce soit en plantes d’intérieurs, en repiquage godet de vos semis, en plantes d’extérieurs.
Il est intéressant aussi pour les bouturages ; indispensable pour les semis.
Et à l’extérieur, lors du repiquage en pleine terre, semis pleine terre, plantation d’arbres, arbustes, rosiers…
Il est indispensable aussi pour le terreautage de votre gazon ou de vos plantes en bac. Le  terreautage consiste à épandre directement sur votre pelouse ou sur votre pot une couche de 1/2 à 1 cm de terreau afin de lui apporter le complément de matières organiques nécessaire à son bon développement.

CONCLUSION

Le terreau doit être de texture fine, noir, souple. Il ne doit pas contenir d’éléments broyés tels des copeaux de bois.
Lisez les étiquettes des paquets, attention certains sacs sont exprimés en kg et d’autres en litre. Donc soyez vigilant. Comparez bien les volumes et les prix.
Définissez aussi les besoins de vos plantes, le type de sol auquel vous êtes confrontés, la surface et choisissez le terreau en conséquence. 

 

Merci à Brigitte (Pestoune) pour son aide à la création de certains sujets et à Séverine (Sev28) pour

les corrections de tous les sujets. Une petite visite sur leur blog serait la bienvenue. Merci pour elles.

Blog de Brigitte Image Blog de Séverine Image

 

 

 

 

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer


Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :