Accueil » Non classé » La campanule médium

La campanule médium

Image

GENERALITES

Cette campanule produit de grosses fleurs à la fin du printemps et au début de l’été. Elle est cultivée comme plante bisannuelle, c’est-à-dire sur deux années. Les hampes coupées forment de somptueux bouquets de fleurs en cloches simples ou doubles blanches ou dans diverses nuances de bleu et de rose.

Elle préfère une exposition ensoleillée, un sol léger, pauvre, même calcaire et plutôt sec lui suffit. Elle résiste aux froid jusqu’à -15°C. Son feuillage est caduc.

SEMIS

Cultivée sur deux années, la campanule médium est semée en pépinière en début d’été. Préparez le sol avec votre grelinette dans une partie de votre jardin protégée des grosses intempéries. Eliminez les cailloux et les racines des mauvaises herbes.

A l’aide de votre râteau ou de votre griffe, brisez les mottes et nivelez le sol, jusqu’à obtenir un lit de semis très finement émietté. Si votre terre est trop lourde, vous devrez lui mélanger un peu de sable ou un peu de tourbe et si elle manque un peu de consistance, ajoutez lui quelques pelletées de terreau.

Fignolez la surface du sol avec votre râteau. Effectuez ensuite votre semis soit à la volée, soit en ligne en vous aidant d’un cordeau. Veillez à répartir uniformément les graines pour que les jeunes plants ne se gênent pas entre eux et que le nettoyage se révèle plus facile (désherbage manuel).

Recouvrez vos graines avec un peu de terreau tamisé ou simplement en passant un léger coup de râteau. Avec le dos de celui-ci, tassez ensuite le sol pour que les semences soient bien en contact avec la terre. Et pour finir, arrosez en pluie fine.

Image

CONSEIL

Si votre jardin est exposé en plein soleil, protégez votre semis par un voile pour éviter que les jeunes plants ne flétrissent sous les rayons solaires.

REPIQUAGE

Semée en juillet, la campanule médium pourra rejoindre courant août le massif dans lequel elle passera l’hiver. Un repiquage intermédiaire vous permettra cependant d’obtenir des plans plus vigoureux.

Préparez le sol pour le repiquage en réalisant avec votre grelinette un ameublement de la terre sur une vingtaine de cm de profondeur pour l’aérer et le décompacter. Eliminez les cailloux et les racines des mauvaises herbes. Si votre sol est trop lourd et collant, incorporez quelques pelletées de sable.

Passez un coup de râteau ou de griffe énergique pour briser les mottes et niveler la parcelle. Tendez un cordeau pour repiquer en lignes bien droites. A l’aide de votre transplantoir, soulevez les jeunes plants issus de votre semis, de façon à les extraire du sol avec une petite motte.

Repiquez-les une première fois avec le plantoir en tassant bien autour du collet, partie située entre les racines et le début de la tige. Deux ou trois semaines plus tard, la mise en place définitive peut avoir lieu. Préparez donc le massif avec votre grelinette en enfouissant une fumure organique très bien décomposée.

Avec un transplantoir, extrayez les jeunes plants du sol et répartissez-les sur le massif en formant un bel ensemble. Évitez les alignements et le quinconce. Comptez 6 à 8 pieds par m2. Creusez les trous avec votre transplantoir, mettez en place les plants. Tassez bien autour avec les doigts et arrosez.

Image

CONSEIL

Le repiquage intermédiaire n’est pas obligatoire si les plants issus du semis sont de belle taille. Laissez-les une semaine ou deux de plus avant de les transplanter. Éliminez alors les plants les plus chétifs.

Enregistrer

Enregistrer


Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :