Le rumex obtusifolia

PRÉSENTATION

imgserver.jpgLe rumex obtusifolia est une plante sauvage vivace. Il est aussi appelé patience sauvage ou encore Oseille à Feuilles Obtuses. Vous devez en avoir certainement dans votre jardin potager car elle adore s’y installer et c’est une plante très invasive ce qui est, avec les ronces, une des plantes qui fait rager beaucoup de jardiniers.

Il se ressème de manière spontanée (Soit par le vent ou bien par les oiseaux qui déposent des graines). A ne pas confondre avec le rumex hydrolapathum ou patience d’eau.Il s’agit d’une plante très rustique qui résiste très bien aux hivers très froids. Pour ses bienfaits dans votre jardin potager cliquez sur ce lien

CULTURE

rumex-obtusifolius-848670__340.jpgEn principe il s’agit de semis spontanés comme indiqué ci-dessus donc pas de culture à proprement parlé. Si vous en avez dans votre jardin vous pourrez lui réserver un petit coin que vous ne cultivez pas, par exemple sur la parcelle que vous laisserez à l’état sauvage Si vous n’en possédez pas dans votre potager, un voisin doit peut être bien en avoir. Il se fera un plaisir de vous en céder quelques pieds. Attention la racine est profonde. Arrachez-les à l’aide d’une fourche-bêche. Vous n’arriverez certainement pas à avoir toute la racine. Un petit morceau de cette dernière suffira pour que vous puissiez la planter. Sa culture peut se faire en bac le plus profond possible afin que son système racinaire puisse bien se développer. De cette façon vous éviterez d’être envahi. La plantation des racines devra s’effectuer au printemps. Les arrosages devront être réguliers surtout pour la culture en bac afin de garder le substrat humide. N’hésitez pas à pailler si vous avez choisi cette méthode de culture. Pour en savoir plus cliquez sur ce lien

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

bonne-annee_008

 

9 réflexions au sujet de “Le rumex obtusifolia”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :