Accueil » Jardin d'ornement » Le saule pleureur

Le saule pleureur

PRESENTATION

imgserver (1)Le saule pleureur fait partie des grands arbres et son aspect retombant lui permet d’être un des arbres les plus romantiques. Prendre des photos lors d’un mariage a un rendu qui vous surprendra très agréablement. Il est facile d’entretien et son besoin en eau est parfois important s’il est planté sur un sol sec. C’est pourquoi il est souvent installé près d’un plan d’eau (Mare, étang.. Etc..) mais cela ne vous empêchera pas d’en planter un à condition de surveiller qu’il ne manque pas de fraicheur.

Il est capable s’il se plait à l’endroit où il sera planté, d’atteindre 15 à 25 mètres de hauteur et autant en largeur. Il est très résistant aux hivers même très rudes pouvant atteindre des températures jusqu’à -40° suivant les variétés. Il supporte également les grosses chaleurs du moment que son emplacement est maintenu frais.

PLANTATION * ENTRETIEN

imgserver (2)Choisissez un emplacement dont le sol est frais. Il s’accommode de la plupart des sols, même pauvres. Il ne demande aucune exigence particulière de ce côté là. Il est préférable qu’il soit exposé au soleil voire une légère exposition ombragée. Il s’agit d’un arbre qui devra être planté en isolé pour son bon développement. Les habitations, les murs et les autres arbres devront se situer à une distance de 20 mètres minimum. Ses racines ont un fort pouvoir de pénétration dans le sol pour aller chercher la fraicheur en profondeur. Ce serait ennuyeux que ces dernières endommagent les canalisations de votre maison. Plantez-le de préférence à l’automne surtout si vous l’avez acheté à racines nues. En conteneur la plantation est plus facile et en plus elle peut s’effectuer toute l’année. Je vous conseille donc plutôt l’achat de votre saule pleureur en conteneur. Faites un trou de 60 centimètres de coté et autant en profondeur ou du moins deux fois le volume de sa motte minimum. A l’aide d’un transplantoir ou d’une truelle ameublissez les cotés et le fond de votre trou afin de décompacter la terre ce qui permettra à votre saule pleureur une meilleure reprise. Versez une épaisseur de 10 centimètres environ de compost bien décomposé au fond de votre trou. Installez ensuite votre sujet bien au centre de ce dernier. Rebouchez avec la terre extraite et arrosez copieusement. Le saule pleureur peut se cultiver en bac ou en pot mais ça limite considérablement son développement. Dans ce cas choisissez une variété moins vigoureuse et démêlez les racines de la motte avant de le planter dans votre pot ou dans votre bac. Arrosez le de façon très régulière les deux premières années si vous l’avez planté sur un sol fais (Plantation en pleine terre). imgserverPar la suite il ira chercher la fraicheur en profondeur. Par contre s’il est installé sur un sol sec vous devrez l’arroser copieusement pendant une période plus longue. Posez lui à son pied un paillage très épais pour limiter un peu les apports en eau. Vous devrez le tailler en fin d’hiver juste avant l’apparition des premières feuilles. Cette taille vous permettra de lui donner la forme désirée. Pensez à désinfecter les outils de taille avant toute intervention. Pour vos donner une idée le saule pleureur est capable d’absorber jusqu’à 100 litres d’eau par jour. Pour en savoir plus cliquez sur ce lien

Si cet article vous a plu n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo.

ORIGINE https://www.rustica.fr


12 commentaires

  1. Aphadolie dit :

    Un arbre magnifique.

    Depuis mon enfance, il m’a toujours fasciné et laissé songeur. Je ne saurais en expliqué la raison.

    Merci pour cette publication Jean-Claude.

    Aimé par 2 people

  2. nuage1962 dit :

    C’est un arbre que j’aime beaucouop

    Aimé par 1 personne

  3. entresoi dit :

    J’ai un saule pleureur dans mon jardin. L’an dernier il a eu une coupe par un non professionnel (je pense) car depuis il est tout dépouillé, le pauvre. je ne sais pas s’il va s’en remettre !Le saule pleureur est pour moi associé à un très mauvais souvenir. Petite, des chenilles sont tombées sur moi. Depuis, j’aime pas être dessous 😦

    Aimé par 1 personne

    • Normalement tu dois tailler les pousses gênantes sur le tronc et le bout des branches qui pendent pour les fortifier. Il ne faut jamais couper les grosses branches car le saule pleureur a du mal à cicatriser. Il devrait peut être repartir. ça risque d’être long. le mec il l’a taillé quand ?

      J'aime

  4. J’adore cette arbre pour moi c’est l’un des plus beau. Bises

    Aimé par 1 personne

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :