Accueil » Non classé » Les orchidées

Les orchidées

Image

INTRODUCTION

Le phalaenopsis est l’orchidée idéale pour commencer votre collection. Une fois la première orchidée achetée, vous ne tarderez pas à en acheter une deuxième, une troisième, Etc… Elles sont tellement plus belles les unes que les autres !

COMMENT LES CHOISIR ?

Vous pouvez trouver beaucoup d’orchidées dans les commerces spécialisés (jardineries) et aussi dans les commerces de la grande distribution à des prix plus ou moins élevés. En moyenne, il vous en coûtera une quinzaine d’Euros. Ce qu’il faut que vous sachiez c’est que la plupart sont fabriquées industriellement. Elles poussent très rapidement grâce à à un traitement de choc qui leur est dispensé. Lorsque vous achetez votre orchidée, c’est tout son environnement qui a été modifié. Et cela peut lui être parfois néfaste.

Voici quelques petits conseils pour acheter une orchidée qui va réussir une belle floraison malgré tous les traitements intensifs qu’elle a pu subir entre le moment où elle a quitté son lieu de naissance et le moment ou elle est arrivée chez vous.

Évitez d’acheter une orchidée avec beaucoup de fleurs épanouies car vous profiterez moins longtemps de sa belle floraison. Choisissez plutôt une orchidée ayant entre une et trois fleurs.

Regardez également que la hampe possède de nombreux bourgeons. Ce qu’il faut aussi savoir c’est lorsque vous achetez une orchidée, la plupart du temps sa hampe florale a terminé sa croissance.

Les boutons déjà formés avant l’achat vont s’épanouir mais la plupart du temps, il ne s’en formera pas d’autres.

Son changement d’environnement en est certainement responsable.

Toutefois, il en existe qui se sont très bien acclimatées chez nous.

SA FICHE TECHNIQUE

Un feuillage coriace et la présence de pseudo bulbes à sa base en font une plante d’intérieur des plus résistante malgré ce que peuvent penser certains. Il faut se méfier des idées reçues.

Type de plante Plante vivace non rustique

Dimensions de 15 à 75 cm selon les espèces.

Plantation Elle doit impérativement être plantée dans un pot en plastique transparent car les racines ont besoin de voir le jour pour bien se développer.

Floraison Toute l’année, en fonction des espèces et variétés.

Exposition Endroit lumineux à mi ombragé, mais pas de soleil direct.

Sol Substrat spécifique, très poreux.

Arrosages Réguliers.

Rusticité Plantes non rustiques.

CULTURE

Il s’agit d’une plante herbacée, de type divers, autotrophe ou mycotrophe, à feuilles réduites, à écailles, ou développées, terrestre ou épiphyte, pérennes, rhizomateuses ou tubéreuses, des régions tempérées à tropicales. La symbiose, qu’elle soit de type autotrophique, saprophytique, voire parasitique, se fait avec un champignon microscopique qui permet à la plante de pallier l’absence de toute réserve dans ses graines ainsi que l’absence de radicelles au niveau de ses racines.

C’est une famille largement répandue. La majorité des espèces se rencontrent dans les régions tropicales.

Cette plante exotique pousse très naturellement dans les arbres, dans un environnement quasiment forestier et très bien drainé. Il lui faut tout de même une atmosphère humide. C’est une plante épiphyte. D’où l’importance de lui fournir un substrat très léger et très poreux, ce qui correspond à un mélange spécial pour orchidées que vous trouverez dans la plupart des jardineries.

TRÈS IMPORTANT Pensez à les brumiser régulièrement afin de leur maintenir une bonne hygrométrie.

L’usage d’un cache-pot n’est pas interdit si vous ne laissez pas d’eau à l’intérieur.

Évitez les courants d’air et toutes sources de chaleur directe comme par exemple les radiateurs.

CONSEILS POUR FAIRE DURER VOS ORCHIDÉES

Qui n’a pas eu un jour une orchidée en cadeau ? Vous voudrez les conserver le plus longtemps possible.

Je vais vous donner quelques pistes à connaitre.

Attention, elles sont très frileuses et craignent même de sortir de chez le fleuriste car il leur a conçu un endroit sur mesure. Donc le départ de chez le fleuriste pour entrer dans la voiture s’avère très délicat tellement elles sont sensibles.

Les boutons frigorifiés peuvent tomber peu de temps après, avant même de pouvoir l’offrir.

IMPÉRATIF

Toujours installer ses orchidées dans des pots en plastique transparent car les racines ont besoin de voir le jour.

ARROSAGE

Prenez un seau. Remplissez-le d’eau (environ la moitié de sa contenance). PRÉCISION Il faut que l’eau soit tempérée donc pas glacée. Tirez les racines des orchidées de leur pot et plongez les 5 minutes dans l’eau tempérée. Ensuite, retirez les et égouttez les bien pour éviter que les racines ne stagnent dans l’eau, surtout si vous utilisez des caches-pots.

A SAVOIR

Quand une fleur est fanée, coupez-la à la base.

QUELQUES VARIÉTÉS D’ORCHIDÉES

Image

Miltonia l’orchidée pensée

* Emplacement éclairé, mais pas en plein soleil.

* Bain d’eau tiède 1 à 2 fois par semaine en maintenant

une humidité constante et modérée. La terre ne doit pas se dessécher.

Image

Dendrobium l’arbre de vie

* Emplacement éclairé et aéré, mais pas en plein soleil.

* Bain hebdomadaire, bien égoutter : les racines sont sensibles à l’humidité

* Température avoisinant les 18°C.

Image

Oncidium l’orchidée-tigre gonflée

* Emplacement éclairé, mais pas en plein soleil.

* Bain hebdomadaire, bien égoutter

* Température entre 16°C et 22°C.

Image

Vanda l’orchidée aérienne

* Emplacement éclairé, mais pas en plein soleil.

* Bassinage d’eau tiède non calcaire 2 à 3 fois par semaine pendant 10 minutes. (Toujours maintenir une hygrométrie élevée).

Plante très peu exigeante, avec ou sans pot.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


2 commentaires

  1. Agatheb2k dit :

    😉 Et bien non, la collectionneuse que je suis n’est pas d’accord avec l’introduction… j’en ai acheté une, et une seule, parce que j’habite une maison qui n’est pas faite du tout pour elles et que je me suis toujours refusée à craquer sur une plante qui serait destinée à finir au compost… alors je n’en ai qu’une qui survit tant bien que mal, voir sa dernière mésaventure => https://agatheb2k.wordpress.com/2015/12/31/le-mystere-du-piment-perdu/
    … et elle est toujours vivante, je vais essayer de la refaire fleurir cette année si je ne suis pas obligée de la rempoter 😆

    Aimé par 1 personne

  2. Oui effectivement. Mais la personne qui a écrit cet article parlait en général. Toi tu dois être l’exception qui confirme la règle.. Mdr.. Vilain minou qui t’a foutu le bazar.. Mdr.. Finalement elle n’aurait pas dû être là cette mouche.

    Aimé par 1 personne

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :