Accueil » aromatique » L’Estragon

L’Estragon

Capture.PNGArtemisia dracunculus

A-t-il un jour assuré une protection contre les dragons, les serpents ? Ainsi que le décrivait Pline l’ancien ? Nul ne sait, mais c’est ainsi qu’il a été baptisé « le petit dragon »

Tout le monde le connaît pour ses qualités aromatiques, son art de relever poissons, volailles, gigots, rôtis, gaspacho et autres mets grâce à sa saveur anisée.

Robuste mais frileux, il n’aime pas les sols trop humides ni les hivers trop froids, il préfère libérer ses senteurs aromatiques pendant les périodes tempérées. Frais ou congelé, il apporte ses fragrances légèrement amères, mais séché il perd toutes ses qualités aromatiques, et pourtant il fait partie des « fines herbes ».

2.pngL’estragon pour la santé ? Historiquement, il soignait les crises de hoquet, et une tisane d’estragon après un repas copieux éloignait spasmes, lourdeurs et mal-être digestif. Ces actions sont reprises en médecine familiale.

Les usages populaires de plantes aromatiques ou médicinales, impliquent en général un intérêt scientifique. Les extraits aqueux ou éthanoliques de feuilles d’estragon sont ainsi connus pour leurs effets antinociceptifs et anti-inflammatoires … mais ce sont des petits rats qui ont servi de modèle. Donc il faut attendre des essais sur l’humain pour confirmer ces actions. Il serait vraiment parfait qu’un extrait aqueux de feuilles d’estragon, disons une belle macération, soit la panacée souveraine des crises rhumatismales et arthritiques.

Capture 22.PNGD’autres objectivations sont souvent énoncées, mais sans support d’analyses scientifiques et techniques, l’estragon serait un puissant antioxydant, un anxiolytique, une protection contre le diabète, la glycation, les allergies … ceci pour l’instant n’a pas été démontré.

Mais l’estragon est une source multiple de richesses, en particulier une huile essentielle qui porte l’insigne honneur d’une norme Afnor.

L’huile essentielle de feuilles d’estragon, de couleur jaune pâle, présente une senteur caractéristique de son constituant principal : l’estragole (de 68 à 80%). On peut retrouver du methyl-eugénol, du cis- et du trans- bêta ocimène et du sabinène.

Cette huile essentielle est très puissante, présente des risques de dermocausticité et doit impérativement être vectorisée par une huile végétale pour masser des contractions musculaires, des spasmes sur la zone digestive. La voie orale ne doit être choisie qu’après avis de personnes spécialisées, la diffusion peut se faire sur de courtes durées. Comme pour toutes les huiles essentielles contenant des molécules actives pouvant entraîner des réactions, il est conseillé de ne pas l’employer chez des enfants de moins de 3 ans, chez des femmes enceintes ou allaitantes.

En pulvérisation, mélangée à de l’alcool, c’est un parfait antibactérien. Diluée dans du lait, introduite dans un bain, cette huile essentielle calme les spasmes menstruels et digestifs.

N’hésitez pas à partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci dessous.

Et pour compléter je vous propose ces 2 vidéos

 


7 commentaires

  1. Merci Cathy pour cette publication.

    Aimé par 1 personne

  2. Heikel dit :

    Salut, super article et très intéressant ! Je ne savais pas du tout qu’on l’avait aussi appelé petit dragon. 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. entresoi dit :

    attention HE puissante, je mets pas plus de 3 goûtes dans une base d’HV à la lavande pour digérer 🙂

    J'aime

  4. catherinebonnafous dit :

    J’ai précisé que l’huile était super puissante, qu’il est préférable de ne pas l’employer en oral sans conseils de professionnels. Une huile végétale de lavande ??? C’est un macérât dans une autre huile végétale, car la lavande ne contient pas d’acides gras mais des terpénoïdes responsables des huiles essentielles. Belle journée

    J'aime

  5. entresoi dit :

    Catherine, c’est l’huile Weleda de lavande que j’utilise comme base

    J'aime

    • catherinebonnafous dit :

      Je suis d’accord, il y a un produit chez Weleda qui s’appelle « Huile relaxante à la lavande » et lorsqu’on regarde les ingrédients, il s’agit d’huile végétale de sésame + huile végétale d’amande douce + huile essentielle de lavande -> Sweet Almond (Prunus Dulcis) Oil, Sesame (Sesamum Indicum) Oil, Lavender (lavandula angustifolia) Oil, Fragrance (parfum) (natural essential oils).-> -> il y a en plus un parfum composé à base d’huiles essentielles. Donc, pour les huiles végétales, c’est bon elles font partie des critères d’alimentarité, mais dans les jeux de mots des sociétés pour que le produit soit vendeur, il faut faire gaffe

      J'aime

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :