création d’une butte

Création d’une butte —> Mode d’emploi

Origine  Jardiner Ecologik’ment Bio

Si vous avez aimé cette vidéo n’hésitez pas à la partager sur les réseaux sociaux à l’aide des boutons ci-dessous.

20 réflexions au sujet de “création d’une butte”

  1. Commentaire Pestoune

    Je connaissais la culture sur grande butte où tu fais une grosse tranchée et tu y mets du bois et des branchages. Celle-ci est plus simple pour peu qu’on ait assez de compost. Bonne idée.
    Par contre une chose me chiffonne, si j’ai bien compris, tu mets les oignons entre les buttes ? Mais les années pluvieuses, cela fait rigole de recueil d’eau, les oignons risquent de pourrir non ?

    Répondre
  2. Commentaire Jardiner Ecologik

    Bonjour, oui la culture en butte avec des ajouts perpétuelles est plus pratique 🙂
    Alors au niveau du sol, étant en bio avec les buttes on pourrait penser que l’eau stagne mais ici dans le nord pas calais il ne pleut pas plus qu’ailleurs et le sol étant aérer correctement par les vers, je n’ai aucun problèmes avec les oignons 🙂

    Répondre
  3. Commentaire Pestoune

    Sans doute ta terre est-elle souple, car cela fait malgré tout une rigole même si
    le plus gros de la pluie est absorbé. Une terre comme la mienne très lourde,
    ne me permettrait pas de planter des oignons.
    Et tu plantes quoi sur tes buttes ? Les semis fonctionnent-ils ?

    Répondre
  4. Commentaire Pestoune

    Je pensais aux semis de légumes racines : carottes, navets, radis noirs….. Avec l’humus du paillage, j’ai un peu de difficultés avec les semis. Bizarrement les semis spontanés viennent bien mais lorsque je sème moi, c’est plus difficile. Avec le peu de terre sur un compost semi mûr, je me demandais si tu avais les mêmes difficultés.

    Répondre
  5. Commentaire Jardiner Ecologik

    Si tu as des difficultés avec l’humus du paillage, donc soit tu ne retourne pas ta terre soit tu paille trop !!!
    Certains anciens jardiniers m’ont expliqué qu’il ne fallait pas apporté de MO (Matières Organiques) sur un sol qui produit des légumes racines, car tu aura toujours des légumes racines de malade sur un sol pauvre….. alors que sur un sol amender à profusion tu aura des légumes racines de taille très inférieur à la normal….
    Ceci s’explique simplement, la plante ayant tout ce quelle à besoin dans le sol, développera son feuillage et ne fournira pas d’effort pour trouver les vitamines et minéraux, donc ne développera pas ses racines… DOMMAGE

    Répondre
  6. En ce qui concerne les légumes racines, je ne plante pas de carottes où il y a eu un paillage l’année précédente
    car ça les fait fourcher. Je tiens ça des anciens au tout début où je jardinais. J’ai vérifié et ça s’est avéré exact.

    Répondre
  7. Commentaire Pestoune

    Mon jardin est paillé toute l’année, y compris l’hiver et je ne retourne jamais la terre depuis plusieurs années. Le semis sont longs à prendre et je dois combler des trous mais une fois réussi j’ai toujours de belles carottes et jamais fourchues, JC. Je pense que l’échec est surtout dû parce que la couverture au sol empêche la germination. C’est pourquoi, je triche un peu et je retire le paillage et le trop plein d’humus pour les semis. Je couvre d’un voile d’hivernage. Je ramène le paillage peu à peu au lieu de butter les carottes une fois qu’elles ont bien levé.

    Répondre
  8. Commentaire Jardiner Ecologik

    alors moi, je paille ave de la pelouse coupé fraiche et je n’ai aucun problème et ensuite pour l’hiver je vide le composteur sur le jardin….et je retourne le jardin, car j’ai tendance a beaucoup piétiné sur le paillage, mais je fait quasiment 95kg, je tasse beaucoup la terre, donc je bêche…. ce qui m’évite aussi les problème de germination…

    Répondre
  9. Je pensais qu’il ne fallait pas retourner la terre. ça fait des années que je ne la retourne
    plus car ce sont les 10 à 15 premiers cms qui sont les meilleurs pour les plantes.

    Répondre
  10. Commentaire Jardiner Ecologik

    Oui c’est un sujet sensibles, car certains disent de ne pas bêcher, mais moi mon père l’a toujours fait et on a toujours eu des légumes j’ai essayé une année de ne pas le faire et la recolte était un peu inférieure… SAUF qu’un sol non retourné et tassé n’absorde plus l’eau, ce qui cause des inondations… Bien evidemment je ne parle pas de mes buttes car je ne les retournes pas MAIS je ne marche pas dessus donc tout est ok 🙂

    Répondre
  11. Moi ce que je fais pour éviter de trop tasser la terre je mets des planches sur mes passages. et la paille que j’étale ça aide à ce que la terre soit toujours souple. C’est un plaisir avec la grelinette à l’automne. C’est vrai qu’il y a les deux écoles qui font débat. Après, tout dépend de la terre que tu as.

    Répondre
  12. Commentaire Jardiner Ecologik

    Moi c’est de l’argile orange jaunâtre…. mais après 5 ans de culture, de paillage et de bêchage, ainsi que l’apport de la couverture hivernale a l’aide du compost, maintenant elle est noire et un peu sableuse……

    Répondre
  13. Commentaire Philippe88

    Bonjour,
    Merci pour la vidéo sur la butte… Juste une question: tu ne mets pas de matières vertes dans la butte ? Les branchages apportent de la lignite, donc du carbone, mais n’y-a-t-il pas un risque de déficit en azote ? Philippe, un jardineur des Vosges

    Répondre
  14. Commentaire Philippe88

    Jardiner Ecologik a écrit :
    Source du message SAUF qu’un sol non retourné et tassé n’absorde plus l’eau, ce qui cause des inondations

    Il suffit de ne pas marcher dessus, et de le recouvrir tout le temps, même l’hiver. Normalement, la terre reste souple.

    Répondre

N'hésitez pas à laisser un commentaire pour partager votre expérience ou tout simplement échanger. A bientot !!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :