Accueil » Permaculture » Lélectro-culture par Pierre-Alexandre Gaurier

Lélectro-culture par Pierre-Alexandre Gaurier

Si on essayait l’électro-culture?

Article proposé par Pierre-Alexandre Gaurier, en formation professionnelle enseignant/designer en permaculture, auprès de PermacultureDesign.

L’électroculture !! Que ce cache-t-il derrière ce mot composite ? Une nouvelle pratique de culturisme ? Où l’homme aidé par un ensemble de machines connectées au réseau électrique ne fournit plus aucun effort pour prendre de la masse musculaire ?
Non non, il n’en est rien, quoique… Relégué au banc des expériences de « jardinage alternatif », ce domaine encore peu connu du grand public, émerge à nouveau. Au travers de pratiques souvent isolées, menées par des jardiniers amateurs curieux, des scientifiques avertis, peu à peu, des retours d’expériences, des preuves d’efficacité s’accumulent.
D’un point de vue global, l’électroculture consiste en l’utilisation, la canalisation et la propagation des flux électriques et magnétiques présents naturellement, partout, autour de nous. Cela dans le but de favoriser, par exemple, la croissance de la vie végétale.
Les premières traces de l’utilisation de courants électriques naturels remontent aux Égyptiens. En Europe, on ne trouve pas, ou peu d’informations relatives à la pratique de ce type avant le 17ème siècle. Depuis lors, nombre d’expérimentations à plus ou moins grandes échelles ont vu le jour. Que ce soit en Grande-Bretagne, en Russie, aux États-Unis, en France, en Belgique, au Japon, en Inde… les résultats sont là, confortant les chercheurs, qu’ils soient scientifiques reconnus ou bien amateurs avertis.
De nombreuses questions entourent ce sujet controversé. Qu’entendons-nous par énergie ? Quelles sont les méthodes, les pratiques ? Est-ce encore une énième méthode révolutionnaire sortie de nulle part, prometteuse de rendements inimaginables ? Comment par exemple, de simples tiges de cuivre associées à du zinc, des fils de fer enterrés dans le sol, des aimants orientés selon un axe précis, ont le pouvoir de stimuler la croissance des semences, des plantes, d’encourager nombres de processus du vivant ?

Pour appréhender l’électroculture et ses nombreuses applications, il nous apparaît essentiel de se familiariser avec quelques données fondamentales. Données relatives à l’influence des forces gravitationnelles, des champs magnétiques multiples, du magnétisme terrestre, des effets du soleil et de la lune, des processus chimiques et biologiques des sols, des plantes, de l’eau, du principe d’induction… Car s’il est un fait avéré, c’est bien que les énergies électriques et magnétiques sont partie prenante des processus du vivant. Bien sûr, derrière ses thèmes qui peuvent rebuter plus d’un néophyte, s’ouvrent des portes vers une compréhension nécessaire, où pragmatisme et intuitions se côtoient et délivrent des résultats à la fois surprenants et encourageants.
Nombre de personnalités ont œuvré. Souvent guidées par leur intuition, elles ont observé sous différents angles les phénomènes électriques présents au cœur des cellules, des atomes, par le biais d’appareils de mesure scientifique, soutenus par des résultats sans équivoques. Que ce soit Nolet, l’abbé Pierre Bertholon, professeur de physique, en passant par Gardini, Lodko, Lemström, Sheppart… l’Electro-Culture Committee Britannique de 1918 à 1936 et plus proche de nous, le SPACE, basé à Pessac, nous ne pouvons que constater qu’il est possible d’améliorer les rendements de nos cultures.
Pour ceux et celles qui souhaitent en découvrir davantage, nous vous invitons à lire l’ouvrage « Électroculure et Énergies libres » de Maxence Layet & Roland Wehrlen aux Éditions Le Courrier du Livre. Celui-ci représente un très bon condensé de ce que vous pourrez glaner sur le Web et dans la bibliographie scientifique. Des traces historiques en passant par de nombreuses expériences menées de part le monde, l’électroculture ne vous apparaitra plus comme une nébuleuse lointaine, obscure, insondable, fantasque.

Expérience électroculture menée sur la Goursaline

Pour nous permettre d’apprivoiser ce domaine, rien ne vaut l’expérience. Pour ce faire, nous allons mener des essais, ici, à la Goursaline dans les mois à venir. Cette expérience se veut empirique et rigoureuse ; facilement reproductible et transposable à celles et ceux qui souhaiteraient réaliser la même installation chez eux.

Notre test
Afin de bien pouvoir évaluer l’impact de notre test, nous allons créer 2 surfaces rigoureusement identiques :
– une zone de témoin qui servira de référence
– une zone électrocultivée avec la technique décrite après.
Ces 2 zones seront constituées de deux bandes de cultures de petites superficies de 4 m2 (4m x 1m) afin de faciliter les observations et l’accès aux cultures. Ces 2 bandes seront espacées d’une dizaine de mètres. Les mêmes plantations et soins seront prodigués sur chaque bande.

illustration-electroculture-temoin_1

merci Permaculture design pour ce partage http://www.permaculturedesign.fr/


7 commentaires

  1. sevylivres dit :

    Attention à ne pas se prendre un coup de jus ! 😀

    Aimé par 2 people

  2. lapinbleu2 dit :

    C’est parfait Sev. Merci !!

    Aimé par 2 people

  3. onhenri dit :

    Bonjour a tous,
    J’ai pratiqué tout sorte d’électroculture, depuis 20 ans, mais c’est difficile a juger des résultats on vas voir vos essais.

    J'aime

  4. lapinbleu2 dit :

    Oui, comme tu dis il faut attendre si certains s’y mettent de voir les résultats. Ce n’est que par l’échange que chacun progressera.

    J'aime

  5. pestoune dit :

    Je connais le principe de l’électroculture mais ça me paraît trop compliqué à mettre en oeuvre en tout cas pour moi. J’ai abandonné toute idée d’essai très rapidement.

    J'aime

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :