Accueil » Jardins des membres » Pierre1911

Pierre1911

Bonjour. Merci de nous accueillir.
Nous sommes une petite famille de 4 personnes, installée dans les monts du lyonnais. Nous sommes en plein chantier de transition.
En gros, vraiment très gros, nous retournons modestement à la terre avec un projet d’autosuffisance énergétique et alimentaire (partielle).

Nous ne sommes pas ici par hasard. En effet nous élevons des insectes depuis de nombreuses années et sommes passionnés de la nature.
Nous avons plus de 3 000 litres de lombricompostage/lombiculture (voir tuto de fabrication).

pierre1911-presentation-lombrics.jpg

Nous nous lançons dans les mêmes proportions dans l’élevage d’autres insectes comme les vers de farine

SONY DSC

Mais aussi les bsf

pierre1911-presentation-bsf

Nous pensons nous orienter vers d’autres souches comme les grillons. Mais nous procédons étape par étape, nous aimons tester, maîtriser puis massifier les procédés.
Une des notions primordiales dans notre démarche: la chaîne. Nous considérons chaque élément comme un maillon qui doit s’interconnecter avec d’autres. Le but étant d’assurer la gestion des entrants et sortants, mais aussi d’optimiser le maillon et ainsi de viser à l’autonomie.
En ce qui concerne les insectes, ils sont acteurs forts d’autres systèmes, comme:

  • notre alimentation (même si tous les membres de la famille n’en consomment pas)
  • alimentation des poules
  • alimentation des poissons des systèmes aquaponiques
  • gestion des déchets
  • fabrication d’engrais et/ou de matière d’aggradation des sols

Nous avons œuvré sur pas mal de point en favorisant le musculaire pur. Nous faisons la majeur partie de nos déplacements en vélo y compris des chargements conséquents avec des vélos spécifiques (vélos cargos et vélos couchés). Certains sont assistés électriquement pour un peu aider au 10 km annuels et aux pentes un peu raides qui font notre quotidien, d’autres non.

pierre1911-presentation-cargo.jpg

Le jardin est devenu un incontournable de nos activités.

pierre1911-presentation-jardin-carre.jpg

Tous comme les animaux sont importants à bien des égards. Nous construisons nous mêmes nos installations avec un maximum de matières recyclées par exemple ce poulailler en palettes.

pierre1911-presentation-poulailler

Parfois certains système sont multitâches comme le réacteur jean Pain qui nous permet de nous chauffer, de traiter des déchets, de nous fournir un support pour la culture des champignons, un terreau exceptionnel, un support d’élevage des lombrics…

pierre1911-presentation-jean-pain

Nous souhaitons encore aller plus loin dans nos travaux.
J’ai présenté de manière large ce que nous faisons, mais ce n’est pas hors sujet sur ce forum de jardinage. Comme je l’ai expliqué plus haut, il y a des interconnexions avec les systèmes, des enjeux et des intérêts communs. Je vois les mêmes synergies potentielles ici. 
Pour un début de présentation, cela me semble un bon début vous trouverez des informations aussi sur les techniques et moyens cités au dessus sur Notre blog, vous devriez y trouver quelques heures de lecture  :mrgreen: A vous lire. 

Bonjour.
J’ai pratiquement fini de démonter le réacteur et j’ai 60% d’or brun et 40% de paillage bondé de champignons!
J’ai attaqué de mettre ce magnifique compost dans mon tout nouveau jardin et c’est atomique 😀
Bon comme j’ai toujours des problèmes de santé, j’ai eu recours aux services de gentils voisins qui sont venus m’aider. C’est étrange comme d’un coup ils ont tous souhaité repartir avec une, puis deux, puis trois, quatre remorque d’or brun! Bon comme ils m’ont franchement bien aidé, cela valait bien la peine.
Le mieux c’est mon copain maraicher bio qui vient de s’installer. En février quand il placé ces plants de tomate sous serre j’ai presque eu du mal de le convaincre à utiliser du thé de mes lombrics sur quelques spécimens. La semaine suivante il est venu me chercher un bidon de 25l. Et maintenant il m’en demande plus de 20l par semaines. J’ai presque du mal à suivre mais heureusement il va me livrer de la matière organique pour que je puisse produire en pagaille. large sourire.
Sinon j’ai découvert la joie de la tondeuse thermique. Quel outil fabuleux pour préparer la nourriture aux vers de terre. C’est incroyable le temps que je gagne avec cela. Je fais des andins avec du carton dessous, mes déchets de cuisine collectés (une cantine et d’autres donateurs + les miens) que je mélange avec de la matière carbonée (papier, cartons broyés, feuilles de l’automne dernier, paille + fientes des poules….). Un passage ou deux puis tout est dans le panier. Je vérifie que le mariage est homogène et proportionné. Et zou direct dans les lombricomposteurs. Ce qui n’a pas été avalé par la tondeuse reste sur la carton et je le mets de nouveau dans mon bac temporaire en attendant le prochain andin.
Cette tondeuse m’a été donnée et franchement, même si je prône la frugalité énergétique, le coût de consommation est largement compensé par la capacité de traitement in situ d’une quantité importante de déchets. i elle me claque dans les doigts je n’hésiterai pas une seconde a en reprendre une!
C’est comme le motoculteur. Mon copain formateur maraicher bio est venu sur mon nouveau terrain pour essayer de me donner des conseils de design. Je lui ai rapporté ce que l’ancien propriétaire disait: ici la roche est partout même avec les boeufs ils plantaient le socle dans la roche à de nombreux endroits. Nous avons fait un trou au hasard et avons trouvé 1m de terre. Du coup il m’a dit: oublie les buttes de culture.
Je suis allé cherché mon super ami et voisin, un passionné de jardinage et plein d’autres choses et il sortit deux de ses bécanes. Une motobineuse XXL et le fameux Mabec avec sa fraise arrière que je lui ai retapé. On a vite déchanté. Des cailloux et la roche de partout avec de nombreux endroits où il y a moins de 10cm de terre! La misère pour deux raisons. D’abords parce que les engins font des bons du diable quand ils tombent sur du dur. Et puis parce que je vais bientôt pouvoir monter des gabions avec tout ce que je récupère. Bilan total je vais devoir remonter la hauteur du sol un peu de partout. Pour en revenir au motoculteur, moi qui voulait acheter un monstre de type 17ch diesel pour m’en servir de transport avec une remorque, je me rends bien compte que ce n’est pas du tout adapté à mon terrain pour le travail de la terre (même si je veux réduire à sa plus simple expression ce dit travail) et surtout que je n’ai plus la force physique de tenir de tels engins! Mais le Mabec avec un moteur de 6,5 chevaux c’est vraiment du bonheur. Cela faisait deux décennies que ce sol était matraqué avec des produits et où couraient dessus des tracteurs de 150 cv, que là il était planté en blé. J’ai commencé par tondre le blé (je pense que certains voisins m’auraient bien mis un coup de 12), puis de faire des passes avec la fraise cm par cm et de virer tous les cailloux possibles.
Même constat que la tondeuse, sans cet outil je ne serai arrivé à rien du tout. Et je tais le nombre de fois où le voisin est venu me donner un coup de main.
J’ai immédiatement couvert la terre avec le compost du réacteur + paillage dessus.
Pour tester j’ai semé des patates à la volé. Si si. C’est à dire que j’ai balancé mes patates comme on sème le blé. J’avais mis dessous une bonne couche de compost, les patates au petit bonheur la chance, re compost un peu + paillage. Et ben ça marche. J’avais visionné une conférence sur un maraicher bio qui faisait comme ça et qui insistait sur le besoin incontournable d’avoir toujours la bonne dose de (très) bon compost.
Je posterai peut être des photos, si cela vous intéresse 🙂 A bientôt !!

Enregistrer


53 commentaires

  1. lapinbleu2 dit :

    Salut Pierre !!
    Je vois que tu est arrivé à te connecter et c’est tant mieux.
    Quel boulot effectué. |brav| à toi. Quand je te vois parler d’or brun, je t’envie car je connais très bien ce produit qui comme son nom l’indique c’est de l’or « pour le jardin ».
    Par contre, le motoculteur, ce n’est pas trop mon truc. C’est un outil que j’ai banni. Je préfère aérer le sol. Mais toi, si j’ai bien compris tu as pas mal de roche et ça je reconnais que c’est galère.
    En tout cas, encore |brav| et |m652| pour ce partage. Meilleure santé et bon courage pour la suite.

    J'aime

  2. lapinbleu2 dit :

    Salut JC !!
    Je vais essayer d’être plus clair. Ceci est mon second jardin. Le premier je l’ai construit dans un terrain prêté tout en terrasses qui avait été comblées avec de la terre de remblais. J’ai descendu le sol de 50 cm sur 100m2 à la main puis j’ai construit des carrés en bois et j’ai essayé de recréer une terre. J’y suis parvenu sur certains bacs au bout de 3 ans d’autres toujours pas.
    Si je fais le bilan de l’énergie passée à « fabriquer » ce jardin, où j’ai tout charrié en vélo, creusé à la main, trainé plusieurs tonnes de compost de bois, la facture est énorme.

    Dans mon nouveau jardin je voulais repartir sur du fait main. Comme j’ai essayé de l’expliquer j’avais des informations totalement contradictoires sur la typologie de la roche. J’ai essayé de creuser le sol pour implanter ma future serre et je suis tombé dessus.
    Dans mon cas où la quantité de terre est par endroit très faible, soit on considère ces parties non cultivables et je me retrouve avec un terrain complètement mité. Soit je remonte le terrain à grand renfort de terre et de matière organique. Cette seconde solution est très énergivore. Car il faut de l’énergie pour broyer les branches, pour transporter de la terre et du broya en masse. L’utilisation du motoculteur m’a permis d’avoir une idée réelle de ce qu’il y avait dans mon sol. Je n’y serais pas parvenu à la main c’est certain. Dans le futur le motoculteur sera utilisé pour les zones encore non explorées et comme je l’ai expliqué comme auxiliaire de transport à la manière d’une brouette thermique version XXL.
    Pour résumer il y a trois phases dans un projet, pour un jardin c’est la même chose.
    1) Etude: c’est ce que j’ai fait en sondant le sol
    2) Création: c’est ce que j’ai fait en retournant une partie du sol pour enlever les cailloux et créer les buttes, certaines à plat et d’autres en dome.
    3) Maintenance: c’est ce que je débute juste
    j’ai eu recours au motoculteur pour 1 et 2, j’espère pouvoir totalement m’en passer pour le 3. C’est dans cette optique là que nous préparons la construction de grelinettes avec des stages de fabrication ouvert à tout le monde organisé par une asso avec laquelle nous avons monté un partenariat
    D’une manière générale, ce n’est pas vraiment de gaité de coeur, mais j’ai du revenir sur ma position éthique de non utilisation d’énergie fossile. Au moins pour la phase de création des outils, concepts voir même pour leur maintenance comme le réacteur Jean PAIN. Le changement d’échelle du stade bricolage au stade production combiné à mes ennuis de santé ne pouvaient pas se faire sans, sinon je devais renoncer. A bientôt !!

    J'aime

  3. lapinbleu2 dit :

    Commentaire Pestoune

    Whaou quel travail et quelle passion dans tout ça. Je te tire mon chapeau Pierre.

    J'aime

  4. lapinbleu2 dit :

    Commentaire LaBuche

    Qu’un seul mot. Bravo !! Du grand art. Excellent le vélo « remorque ».. Hi.. Hi..

    J'aime

  5. lapinbleu2 dit :

    Commentaire Pierre1911

    Merci pestoune et labuche. je ne suis pas certain de mériter tous ces compliments mais ils me touchent.
    Labuche, c’est un vélo cargo le modèle Mundo de la marque YUBA.
    Le vélo cargo c’est mon dada (dans les deux sens du terme). Pour le jardin, c’est un outil auxiliaire fabuleux. Exemple d’une journée ordinaire au jardin avec.

    Avant d’aller pailler….

    Un peu de terreau pour les semis.

    Des fûts pour mettre tremper le bois du réacteur.

    Vive les semis !!

    Si vous souhaitez aller plus loin http://www.pierre1911.fr/2015/09/transports-velo-think-velo-do-it-with.html

    J'aime

  6. lapinbleu2 dit :

    Pierre c’est fabuleux. Bravo à toi. Il faut avoir un terrain immense pour avoir l’utilité d’un tel outil.

    J'aime

  7. lapinbleu2 dit :

    Commentaire Pierre1911

    Non, non du tout, c’est très utile pour se rendre au jardin s’il n’est pas à coté de chez toi et pour aller chercher les matériaux nécessaires à sa création/entretien….

    J'aime

  8. lapinbleu2 dit :

    pierre1911 a écrit :
    Source du message c’est très utile pour se rendre au jardin s’il n’est pas à coté de chez toi et pour aller chercher les matériaux nécessaires à sa création/entretien

    Dans ce cas, effectivement c’est très utile. En ce qui me concerne j’ai la chance d’avoir mon jardin juste à coté.

    J'aime

  9. lapinbleu2 dit :

    Commentaire Pestoune

    Génial ces vélos. Je ne savais pas que ça existait. Whaou !!

    J'aime

  10. lapinbleu2 dit :

    Tu m’intéresse beaucoup car je vais me fabriquer
    un lombricomposteur. Je viendrais te poser des questions.
    3000 litres de lombricompostage, c’est énorme.

    J'aime

  11. lapinbleu2 dit :

    Commentaire Pierre1911

    lapinbleu2 a écrit :
    Tu m’intéresse beaucoup car je vais me fabriquer un lombricomposteur. Je viendrais
    te poser des questions.

    Et bien quand tu veux.

    lapinbleu2 a écrit :
    3000 litres de lombricompostage, c’est énorme.

    Oui et non.
    Oui pour celui qui démarre, non pour celui qui souhaite traiter le maximum de « déchets »
    entre ().
    Je n’aime pas du tout ce terme de déchets car il n’est qu’une invention, une vue humaine. Dans la nature il n’y a pas de déchets, juste des matières transformées qui servent à d’autres.
    fin de ()
    Je devrai préciser qu’en gros 1000l servent de lombriculture et 2000 de lombricompostage
    Auxquels il faut rajouter les auxiliaires que sont les poules (mais qui produisent aussi de la matière à transformer), les vers de farine. Tiens à ce sujet je monte en puissance puisque je devrai d’ici la fin de la semaine recevoir 6 kg de vers pour ma micro ferme de production avec laquelle je compte produire presque 1 kg par jour a terme (0,5 pour commencer).
    Le jardin est vraiment au cœur de nos préoccupations, mais j’ai la très grande chance d’être épaulé par Thomas, un formateur maraicher bio fraichement installé juste à coté de chez moi.
    Le gros projet pour 2016 c’est de faire une grosse serre.
    Dans la serre 3 types de productions sures,( légume & fruits, poissons, insectes) et peut-être en sus les champignons. Nous sommes pour ces derniers en phase d’essais.
    Pour la production des légumes et fruits deux techniques: Maraichage et aquaponie.
    Je suis parti du postula d’avoir 20m2 par personne pour le maraichage. Qu’en pensez-vous?

    J'aime

  12. lapinbleu2 dit :

    Et bien quand tu veux.

    En ce moment, je suis en train d’aménager ma cave. ça se fera juste après quand j’aurais terminé.

    juste des matières transformées qui servent à d’autres.

    Très juste.

    Je devrai préciser qu’en gros 1000l servent de lombriculture et 2000 de lombricompostage

    La lombriculture c’est la culture des lombrics ? c’est bien ça ? Excuse moi mais comme je suis un tout débutant je ne connais pas bien ce terme. El le lombricompostage c’est obtenir de l’or brun grâce aux vers mangeurs ? Au fait, quand je vais être prêt (c’est à dire quand mon lombricomposteur sera construit), je vais commander par 250 grammes de vers. Nous sommes un couple, donc deux personnes. J’ai trouvé un site qui vend des vers pour lombricomposteur Ici Tu connais ce site ? Peux tu me donner ton avis ?

    J'aime

  13. lapinbleu2 dit :

    Autant t’acheter les vers à toi si tu n’y vois pas d’inconvénients.

    J'aime

  14. lapinbleu2 dit :

    Commentaire Pierre1911

    lapinbleu2 a écrit :
    La lombriculture c’est la culture des lombrics ? c’est bien ça ? Excuse moi mais comme je suis un tout débutant je ne connais pas bien ce terme. El le lombricompostage c’est obtenir de l’or brun grâce aux vers mangeurs ?

    en lombriculture l’objectif est de produire des vers de terre
    Pour le lombricompostage l’objectif est de transformer la matière à l’aide des lombrics. Il se trouve que cette technique produit aussi du compost et du thé excellents pour le jardin et les plantes.

    J’ai du mal à accoucher d’un très long article (blog) sur le sujet où j’essaye d’expliquer qu’il faut fixer ses objectifs clairement. Qu’un système qui soit disant veut faire les 3 (produire des vers, transformer la matière et faire de l’engrais) finit par tout mal faire.
    J’ai scindé en deux activités mes installations, les caisses que lombricompostage (dixit tuto du blog) me servant pour faire de la lombriculture et les cuves de 1000 litres à faire du lombricompostage.
    et je crois que je vais finir par encore scinder le lombricompostage en deux, une partie pour les déchets (réduire, rendre inodore et inintéressant pour des espèces indésirables) et la partie création d’or brun
    étant au stade expérimental je ne diffuse pas encore mes essais, n’ayant aucune certitude sur les résultats.

    lapinbleu2 a écrit :
    Au fait, quand je vais être prêt (c’est à dire quand mon lombricomposteur sera construit), je vais commander par 250 grammes de vers. Nous sommes un couple, donc deux personnes.

    je te conseille de démarrer avec 500g surtout si tu manges beaucoup de légumes.

    lapinbleu2 a écrit :
    J’ai trouvé un site qui vend des vers pour lombricomposteur Ici Tu connais ce site ? Peux tu me donner ton avis ?

    Si tu acceptes de suivre nos demandes, ils te couteront le prix d’expédition et d’attendre d’être au sommet de la liste de livraison, ce qui devait maintenant faire février ou mars prochains.

    J'aime

  15. lapinbleu2 dit :

    je te conseille de démarrer avec 500g surtout si tu manges beaucoup de légumes.

    Ok je te fais confiance. Moi je suis vraiment un néophyte à ce sujet.

    si tu acceptes de suivre nos demandes ils te couterons le prix d’expédition et d’attendre d’être au sommet de la liste de livraison, ce qui devait maintenant faire février ou mars.
    Pas de soucis. Il n’y a pas le feu au lac. C’était dans cette période que je pensais commencer la construction de mon lombricomposteur. Tu me dis ce qu’il faut que je fasse pour la commande. Merci pour tes explications supplémentaires.

    J'aime

  16. lapinbleu2 dit :

    Commentaire Pierre1911

    pierre1911 a écrit :
    Source du message ….
    Donc nous ne fournissons personne, y compris en insectes. Sauf pour démarrer les lombricomposteurs où nous donnons des vers moyennant quelques retours. C’est expliqué ici http://www.pierre1911.fr/p/vous-aider.html

    CQFL

    J'aime

  17. lapinbleu2 dit :

    Voilà, c’est fait Pierre. Je viens de t’envoyer un message privé sur ton blog.

    J'aime

  18. lapinbleu2 dit :

    Commentaire Eliot

    Bonjour @toutes et @tous. Hello Pierre1911,
    Je pratique le lombricompostage depuis une dizaine d’années. Je constate que tu fais une distinction entre lombriculture et lombricompostage. Les vers se reproduisent aussi dans le lombricompostage. Je suppose que la nourriture pour l’élevage des vers est différente ? Habitant en Savoie, les hivers sont certainement plus rigoureux que chez moi dans le Noooorrrrddd. Comment les protèges-tu en hiver ?

    J'aime

  19. lapinbleu2 dit :

    Commentaire Euréka

    Bonjour Pierre .
    Et l’élevage d’escargots ,une piste a explorée pour toi qui a la faculté d’analyse pointu .Quand je dis escargot ,je pense surtout aux oeufs qu’ils pondent ,çà peut-être une source de nourriture intéressante pour l’aquaponie par exemple .
    Il y a une trentaine d’année je mettais amuser a en élever sur un mettre carré , équipé d’une clôture électrique bricolée avec du papier aluminium et branché sur une simple pile ,et je les faisaient pondre dans des gobelets en plastique et c’était chouette de voir par transparence la ponte d’une bonne centaine d’oeufs tout blanc par récipient .Facile a mettre en oeuvre et avec une production qui peut-être vite assez importante .
    je compte bien m’y remettre pour nourrir mes poissons quand mon installation aquaponique sera terminée .
    Voila pour toi Pierre peut-être un nouveau sujet d’étude .

    J'aime

  20. lapinbleu2 dit :

    Commentaire Pierre1911

    Salut Eliot
    Pour l’utilisation des vers je distingue 3 choses:
    – la production de vers
    – la production de terreau et de thé
    – la réduction de déchets
    Je traite chaque objectif avec une organisation différente et du matériel différent.
    Un lombricomposteur fait les 3, mais il fait les 3 a peut prêt, sans pouvoir optimiser plus d »un objectif à la fois (ce qui revient au postulat de départ).
    Pour le lombriculture, j’utilise des caisses gerbables que je visite toute les semaines avec de la nourriture fraiche et du carton ondulé.
    Pour la réduction de déchets j’utilise des cuves de 900l en ptfe que je charge par couches en fonction des apports ce qui fluctue avec le temps et les saisons.
    Pour la production de terreau je suis en train de fabriquer encore d’autre lombricomposteur.
    Pour l’hiver je rentre les caisses dans un local non chauffé avec si besoin un poel à bois pour faire du hors gel si températures trop basses
    Les autres infrastructures sont laissées dehors mais avec le chargement en fumier frais + matière azortée fraiche si températures trop basses pour créer des points chauds.
    ça passe sans soucis. Bonne journée et à bientôt. Pierre

    J'aime

  21. lapinbleu2 dit :

    Commentaire Pierre1911

    eliot a écrit :
    Source du message Hello Lapinbleu2,
    Mon expérience me dit que la T° optimale se situe aux environs de 20°. Dès que la Température
    chute je les rentre à la maison. Aucun problème de sentiment ni autre chose.

    disons qu’entre 12 et 22° on a a peut prêt la même capacité de reproduction et de traitement de déchets

    J'aime

  22. lapinbleu2 dit :

    Commentaire Pierre1911

    euréka a écrit :
    Source du message Bonjour Pierre .
    Et l’élevage d’escargots ,une piste a explorée pour toi qui a la faculté d’analyse pointu .Quand je dis escargot ,je pense surtout aux oeufs qu’ils pondent ,çà peut-être une source de nourriture intéressante pour l’aquaponie par exemple .
    Il y a une trentaine d’année je mettais amuser a en élever sur un mettre carré , équipé d’une clôture électrique bricolée avec du papier aluminium et branché sur une simple pile ,et je les faisaient pondre dans des gobelets en plastique et c’était chouette de voir par transparence la ponte d’une bonne centaine d’oeufs tout blanc par récipient .Facile a mettre en oeuvre et avec une production qui peut-être vite assez importante .
    je compte bien m’y remettre pour nourrir mes poissons quand mon installation aquaponique sera terminée .
    Voila pour toi Pierre peut-être un nouveau sujet d’étude .

    Salut Euréka et merci du tuyau.
    En fait j’ai bien pensé à ces petites bêtes là mais pour l’instant le temps manque. De plus j’ai eu la chance de croiser un type qui vient d’en faire son métier à quelques km de chez moi et qui m’avait dit banco pour m’aider à débuter.
    J’ai un copain mais qui est beaucoup plus loin qui fait la même chose en pro depuis…. au moins 20 ans.

    mais voilà le temps, le temps, le temps….

    là je travaille sur trois briques complémentaires en même temps en fonction des appros de matériel:
    – un séchoir solaire de 2m3
    – une ferme à insectes avec VMC double flux pour auto régulation thermique (rien qu’avec l’échauffement que fabrique les insectes eux même et la fermentation de leurs déjections) toujours de 2m3
    – un broyeur de pain séché entrainé par un vélo pour faire de la panure (litière à insectes + nourriture pour les poules) et puis la tempête qui vient d’abimer mon barbecue solaire même pas fini, qui vient d’exploser ma mini serre alors que je n’ai pas attaqué mes châssis à couche chaude et mes lombricomposteurs en lignes!

    J'aime

  23. lapinbleu2 dit :

    disons qu’entre 12 et 22° on a a peut prêt la même capacité de reproduction et de traitement de déchets

    Merci Pierre pour ta réponse. Il me semblait que j’avais vu à quelque part que l’on pouvait descendre un peu en dessous de 20°.

    J'aime

  24. lapinbleu2 dit :

    Commentaire Pierre1911

    Entre 12 et 22 la fourchette comprends bien une partie en dessous de 20 non ? sourire.

    J'aime

  25. lapinbleu2 dit :

    Commentaire Pierre1911

    pierre1911 a écrit :
    Source du message […
    Salut Euréka et merci du tuyau.
    En fait j’ai bien pensé à ces petites bêtes là mais pour l’instant le temps manque. De plus j’ai eu la chance de croiser un type qui vient d’en faire son métier à quelques km de chez moi et qui m’avait dit banco pour m’aider à débuter.
    J’ai un copain mais qui est beaucoup plus loin qui fait la même chose en pro depuis…. au moins 20 ans.
    ….
    et puis la tempête qui vient d’abimer mon barbecue solaire même pas fini, qui vient d’exploser ma mini serre alors que je n’ai pas attaqué mes châssis à couche chaude et mes lombricomposteurs en lignes!

    De préciser que je ne fais pas l’étale de mes relations, mais qu’en fait j’ai pris le partie de déléguer les savoirs pour essayer d’aller le plus loin possible dans le coté transversal du projet.
    Je me rends bien compte que la plus grosse difficulté est de ne pas s’éparpiller de rester dans la ligne. Après il faut faire avec certain aléas dont la santé…
    Là je viens de perdre deux races de vers car je n’ai pas eu le temps de monter ma ferme à temps et tout le reste du système (séchoir, broyeur). C’est aussi le risque quand on explore certaines zones assez pointues et où on est à mi chemin entre l’expérience et l’industrialisation, c’est à dire avoir une production constante et maitrisée.

    Depuis septembre j’ai multiplié les rapprochements pour des synergies les échanges avec des personnes ou des structures (association, collectivités locales, entreprises) pour que nous nous aidions mutuellement. La phase de démarrage est longue couteuse en temps, mais les premiers projets sortent de terre.

    Au menu un méthaniseur familial pour y passer aussi une partie du reste du réacteur Jean PAIN, un réacteur Jean PAIN V2 de 80m3, une marmite norvégienne, un lombricomposteur collectif à partir de bac poubelle XXL sur roulettes….
    Je rends le clavier j’ai assez écrit pour la journée 🙂 Belle journée à vous

    J'aime

  26. lapinbleu2 dit :

    Pierre, je suis vraiment épaté par le travail effectué. Mille bravos à toi. C’est vraiment extraordinaire. Mais que de place il te faut et du temps passé. Toutes mes félicitations et tous mes encouragements t’accompagnent.

    J'aime

  27. lapinbleu2 dit :

    Commentaire Pierre 1911

    Bonjour. Voici un dernier bricolage.

    J'aime

  28. lapinbleu2 dit :

    Magnifique Pierre. Bravo à toi !! Je veux le même.. Hi.. Hi..

    J'aime

  29. lapinbleu2 dit :

    Commentaire Sevy28

    Bravo !! ******

    J'aime

  30. lapinbleu2 dit :

    Commentaire Pierre1911

    merci pour les compliments !!

    J'aime

  31. lapinbleu2 dit :

    Commentaire Philippe88

    Bravo pour tout ce travail, c’est super…. Moi je n’élève pas les vers de terre, mais il y en a plein dans mon potager. Ce sont de merveilleux auxiliaires du jardinier.

    J'aime

  32. lapinbleu2 dit :

    Commentaire Pierre1911

    Rahhh attaque de pucerons sur les haricots. J’ai des orties fauchés seulement demain, il a fallu improviser une solution de savon noir + vinaigre blanc + bicar pour traiter en urgence.

    J'aime

  33. lapinbleu2 dit :

    Commentaire LaBuche

    Merci pour les images de ce vélo que je ne connaissais pas.
    Suivant son chargement (fûts, planches etc…) il serait bon d’avoir un modèle à assistance électrique.. Hi.. Hi..
    Bon, il est vrai que je n’ai pas ce souci car mon jardin est à côté de la maison.

    J'aime

  34. lapinbleu2 dit :

    Commentaire Pierre1911

    Voici un article qui replace les différents éléments qui constituent la chaîne, dont le réacteur Jean PAIN, le potager, l’aquaponie, le lombricompostage et la lombriculture…
    http://www.pierre1911.fr/2016/06/les-matieres-organiques-cle-de-voute-du.html

    J'aime

  35. lapinbleu2 dit :

    Commentaire Pestoune

    Les végétaux se trouvent fragilisés par cet excès de pluie et du coup les ravageurs en profitent. Les pucerons commencent à attaquer sévèrement. Ton schéma est simplifié, néanmoins le processus est plus complexe qu’il n’y parait. C’est intéressant

    J'aime

  36. lapinbleu2 dit :

    Commentaire Pierre1911

    Voici un jardin de 400m2 de cultures maraichères et 400 de blé créé en 3 mois pour les légumes.

    la suite en copiant ce lien dans votre navigateur ou en cliquant ici http://www.pierre1911.fr/2016/07/notre-jardin-en-juillet-2016.html

    J'aime

  37. lapinbleu2 dit :

    Commentaire Pestoune

    Super Pierre. Comme pour toi, mes deux buttes ont une végétation luxuriante et c’st là que tout est bien portant et solide. Le reste du jardin est piteux.

    J'aime

  38. lapinbleu2 dit :

    Commentaire Pierre1911

    Bonjour,
    Comme vous toutes et tous certainement, je suis au taquet vu ce que produit le jardin…
    Une petite visite.

    A bientôt !!

    J'aime

  39. lapinbleu2 dit :

    Commentaire Pestoune

    Superbe jardin et bien productif malgré le temps bizarre de cette année. Whaoo !!

    J'aime

  40. lapinbleu2 dit :

    Magnifique ton jardin Pierre. Tu as réussi à sortir ton épingle du jeu malgré la météo que nous avons eu jusqu’à fin juin.. Bravo à toi !!

    J'aime

  41. lapinbleu2 dit :

    Commentaire Pierre1911

    merci beaucoup pour vos gentils mots !!

    J'aime

  42. lapinbleu2 dit :

    Commentaire Pierre1911

    J'aime

  43. lapinbleu2 dit :

    C’est magnifique Pierre. Bravo à toi. On attend de voir la suite.

    J'aime

  44. lapinbleu2 dit :

    Commentaire Pestoune

    Combien de variétés de tomates as-tu dans ton jardin, Pierre ? Elles sont magnifiques, c’est une belle production.

    J'aime

  45. lapinbleu2 dit :

    Commentaire Pierre1911

    Je pense que j’en ai une trentaine, mais je suis très mauvais élève car:
    -mes propres plants faits dans des godets ont très bien démarrés puis ont stoppé leurs croissances avant plantation. La cause vient d’un manque cruel de soleil dans le couloir dans la maison où je les avais semé. Manque de chance quand je me suis résigné à les planter trop petit car la saison avançait, une vague de froid les a saisi. J’avais fait 110 godets j’en avais donné 20, il devait m’en rester donc 90 et de 10 variétés différentes. Sauf que certaine ont survécue et j’ai planté au même endroits les plants suivants ce qui fait que j’ai plusieurs fois 2 pieds de deux variétés différentes tous les 33cm.
    – du fait du premier point j’ai eu la chance de bénéficier de dons divers mais avec des approximations quand aux noms…
    – au dernier moment j’ai racheté deux lots de deux sources différentes qui n’étaient pas super bien repérées.

    Je suis très satisfait de certaines variétés, comme la Yellow Brandywine (gros fruits jaunes) pourtant réputée fragile. Les pieds sont d’un vert incroyable, ultra vigoureux et les plants produisent à gogo.
    Belle production des tangerine mais dédiée à la conserve,
    Une variété déterminée mais hybride non bio a donné pleinement satisfaction la mascot-k. j’aimerai trouver la même chose en taille goût et surtout précocité, car elles étaient là plus d’un mois avant les autres.

    Mais le best seller de cette année c’est une tomate dont je n’arrive pas à déterminer la provenance. Voici la photo et les caractéristiques, je veux bien de l’aide svp.

    Elle est placée au centre entre une Yellow Brandywine pas encore totalement mure et une petite tangerine. J’ai volontairement mis deux tomates « pales » à coté pour montrer la différence de couleur qui ressort bien plus en réel.
    Elle est assez foncée un peu plus grosse qu’une tomate cerise
    Cette tomate est une tuerie. J’ai vu deux maraichers bio lever les yeux au ciel quand leurs papilles ont été noyé dans le bouquet du fruit croqué. Les enfants se ruent dessus, ma moitié aussi, mon voisin/ami/co-jardinier* en est dingue, bref, c’est THE tomate

    Voici une idée de la récolte partielle quotidienne… Manque les haricots, les fraises, les courgettes, les salades, la moutarde épinards, les concombres …

    L’année prochaine je me concentre sur certaines variétés pour la production de fruits, et d’autres pour la reproduction d’espèces. En cible toutes celles citée au dessus plus, Burbank, Cœur de Bœuf de Nice, des andes, Amana Orange, Marmande, Merveille des Marchés…

    Si vous êtes fondus de tomates je vous recommande ce site.
    http://ventmarin.free.fr/passion_tomates/passion_tomate.htm A bientôt !!

    J'aime

  46. lapinbleu2 dit :

    Pierre, elles sont très jolies tes tomates mai là, je ne peux pas t’aider. Je vais contacter Franciscolulu qui est le spécialiste du forum tomates.

    J'aime

  47. franciscolulu dit :

    Ben ouais c’est sympa lapinbleu2… mais là je suis obligé de sécher: des tomates « cocktail » roses super goûteuses y en a quelques dizaines pour ne pas dire plus; il est absolument impossible de trouver comme ça le nom d’une variété.
    La tomatofolie demande de la rigueur, dans les choix, dans les manipulations, dans l’étiquetage, dans le grainage etc. etc.
    notre ami Pierre avoue être un mauvais élève… je n’irai pas jusque là! mais je suis totalement dépourvu pour le sortir de son doute
    Sorry!
    Franciscolulu

    J'aime

  48. pierre1911 dit :

    J’ai trouvé ce sont des black Cherry

    J'aime

  49. Aphadolie dit :

    Bonsoir Jean-Claude,

    Je reviens vert toi comme convenu.

    J’ai regardé tes liens.

    Je viens de découvrir Pablo Servigne et vu la date de ton article et celui de Pierre, pour vous cela remonte à 2016.

    Pablo Servigne est un personnage très intéressant et simple.

    Merci pour ces informations.

    Aimé par 1 personne

    • C’est normal Éric pour la date de la publication. Pierre est un ancien sur mon site. Avant d’avoir ce site j’avais un forum. J’ai transféré tous mes articles du forum ici. C’est pourquoi tu as des publications anciennes. D’ailleurs je vais re publier l’article de Pierre pour mieux faire connaitre son projet. Je l’ai contacté. J’attends sa réponse.

      J'aime

    • Aphadolie dit :

      Merci pour toutes ces explications Jean-Claude.

      Aimé par 1 personne

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :