Accueil » plante médicinale » Le millepertuis

Le millepertuis

La plante chasse diable : le millepertuis

imgserver

Hypericum perforatum

Herbe de la St Jean, très employée par le médecine populaire, herbe des sorcières qui fait disparaître les symptômes de la dépression.

Bien connu au Moyen Âge pour éloigner la mélancolie, inscrit dans les ethno pharmacopées grecque, le Millepertuis était également utilisé comme onguent sur les brûlures et les blessures, pour calmer les crises d’asthme, les inflammations bronchiques, les entorses …. Pendant un temps considéré comme médicament, sans pour autant bénéficier d’une AMM, le Millepertuis a maintenant retrouvé ses lettres de noblesse comme complément alimentaire accepté par la réglementation communautaire.

Un peu de magie ! plante très riche en  mélatonine, il  harmonise l’esprit entre le jour et la nuit. Plante de l’été et de la bonne humeur, elle est la pacificatrice de la nuit.

Capture 2Ses démêlés règlementaires : en juin 2014, le millepertuis ne faisait pas partie de la liste autorisée pour des compléments alimentaires ou pour la vente libre. Il n’était donc plus qu’un médicament car porteur de risques inter médicamenteuse . Par contre, étant donné qu’il faisait partie du livre bleue, il est considéré comme une arôme alimentaire. des mentions de prudence sont jugées nécessaires sur les emballages : « Attention, risque d’interaction médicamenteuse. L’association de cette préparation de Millepertuis à d’autres médicaments peut entraîner une diminution de leur efficacité. A l’inverse, une interruption brutale de la prise de Millepertuis peut majorer la toxicité de ces médicaments. Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien. »

Le Journal Officiel du 2 mars 2002 précise que la notice des médicaments à base de Millepertuis, disponibles sans ordonnance, doit contenir la mention suivante : « Traditionnellement utilisé dans les manifestations dépressives légères à transitoires. Il s’agit d’un traitement de courte durée des états de tristesse passagère accompagnés de baisse d’intérêt et de troubles du sommeil ». La notice précise également « Ne pas dépasser quinze jours de traitement sans avis médical ».

Composition chimique Des dérivés d’anthraquinones (Hypericine, Pseudohypericine) ; des tanins ; des Flavonoïdes (Quercétine, Lutéoline, Kaemférol, Amentoflavone …) ; des glucosides (Rutine, ) ;des Terpènes ; des sesquiterpènes, des composants phénoliques.

Capture 4.PNGPharmacologie Des extraits hydroalcooliques secs ont été étudiés  chez des rats, en étude clinique versus antidépresseur de synthèse. L’activité pharmacologique antidépressive semble être attribuée à une action synergique entre les dérivés du phloroglucinol (hyperforine), qui seraient les plus actifs sur la recapture des neuromédiateurs, les naphtodianthrones (hypéricine), les ligands des neuropeptides et différents flavonoïdes (hypéroside et amentoflavone). Des méta-analyses ont démontré chez des patients des effets antidépresseurs modérés, et à préciser pour les dépressions sévères. Le millepertuis apportant pourtant une bien meilleure qualité de vie par rapport aux médicaments enregistrés pour leurs effets.

L’extrait à l’éthanol du Millepertuis pourrait avoir une activité contre le virus de l’hépatite B. L’hypéricine inhibe in vitro les cytomégalovirus humains.

Deux essais ont montré des résultats positifs du Millepertuis chez les patients atteints par l’herpès simplex virus génital et labial.

L’hyperforine, composant du Millepertuis, pourrait être utilisée dans la chémoprévention de l’angiogenèse des tumeurs.

Le Millepertuis possède des propriétés cicatrisantes. L’huile essentielle est photosensibilisante et cicatrisante.

Il aide au sevrage de l’héroïne en diminuant les effets secondaires.

Capture 6Usages thérapeutiques et différents usages externes

  • Partie de la plante utilisée Sommités fleuries
  • Usage : dépression légère à modérée
  • Homéopathie : « l’’arnica des nerfs ».
  • Macérât solaire donnant une huile rouge adoucissante contre les brûlures, érythèmes …
  • Infusions calmante, antidépressive, digestive, anti diarrhéique et balsamique.

Attention !! Peut inhiber certains traitements dont la pilule contraceptive.

Pour la culture du millepertuis cliquez sur ce lien

Capture 8


4 commentaires

  1. Merci Cathy pour cet article en complément du mien sur sa culture.. Bon début de semaine.

    J'aime

  2. […] Pour les bienfaits de la santé du millepertuis cliquez sur ce lien […]

    J'aime

  3. […] Lire la suite : Le millepertuis pour la dépression […]

    J'aime

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :