Accueil » Non classé » Les amaryllis

Les amaryllis

 

Image

PRÉSENTATION

Majestueuse, cette plante à bulbe réchauffe les cœurs en hiver par ses fleurs généreuses aux couleurs resplendissantes.

Ce que l’on appelle communément amaryllis est en réalité l’hippeastrum. Vous pourrez la retrouver en pot chez les fleuristes et les pépiniéristes dès novembre.

Originaire d’Amérique Centrale et d’Amérique du Sud, l’amaryllis (hippeastrum) est une plante bulbeuse appartenant à la

famille des Amaryllidacées.

L’amaryllis se compose de tiges creuses fièrement dressées qui offrent généralement entre deux et cinq fleurs de six pétales, au diamètre pouvant parfois atteindre 20 cm.

Si la variété la plus courante reste la « Red Lion » au rouge profond, on ne dénombre pas moins de 80 variétés aux coloris

étonnants : orangé, fuchsia, blanc, uni ou panaché.

Les premiers à commercialiser l’amaryllis furent les Hollandais qui importèrent des bulbes depuis le Mexique et l’Amérique du Sud. Ils commencèrent à développer des hybrides au début du 18e siècle. Depuis, de nombreux pays sont devenus producteurs de cette plante. L’amaryllis à fleur double, produite au Japon, rencontre actuellement un grand succès.

Le terme « amaryllis » trouve son origine dans Les Bucoliques de Virgile. L’auteur y nomma une bergère Amaryllis – qui signifie étinceler en l’honneur de sa splendide beauté. En 1733, le botaniste Linné emprunta ce nom pour baptiser la ravissante plante, alors peu connue en Europe.

Mais le nom d’amaryllis posa problème. On l’utilisait déjà pour désigner une autre espèce originaire d’Afrique du Sud. Après de longues réflexions, on décida officiellement en 1987 de garder le terme « amaryllis » pour cette dernière. Mais l’habitude a fait que, dans le langage commun, on trouve toujours l’hippeastrum désigné sous le nom d’amaryllis.

Image

CYCLE DE VIE

La plupart des variétés fleurissent au printemps. Elles développent leurs feuilles durant la floraison, ou après (moins décoratif).

Durant tout l’été les feuilles permettent de reconstituer les réserves du bulbe. Fin septembre, l’arrêt de l’arrosage provoque l’entrée en repos, avec perte des feuilles. Environ trois mois après, l’arrosage progressif déclenche un nouveau cycle, avec floraison si le bulbe est assez gros. Arrosez-la pour la maintenir en végétation jusqu’à fin septembre.

CARACTÉRISTIQUES

Nom Hippeastrum

Famille Amaryllidacées

Type Bulbeuse, Fleur d’intérieur

Hauteur 30 à 60 cm

Exposition Ensoleillée

Sol Terreau, bien drainé

Climat Plutôt chaud en extérieur

Floraison Décembre à mai

CHOISIR UNE VARIÉTÉ

Certaines sont plus délicates telles les hybrides de cybister sol plus drainant conseillé et risque de réserver quelques mauvaises surprises.

La première année le bulbe fleurit avant d’avoir fait suffisamment de racines pour s’ancrer dans le sol.

Le cultivar Germa dont les fleurs en trompettes jaune pâle a un feuillage qui aura une mauvaise tenue en début de végétation.

Image

FLORAISON

Elles fleurissent spontanément au printemps mais on peut les démarrer plus tôt et les faire fleurir à Noël, pourvu qu’elles aient eu une période de repos suffisante à l’avance.

L’Hippeastrum papilio, disponible dans les jardineries est de culture facile.

L’Hippeastrum reticulatum repos printanier.

La floraison est possible de décembre à mai.

PLANTATION

Choisissez un pot de diamètre suffisamment grand pour accueillir le bulbe et plantez-le juste après l’avoir acheté.

Prenez bien soin de le mettre dans un terreau spécial plantes fleuries ou rempotage.

Il faudra que vous le plantiez entre octobre et mars en fonction de la période de floraison souhaitée.

Pour une floraison à Noël, plantez vos bulbes au mois d’octobre.

Le bulbe d’amaryllis doit être planté de manière à ce que les racines soient au fond et la tige coupée sortant de terre.

La culture de l’amaryllis en extérieur n’est pas possible en France car l’hiver est trop frais pour qu’il puisse subsister.

Mais si le climat le permet, c’est à dire que l’hiver est suffisamment doux chez vous, plantez vos bulbes au printemps, après tout risque de gel, dans un mélange de terreau et de terre du jardin.

A la fin de la floraison, une fois le feuillage fané, il faudra ressortir les bulbes et les replanter au printemps suivant, à moins que vous ayez la chance d’avoir des hivers doux avec des températures ne descendant pas en dessous de 12 degrés.

Pour la conservation des bulbes en hiver, préfèrez un endroit relativement sec, aéré et obscur.

Image

ENTRETIEN

Arrosez régulièrement et incorporez-lui un engrais organique dès sa plantation.

Diminuez puis arrêtez tout arrosage lorsque le feuillage commence à se faner.

Mettez alors les bulbes dans un endroit frais et aéré et laissez les feuilles tomber d’elles-mêmes.

A partir du mois de janvier le bulbe reprendra son cycle de végétation.

Chaque année les fleurs seront de plus en plus belles et plus abondantes.

Lorsque votre amaryllis a fini de fleurir, ce n’est pas le moment de couper le feuillage comme précisé

plus haut. Bien au contraire. L’amaryllis entre tout doucement en période de repos végétatif.

Elle a beaucoup donné pour offrir ces magnifiques fleurs et a maintenant besoin que l’on veille sur elle

jusqu’à la prochaine floraison durant l’hiver prochain.

Après sa floraison, il vous sera possible de faire refleurir une amaryllis l’année suivante. En effet les bulbes d’amaryllis

refleurissent d’une année sur l’autre à condition de bien les conserver.

Une période de repos est nécessaire de la fin de la floraison jusqu’à l’automne suivant, elle dure au moins

2 mois et doit avoir lieu dans un endroit plutôt frais et sec.

Après la floraison, il faut continuer à arroser la plante lorsque la terre est sèche en ajoutant tous les 15 jours

une 1/2 dose d’engrais pour plantes fleuries. C’est en effet après la floraison et avant que le feuillage ne fane

que la plante constitue ses réserves pour la prochaine floraison.

FAIRE REFLEURIR UNE AMARYLLIS

Continuez à arroser régulièrement mais commencez à réduire le nombre d’arrosages en apportant un engrais liquide

fortement dilué. Environ 2 fois plus dilué que la dose prescrite sur la notice de l’emballage et cela, tous les 15 jours.

Lorsque les feuilles commencent à jaunir, diminuez progressivement l’arrosage et l’apport en engrais pour l’arrêter totalement 15 jours plus tard, comme précisé plus haut.

Lorsque la dernière fleur a fané, coupe la tige à environ 3 cm au dessus du bulbe.

Placez le pot dans un endroit abrité du soleil direct afin que ses dernières feuilles se dessèchent totalement.

Entre octobre et mars, réinstallez-la à sa place afin qu’elle sorte de son repos végétatif.

Retirez au maximum de l’ancien terreau de surface sans abîmer les racines, puis remplacez-le par du nouveau.

Reprenez un arrosage régulier au moins une fois par semaine et dès que la terre est sèche. Recommencez vos apports d’engrais 2 fois par mois. Elle va commencer à repousser normalement et vous offrira de nouvelles et somptueuses fleurs quelques semaines plus tard.

Image

Enregistrer

Enregistrer


3 commentaires

  1. Lunesoleil dit :

    On vient de m’en offrir une Amaryllis rouge, j’en avait jamais eu, elle est encore en bouton 🌺, 🌺🌺 il y en a trois gros et un bouton commence à s’ouvrir.
    Pour l’engrais je réutilise le marc de café

    Aimé par 1 personne

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :