Accueil » Non classé » Les alstroemères

Les alstroemères

Image

PRÉSENTATION

Après avoir été cultivée jadis exclusivement pour sa fleur à couper, l’alstroemère, originaire d’Amérique du Sud, fait une entrée très remarquée dans nos jardins où elle se comporte comme une plante vivace résistante et très florifère. La plante possède une racine tubérisée qui lui sert d’organe de réserve, le feuillage est vert lustré légèrement bleuté, et les fleurs d’allure exotique s’épanouissent en vagues successives de juin aux gelées.

Ces fleurs évoquent des lys en miniature, d’où leur surnom de Lys des Incas, et ont des couleurs variées, souvent panachées et tigrées, dans les tons de jaune, d’orange, de crème de rose et de rouge. Suivant la variété, l’alstroemère peut atteindre jusqu’à un mètre de hauteur, les variétés naines ne dépassant pas 40 cm.

L’ alstroemère est rustique jusqu’à -5 °C. Sa floraison devient plus abondante après 2 ou 3 ans de culture. C’est pourquoi il faut éviter de la déplacer car elle prend du temps pour bien s’implanter.

Image

PLANTATION

Vous  trouverez en jardinerie l’ alstroemère en bulbe (mélange de coloris) de mi-février à mai ou bien en pot (coloris séparés) à partir de mi-mars. L’alstroemère pousse dans toutes les bonnes terres de jardin, pas trop lourdes, riches, humifères et gardant un peu de fraîcheur en été, au soleil de préférence.

Pour planter les bulbes d’alstroemères, travaillez le terrain avec une grelinette ou tout autre outil qui ne retourne pas la terre mais plutôt qui l’aère, ce qui ne vous empêchera pas de supprimer toutes les racines des mauvaises herbes. Faites ce travail en profondeur en y ajoutant une à deux pelletées environ de compost bien décomposé ainsi que du terreau en cas de terre trop argileuse. Les bulbes s’installent à environ 10 à 15 cm de profondeur, un peu plus si vous habitez une région au climat plus froid, 20 cm environ devrait suffire. Recouvrez les bulbes de terre bien émiettée et marquez les emplacements car les alstroemères démarrent tard en végétation, très souvent pas avant mai.

Vous trouverez  également des alstroemères en pot. Ils se plantent immédiatement. Ne soyez pas étonné si la végétation vous paraît toute fine. Les fortes racines ne supportent pas d’être à l’étroit. Avant plantation, n’hésitez pas à recouper les tiges au ras de la motte. Faites tremper les pots quelques instants dans un seau d’eau avant la plantation pour bien humidifier la motte. Plantez les mottes à la même profondeur que si vous plantiez des bulbes, soit 15 cm environ et pensez à marquer leurs emplacements. Les alstroemères pousseront rapidement et commenceront à fleurir dès l’été suivant.

Les variétés naines des lys des incas se cultivent facilement en potées sur les terrasses et les balcons, dans ce cas, utilisez un mélange terreux composé d’un tiers de terre végétale et de deux tiers de bon terreau horticole.

Image

ENTRETIEN

Une fois plantées, les alstroemères ne demandent que très peu de soins, ne sont pas sensibles aux maladies et ne sont pas attaquées par les parasites.

Les variétés hautes peuvent nécessiter que vous les tuteuriez. Arrosez  régulièrement les touffes afin de maintenir la terre fraîche et soutenir la croissance et la floraison de vos plantes. Apportez-leur régulièrement, si vous avez choisi de les cultiver en potées, un engrais type géranium.

Les Lys des Incas plantés en pleine terre peuvent rester en place dans la plupart des régions et se comportent comme des plantes vivaces, les touffes se développant et devenant chaque année de plus en plus florifères. Les premières gelées détruiront le feuillage qu’il faudra alors couper au ras du sol. Si vous  habitez une région froide, prévoyez un bon paillage de feuilles mortes en ajoutant un voile d’hivernage.

Si vous avez des potées, rentrez-les dans la véranda, en serre ou tout autre endroit hors gel, frais et bien lumineux. Elles continueront à fleurir. Maintenez la terre très légèrement humide. Ressortez-les au printemps suivant. Si les touffes se sont beaucoup développées, vous pourrez  les diviser au printemps et les replanter de suite.

 

ASSOCIATIONS

Les alstroemères s’associent facilement à de nombreuses plantes et leurs touffes s’insèrent aisément dans les plates-bandes de plantes vivaces.

Elles se marient très bien aux fuchsias, lupins, hémérocalles, aux bulbes comme les montbrétias, les lys ou les dahlias.

Les variétés les plus hautes peuvent être associées à de petits arbustes ou aux rosiers. Toutes les variétés fournissent à foison de très belles fleurs à couper d’excellente qualité, tenant jusqu’à près de trois semaines en vase.

QUELQUES VARIÉTÉS

 

Image

L’ALSTROEMERE BICOLORE HENRI

 

Image

L’ALSTROEMERE BLANC ET ROSE LOUISE

 

Image

L’AlSTROEMERE VIOLET MONTSOREAU

Enregistrer

Enregistrer


Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :