Accueil » Arbres et arbustes » Le troène

Le troène

Le troène 2PRÉSENTATION Le troène est un arbuste qui est utilisé essentiellement en haie. De par son feuillage compact semi-persistant voire persistant il vous fera un très beau brise-vue à condition d’en cultiver plusieurs distants d’1m00/1m20 l’un de l’autre.

Vous pourrez également le cultiver en isolé en topiaire par exemple comme on le fait avec le buis. Sa culture sera facile ainsi que son entretien. Son besoin en eau sera moyen. Il sera très résistant au froid puisqu’il pourra supporter des températures hivernales pouvant atteindre -20°. Certaines variétés si vous ne les taillez pas pourront être cultivés en arbre. Adultes ils pourront  atteindre une hauteur de 2/3 mètres pour les plus petits sujets et jusqu’à 20 mètres environs pour les plus grands et suivant les régions. Il fait partie de la famille des Oléacées qui comprend une cinquantaine d’espèces.

PLANTATION Le troène s’adaptera à tous les types de sol mais pas trop acides, bien drainés et frais. Il poussera d’autant mieux si le sol est riche et humifère. Installez-le sur un emplacement suffisamment ensoleillé. Pour sa plantation je vous invite à consulter cet article  » Comment planter un arbre ou un arbuste ? «  Cette dernière devra s’effectuer à la saison automnale surtout pour les sujets à racines nues. Ce sera impératif pour une bonne reprise. Autrement effectuez cette opération à la saison printanière hors périodes de gel et de grosses chaleurs. Vous serez obligé de l’arroser d’avantage pour faciliter un bon enracinement. Le troène 4Si vous avez une terre pauvre mélangez-y 1/3 de compost bien décomposé ou du bon terreau pour plantation. Et si votre sol est trop acide ajoutez-y de la chaux éteinte ou bien de la cendre de bois pour la rendre plus neutre. Sil s’agit d’une plantation en haie, espacez les pieds d’un mètre à 1m20 comme déjà précisé ci-dessus. Faites un trou pour chaque pied de 60 centimètres environ de côté et autant en profondeur. Au fond de ce dernier déposez du compost mélangé avec votre terre extraite sur 10 centimètres d’épaisseur. Disposez votre troène au centre du trou et rebouchez avec le reste de votre mélange. Tassez un peu avec les pieds pour que les racines soient bien au contact de la terre. Pensez à aménager une cuvette pour l’arrosage. Arrosez-le copieusement afin d’éliminer d’éventuelles poches d’air. Et pour terminer déposez une épaisse couche de paillage.

Malgré que le troène soit en règle générale planté en pleine terre, vous pourrez le planter également en pot de 50 centimètres minimum de diamètre ou en bac d’une quarantaine centimètres de côté. Vous devrez l’arroser un peu plus souvent. Pour limiter les arrosages paillez-le également. Avant de le planter, déposez au fond de votre contenant 5 centimètres minimum de petits cailloux ou de billes d’argile afin d’avoir un bon drainage. Faites-lui un substrat composé d’1/3 de terreau ou de compost bien décomposé, 1/3 de terre de jardin, 1/3 de sable et une dizaine de poignées de cendre de bois. Ne pas mettre de tourbe pour éviter d’acidifier votre terre. Arrosez-le copieusement et installez-le à l’abri des vents.

ENTRETIEN Pendant la première année suivant sa plantation vous devrez l’arroser une fois par semaine pendant les périodes chaudes de la saison estivale afin que son système racinaire puisse bien s’installer. Quand le troène sera bien enraciné il ira chercher la fraîcheur en profondeur. Un paillage très épais devrait suffire à garder un peu de frais car il craint la sécheresse. Si toutefois vous subissez une très grosse canicule de longue durée arrosez-le un peu sur le paillage. En ce qui concerne vos potées arrosez-les régulièrement surtout en période chaude de la saison estivale. Le substrat ne devra pas se dessécher. La taille du troène devra s’effectuer essentiellement pour les cultures en haies ou bien en topiaires. Le troèneEtant donné qu’il se développera assez rapidement deux tailles par an seront nécessaires. La première devra s’effectuer soit au début de la saison automnale ou bien à la fin de la saison hivernale hors périodes de gel. Quant à la deuxième taille elle devra s’effectuer pendant la saison estivale afin de lui maintenir un très beau port. Le troène adore être taillé. Pour la taille d’hiver vous devrez supprimer le bois mort, éventuellement les rameaux malades et ceux qui s’entrecroiseront. Profitez-en pour supprimer chaque année de gros rameaux afin de renouveler les branches ce qui vous permettra de maintenir une belle ramure. Ce sera aussi le moment de déterminer la hauteur et l’épaisseur de la haie. Pareil pour les topiaires. Et pour ce qui est de la taille d’été vous devrez vous contenter d’égaliser et de maintenir la forme de votre haie ou de votre topiaire.

PARASITES & MALADIES Le troène cultivé sur un sol lui convenant sera assez résistant aux parasites et aux maladies. Si toutefois il lui arrivait d’être atteint de maladies cryptogamiques ce sera certainement à cause d’un sol trop humide ou un emplacement trop ombragé sauf pour l’oïdium qui pourrait faire également son apparition. Il pourra aussi être envahi par les chenilles du papillon sphinx tête de mort. N’intervenez pas afin de protéger les papillons. Éventuellement vous pourrez effectuer un ramassage manuel des chenilles que vous déposerez ensuite sur des plants de tomates ou de pommes de terre que vous cultiverez un peu en retrait de votre jardin potager pour leurs fournir un garde-manger. Le puceron pourra également attaquer le troène, tout comme l’otiorhynque du prunier.

MULTIPLICATION Le troène pourra se multiplier par bouturage soit pendant la saison estivale (juillet) ou bien au début de la saison automnale (septembre/octobre). Vous devriez profiter d’une taille afin de réaliser cette opération. Les boutures effectuées dans le courant du mois de juillet devront être herbacées. Pour cela vous devrez prélever des tiges d’une vingtaine de centimètres aux extrémités de l’arbuste. Supprimez le feuillage sur 8 centimètres en partant de la base. Supprimez également le feuillage sur 7 centimètres en partant du haut de la bouture de telle manière à raccourcir ces dernières de 15 centimètres. Plantez individuellement ces boutures de 5 centimètres environ dans des godets remplis d’un mélange de terre de jardin, de terreau et de sable grossier. Le troène 3Arrosez-les de préférence en pluie fine et installez-les à l’ombre. Maintenez le substrat légèrement humide jusqu’au début de la saison automnale qui sera le  bon moment pour les repiquer en pleine terre définitivement. Arrosez-les copieusement afin de faciliter un bon enracinement. Quant aux boutures effectuées au début de la saison automnale vous devrez effectuer cette opération avec des boutures semi-aoûtée. Pour cela vous devrez prélever des tiges entre 15 et 20 centimètres de longueur. Supprimez le feuillage de moitié en partant de la base. Vous pourrez les tremper quelques minutes dans l’eau et ensuite roulez-les dans de la poudre de bouturage. Et pour terminer plantez-les à une dizaine de centimètres de profondeur directement dans le sol qui aura dû être au préalable enrichi de terreau et de sable grossier. Recouvrez-les d’un châssis. Vous devrez protéger ce dernier pendant la saison hivernale. A la saison printanière vous devrez repiquer les boutures qui auront bien prise dans des petits conteneurs. Patientez jusqu’à l’automne suivant pour une mise en pleine terre définitive.

ASSOCIATIONS Le troène pourra s’associer avec l’éléagnus, le millepertuis, la spirée, le laurier-tin, l’hémérocalle, la sauge arbustive, le pyracantha, le fusain caduque ou persistant, le laurier-rose et le lupin arborescent.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo

Si l’article vous a plu n’hésitez pas à partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.


16 commentaires

  1. La mode de la haie de thuyas a détrôné la mode de la haie de troènes. Ni l’une ni l’autre ne font de haies bien vivantes … même si elles sont idéales pour bien s’enfermer chez soi !

    Aimé par 1 personne

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :