Accueil » insecte » Insectes « utiles » contre « les ravageurs »

Insectes « utiles » contre « les ravageurs »

Nous l’avons oublié mais la nature a prévu un équilibre. S’il y a des insectes dits « ravageurs » il y a aussi les insectes dits « utiles » ou « auxiliaires » pour les combattre et les réguler. Tout cela fait partie de la chaîne alimentaire : manger et être mangé. Vivre avec les rythmes de la nature, c’est prendre son temps et laisser le temps aux choses. Or l’homme est de plus en plus pressé. Au moindre puceron, il doit être éradiqué sur le champ, d’où une utilisation massive de pesticides pendant des décennies. Aujourd’hui nous avons la certitude que ces produits sont dangereux, pour nous, pour la faune et pour la flore. Alors on s’intéresse à nouveau aux alternatives naturelles ayant toujours été là. Coccinelles, chrysopes, guêpes, libellules, carabes, perce-oreilles, araignées sont les meilleurs alliées des jardiniers et des cultivateurs. Il faut savoir que le principe du développement de l’utilisation des insectes carnivores pour réguler pucerons, cochenilles et autres ravageurs a été largement étudié et développé, il y a 150 ans avant que la suprématie destructrice de la chimie prenne le contrôle.
COMMENT ATTIRER LES INSECTES UTILES DANS LE JARDIN  ? 
2hrn3mt
Jeune coccinelle et sa nymphe  
2v3ph84
Coccinelle adulte
Les coccinelles pondent volontiers dans les achillées et la tanaisie. Alors pourquoi ne pas en planter un ou deux pieds dans le jardin ?
23m54j8
Chrysope adulte
aw3hmo
Chrysope larve
Les chrysopes dévorent de grandes quantités de pucerons, cochenilles, araignées rouges et larves diverses. Leur efficacité dépasse même celle des larves de coccinelles. Pour les abriter, fabriquez une boîte en bois percée de nombreux trous (de différents diamètres allant de 8 à 15 mm) et garnie de paille ou de lamelles de papier journal chiffonnées.
11w3chy
Perce-oreille ou forficule
Les perce-oreilles ou forficules aiment les pucerons. Ce sont des insectes nocturnes. Comme nous pouvons le voir dans la vidéo, un pot en terre emplit de foin pour qu’ils puissent s’y réfugier la journée. Inutile de mettre le pot sur un piquet, au sol, ça fait bien l’affaire. Au fur et à mesure, on peut déplacer les pots vers les plants colonisés par les pucerons, les forficules en feront leur repas nuitamment.
2ir0q5e
Syrphe
Les syrphes comme les guêpes sont des insectes mellifères. Pour les attirer, plantez quelques pieds de centaurées, tournesols, cosmos… ou une jachère fleurie. On peut également laisser un tas de feuilles mortes à proximité, un pot comme pour les perce-oreilles afin de les accueillir.
2a77c78    vxgmra
                         Guêpe Isodonte                                                           Guêpe Poliste
2qmezcp
Carabe
Les carabes sont d’excellents auxiliaires mais hélas le labour détruit leurs œufs. Deux solutions, un travail du jardin sans labour (comme je le fais, à l’automne je couvre mon sol de feuilles mortes et de fumier décomposé et au printemps je ne fais que le mouliner pour rendre la terre plus meuble)  ou la seconde solution si vous tenez à labourer, est de garder un coin du jardin que vous ne retournerez pas.  Pour abriter les carabes au cours de la saison, une vieille souche, un tas de pierre ou de l’herbe haute en bordure de haie suffit à leur offrir un abri.
23h83e0
Scutigère véloce
La Scutigère véloce est un mille-patte carnassier qu’aucun insecte n’effraie. Nocturne, elle s’attaque même aux guêpes et aux araignées. Un abri pour les cacher de la lumière du jour comme pour les perce-oreilles leur conviendra très bien.
Les abris que vous allez prévoir pour les insectes doivent être abrités du vent et de la pluie dans un endroit calme et proche des plantes que les auxiliaires aiment. Les isoler de l’humidité du sol en les posant sur des planchettes est également souhaitable.
On peut également prévoir des potées fleuries et mellifères pour attirer ces insectes et qu’on pourra déplacer dans son jardin. La potentille, petit arbuste, est un excellent attracteur des syrphes et des guêpes en raison de sa floraison continuelle.
Merci à Brigitte (Pestoune) pour son aide à la création de certains sujets et à Séverine (Sev28) pour
les corrections de tous les sujets. Une petite visite sur leur blog serait la bienvenue. Merci pour elles.Blog de BrigitteImage Blog de Séverine Image

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


Un commentaire

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :