Le millepertuis

Le millepertuis 3PRÉSENTATION Le millepertuis est une plante vivace qui sera très facile à cultiver et à entretenir. Son besoin en eau sera moyen. Il s’agit d’une plante rustique qui pourra supporter des températures hivernales pouvant atteindre jusqu’à -15° voire plus suivant l’espèce cultivée. C’est un excellent couvre-sol qui vous permettra de couvrir des espaces ingrats de votre jardin.

Suivant la variété plantée sa taille variera de 15 centimètres pour les plus petits sujets et jusqu’à 1m50 pour les plus grands. Il vous apportera de la gaieté par sa couleur jaune vif tout au long de sa floraison qui s’étalera du mois de juin au mois d’octobre. Il fait partie de la famille des Clusiacées qui compte plus de 350 espèces. On l’appelle également herbe de la Saint Jean. Vous pourrez l’utiliser en couvre-sol pour les espèces de petites tailles, en rocaille, en bordure, en massif, en bac ou bien encore en pot.

Le millepertuis 4SEMIS & PLANTATION Choisissez-lui un emplacement ensoleillé voire à mi-ombre sur un sol ordinaire bien drainé ce qui lui conviendra à merveille. Le long d’un mur ou par exemple au pied d’une haie ou d’un sol un peu en pente sera parfait. Vous devrez le planter soit à la saison automnale octobre/décembre ou bien à la saison printanière avril/mai, dans les deux cas hors période de gel. Suivant la taille adulte de la variété plantée espacez-les de 50 centimètres à 1m20.  Pour sa plantation je vous invite à consulter cet article  » Comment planter les plantes d’extérieur ? «  Le semis devra s’effectuer à la saison printanière pour un repiquage en pépinière durant la saison estivale pour enfin le planter à son emplacement définitif à la saison automnale. Cette méthode comme vous vous en doutez est assez longue. Vous gagnerez du temps en achetant vos millepertuis en godets. En dehors d’une plantation en pleine terre comme indiqué ci-dessus vous pourrez le cultiver en pot ou en bac ou encore en jardinière. Au fond de votre contenant versez une couche de billes d’argile pour avoir un bon drainage. En ce qui concerne le substrat effectuez un mélange de terreau ou de terre de votre jardin avec du sable à parts égales. Pour ce genre de plantation je vous conseille ceux de petites tailles.

ENTRETIEN Le millepertuis ne vous demandera pas un entretien particulier et s’adaptera à la plupart des sols s’ils sont bien drainés. En pleine terre vous devrez l’arroser qu’en cas de grosse canicule. Mais un bon paillage devrait suffire à lui conserver un peu de fraîcheur. Le millepertuisIl faudra lui donner l’habitude d’aller chercher le frais en profondeur. En bac ou bien en pot arrosez-le uniquement pour garder le substrat juste un peu humide sans être détrempé. Paillez également vos potées. Les espèces couvre-sol devront être désherbées la première année et ensuite ce ne sera plus la peine car à mesure de leurs développements elles étoufferont les plantes concurrentes qui pourraient se développer spontanément. En ce qui concerne les autres espèce vous devrez maintenir le sol propre. Un bon paillage devrait vous aider à limiter ces diverses pousses de végétaux concurrents. En fonction des espèces cultivées vous devrez effectuer une taille. Celles qui sont caduques devront être taillées à la saison printanière avant le redémarrage de la végétation. Et pour ce qui est des espèces persistantes effectuez cette opération à la saison automnale après la floraison. Les espèces naines devront être rabattues de préférence à la cisaille afin que vous gardiez un tapis très dense. Quant aux espèces de plus grandes tailles cette opération devra être effectuée soit avec votre sécateur ou bien avec votre cisaille afin de de leurs maintenir un beau port équilibré et très compact.

Le millepertuis 2PARASITES & MALADIES Le millepertuis sera très résistant aux parasites et aux maladies. Cependant si vous avez une période trop humide la rouille pourrait faire son apparition. En prévention ne l’arrosez pas trop et maintenez le sol propre surtout pendant la première année voire la deuxième de sa plantation. Une pulvérisation de purin de prèle ou éventuellement d’orties seront nécessaires également en prévention de cette maladie.

Le millepertuis 5MULTIPLICATION Les espèces de millepertuis herbacées pourront se multiplier à la saison automnale par division des souches, par bouturage pendant toute la saison estivale jusqu’au début de la saison automnale ou bien encore par marcottage à la saison automnale en ce qui concerne les espèces au feuillage caduque.

ASSOCIATIONS Le millepertuis pourra s’associer avec l’euphorbe, l’alchémille, la lysimaque, le perovskia, le berberis et le phormium.

A NOTER que le millepertuis possède des propriétés médicinales. Pour cela je vous invite à consulter cet article  Les bienfait du millepertuis sur notre santé

Et pour terminer je vous propose cette vidéo  Christophe BERNARD

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

42 réflexions au sujet de “Le millepertuis”

  1. En outre c’est une plante connue pour ses vertus anti-dépressive, mais je ne suis pas certaine que l’on puisse en user en France trop peu rentable et vraiment efficace (sans effets secondaires contrairement au Prozac) !

    Répondre
    • le millepertuis a été utilisé depuis le Moyen-âge pour ses propriétés antiinflammatoires et cicatrisantes. Ces dernières années elle a démontré des potentialités contre la dépression et l’anxiété. De nombreuses qualités lui sont appliquées du traitement de la dépression à la diminution ds gastrites et des insomnies. Durant un temps, le millepertuis a été interdit par l’Agence de la Santé pour cause de risque d’interaction avec d’autres médicaments, puis remis devant l’absence d’interactions. Il est préférable de ne pas l’utiliser en même temps qu’un autre antidépresseur ou un antiépileptique, et attention il diminue voire inhibe l’action des contraceptifs. Dernier point, en macérât solaire, il diminue toutes les irritations corporelles …

      Répondre
    • Une tisane faite de feuilles séchées et infusées prise quelques heures avant le coucher va favoriser l’endormissement, relâcher les tensions nerveuses, et est encore plus efficace après un petit massage avec l’huile issue du macérât solaire. Sachant que l’insomnie est une cause d’une fatigue liée au mode de vie, il n’est pas utile d’avaler des somnifères. Par contre si les réveils se font vers les 4H du matin on pourra en déduire que l’insomnie est due à des problèmes de foie, et ainsi rajoutes de la phytothérapie pour synergiser les actions

      Répondre
  2. J’ai essayé d’en planter aussi cette année, mais hélas les plants n’ont pas bien pris. Ce sera sans doute pour l’année prochaine ! 😉

    Répondre
  3. Je connaissais le millepertuis seulement à l’état sauvage. Peut-on en trouver en godet dans les jardineries traditionnelles? Ou faut-il se tourner vers des spécialistes?

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :