Accueil » Fruitier » Le kiwi

Le kiwi

images (4)PRÉSENTATION

Cet arbuste ou plutôt cette liane a été cultivée pour la première fois en Nouvelle-Zélande. Mais en réalité on trouve son origine en Chine.

télécharger (5)Il est assez facile à cultiver et il a un besoin d’eau assez important. Vous pourrez le planter sur un sol argileux, sableux ou même caillouteux du moment que vous prévoyez un bon drainage. En même temps avec un bon paillage vous garderez un peu d’humidité au pied de l’arbuste. La famille du kiwi Actinidia compte plus de 50 espèces. Il peut être planté dans les régions dont les hivers n’excèdent pas -10°.

PLANTATION * ENTRETIEN * RÉCOLTE

images (2)Le kiwi peut couvrir assez rapidement une pergola de 8 mètres environ (Un mâle et une femelle). Prévoyez des poteaux robustes pour recevoir ces plantes qui sont très lourdes quand elles sont chargées de fruits. Le kiwi est capable de grimper sur un mur ou sur un arbre mort à plus de 8 mètres de hauteur. Un pied mâle est suffisant pour polliniser 4 femelles. La pollinisation se fait principalement par l’abeille ou bien par le vent. télécharger (6)Il se plait sur un sol dont la nature est limoneuse c’est à dire un sol très facile à travailler comme par exemple en bord de Loire avec les différents dépôts d’alluvions. Mais cela ne l’empêche pas d’être planté sur des sols caillouteux ou argileux du moment qu’il y ait un très bon drainage comme précisé ci-dessus. La plantation du kiwi est à éviter dans les région à hiver très rude et d’un printemps à gelées tardives très fortes. La période idéale pour la plantation est le début de l’automne ou en mars. Pour les régions plus froides dont les hivers ont une température ne dépassant pas -10° patientez jusqu’en avril voire mai. Choisissez un emplacement très ensoleillé. Creusez un trou de 50 centimètres de coté et autant en profondeur. Avec une petite griffe grattez bien en profondeur pour rendre le fond du trou meuble. images (3)Si vous avez une terre lourde ajoutez-y au fond du trou un peu de sable mélangé à du terreau. Déposez la motte de votre kiwi au centre du trou (Préalablement, faites tremper quelques minutes la motte dans un seau rempli à moitié d’eau). Rebouchez avec la terre extraite en tassant un peu ce qui permettra que tout le système racinaire soit bien au contact de la terre et éliminera toutes poches d’air ce qui facilitera une meilleure reprise. Pour en savoir plus cliquez sur ce lien  ou Sur celui-ci

N’hésitez pas à partager sur les réseaux sociaux à l’aide des boutons ci-dessous.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo

 


17 commentaires

  1. Aphadolie dit :

    Merci pour les informations Jean-Claude.

    Je ne savais pas qu’il y a avait autant de variété et que son origine est la Chine.

    Je te souhaite une bonne journée

    Aimé par 2 people

  2. Bonjour et merci pour les informations !
    Sauriez vous par hasard si la liane de kiwi a un pouvoir olfactif sur les animaux car chat et chien semblent étrangement attirés ???
    Merci

    Aimé par 1 personne

  3. Quelle belle idée pour une pergola! Merci ça me donne une idée . Bisous

    Aimé par 2 people

  4. JardinerFuté dit :

    Super article qui rejoint et complète mon article sur le kiwi. 😉
    Je me suis demandé combien de pieds de kiwi pour une pergola d’ailleurs, merci pour la précision !
    Pour les personnes qui aimeraient savoir faire la différence entre le kiwi mâle et le kiwi femelle, je l’explique dans mon article : https://jardinerfute.com/kiwi

    Aimé par 1 personne

  5. onanga dit :

    J’ai eu des kiwis qui ont grimpé dans mes pins noirs d’Autriche jusqu’à plus de 15 m !!!
    Pour l’instant j’en ai palisse deux pieds femelles et un mâle qui me donnent après quelques années une vingtaine de kilos.
    Malheureusement cette année, ils ont subi les gelées de mi-avril et les nouvelles pousses ont été cuites !!!
    De nouvelles ramures se présentent, espérons que les conditions climatiques leur seront favorables.
    Pour les déguster et les apprécier il faut les laisser mûrir avec des pommes ou des bananes dans un sachet et à la chaleur. Vers mi-mars, ils sont vraiment à point pour faire d’excellentes confitures associés à de la banane, des pommes ou des petits raisins secs, un réel délice, malheureusement, je vais bientôt entamer mon dernier pot.

    Aimé par 1 personne

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :