Les semis

greenhouse-153765__340.pngLa plupart des végétaux peuvent se multiplier par semis. Et c’est par ce moyen que vous pourrez espérer obtenir des plants de différentes variétés végétales.

Il est très important de récolter les graines sur des sujets en bonne santé. Je vous conseille au début d’acheter des graines paysannes ou des graines bio. Par la suite ça vous permettra de récolter vos propres graines.

Récoltez les graines qu’à leur parfaite maturité. Aussitôt après la récolte, il faut les faire sécher très lentement dans un local bien aéré et pas exposé aux rayons du soleil qui les dessécherait très rapidement, ce qui nuirait à leur bonne conservation.

sowing-1675147__340

Il existe des graines qui perdent leur faculté germinative très peu de temps après leur maturité. Je vous déconseille d’acheter des graines F1 ou industrielles. D’autres graines ne germent que la seconde année pendant que certaines germent plusieurs années après.

En ce qui concerne les secondes, il faut que vous les fassiez stratifier. Pour cela, disposez vos graines en couches dans du sable humide et déposez vos pots ou vos godets au nord en automne en les enfonçant très profondément afin qu’ils ne soient pas atteints par le gel. La terre qui servira à les recouvrir devra se terminer en butte afin d’éviter que l’eau de pluie ne pénètre à l’intérieur. Avant de mettre vos pots ou vos godets en pleine terre, pensez à vérifier si votre sable est assez humide. Si ce n’est pas le cas, arrosez un peu.

pumpkin-531338__340

Au printemps, c’est à dire en avril ou en mai, vous récupérerez vos graines qui auront commencé à germer. Repiquez-les dans d’autres pots remplis de terre ou de terreau ou bien d’un mélange des deux dans le cas où vous souhaitez les faire pousser en pot. Sinon, repiquez-les en pleine terre. Dans les deux cas, vous les sèmerez comme toutes autres graines mais avec du sable collé dessus. Pour les plus grosses graines, débarrassez-les un peu de leur sable.

Il vaut mieux enterrer vos pots ou vos godets en pleine terre comme expliqué ci-dessus que de les placer dans une cave, un garage ou un cellier. En effet, la température est toujours plus élevée dans ces endroits-là qu’en extérieur. En les mettant dans ces pièces à température plus douce , les graines entrent souvent en germination avant que l’état de l’atmosphère permette de les semer en place.

STRATIFICATION DES GRAINES

tomato-1184504__340TRÈS IMPORTANT Si vous utilisez des pots pour stratifier vos graines pensez à boucher le trou soit avec une couche de tessons ou encore mieux avec du mâchefer afin d’éviter que les vers ne pénètrent à l’intérieur du pot.

Quant à ces dernières, vous pourrez les semer en temps opportun si vous les avez conservées dans un local très sec avec une température comprise entre 0 et 10°C. Vous avez plutôt intérêt, autant que possible à les conserver dans leurs enveloppes naturelles (siliques, gousses, etc).

Les graines se conservent plus ou moins longtemps suivant si elles ont été récoltées par temps sec ou par temps humide et que l’année leur a été plus ou moins favorable à leur parfait développement.

En principe, il est préférable de semer les graines de la dernière récolte pour obtenir des sujets forts et vigoureux.

seedling-2163773__340.pngQuelques cultivateurs préfèrent pour certaines plantes potagères comme par exemple les choux, les chicorées, etc… ainsi que pour quelques plantes à fleurs doubles, des graines de deux ou trois ans car les plantes issues de ces graines, se développent avec moins de vigueur et reproduisent certainement les caractères d’origine.

Lorsque vous devez utiliser des graines qui ont un certain âge, faites les tremper quelques heures dans l’eau. De cette manière, les tissus se gonflent et les graines germent plus vite. Vous comprendrez que vous pourrez les laisser tremper plus ou moins longtemps suivant la nature de l’enveloppe de la graine.

Douze heures suffisent pour les graines qui possèdent des enveloppes minces, telles que celles des choux, des haricots, des pois, etc.. Par contre celles de la tétragone, enveloppes très épaisses, peuvent y rester pendant 24 heures voire 48 heures.

Cette opération est surtout nécessaire si vous avez un sol sec où les graines germent plus lentement que si vous aviez un sol frais.

Pour les graines très fines qui ne sont pas toujours faciles à semer, je vous conseille de les mélanger avec du sable sec. De cette manière, vos semis seront beaucoup plus réguliers.

agriculture-1326353__340.jpgDans la nature, les graines dans le sol ont besoin d’un coup de gelée hivernale pour pouvoir germer au printemps suivant. Certains légumes et fruits ont besoin du même processus sous peine de ne pas pouvoir lever ou très difficilement. Dans ce cas pour imiter au mieux la nature, on place les graines quelques jours voire quelques semaines dans le bac à légumes du réfrigérateur. On appelle cette action la vernalisation. On peut espérer que les graines achetées ont subi cette opération. Dans le doute, mieux vaut le faire soi-même. Un excès de réfrigération ne nuit pas. Nombreux sont les jardiniers qui ont du mal à faire germer les carottes. Or justement ce légume comme la betterave a besoin de ce temps de froidure. Prenez l’habitude de les réfrigérer et la levée se fera plus facilement.

Ainsi les graines qui n’ont pas besoin de vernalisation sont appelées indifférentes. Ce sont les plantes annuelles qui sont semées au printemps et fleurissent la même année du semis sans avoir eu besoin de froid (céréales de printemps, tabac).

770607image142.jpgD’autres, sont dites préférentes. Leur vernalisation n’est pas indispensable mais elle avance la date de la floraison.

Et enfin, celles à vernalisation obligatoire, c’est le cas de la plupart des plantes bisannuelles, mais aussi d’autres espèces comme la betterave, le choux, la carotte, le céleri, l’olivier, le poireau, l’oignon, l’ail

Pour en savoir plus cliquez sur ce lien

Et pour terminer je vous propose cette vidéo Rustica l’hebdo jardin

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.


126 commentaires

  1. […] « La plupart des végétaux peuvent se multiplier par semis. Et c’est par ce moyen que vous pourrez espérer obtenir des plants de différentes variétés végétales. Il est très important de récolter les graines sur des sujets en bonne santé. Je vous conseille au début d’acheter des graines paysannes ou des graines anciennes. Par la suite … » Lire la suite → […]

  2. […] Maintenant c’est fini. Depuis cette année j’ai investi sur un système qui pour moi est plus que satisfaisant. Je vais vous expliquer dans le détail comment faire. Tout d’abord utilisez des bacs en polystyrène que vous pouvez facilement vous procurer soit chez un poissonnier ou chez un restaurateur. Remplissez vos bacs avec du terreau ordinaire que vous recouvrirez sur deux centimètres d’épaisseur environs avec un mélange de terreau de semis et de marc de café afin d’éloigner les éventuelles fourmis qui pourraient prendre vos graines ou les déplacer. Tassez avec une petite planchette. Ensuite déposez vos graines une à une pour éviter un maximum l’éclaircissage. Recouvrez ces dernières avec un peu de terreau de semis et tassez à nouveau avec la même petite planchette utilisée précédemment. Arrosez copieusement avec un pulvérisateur et régulièrement afin de maintenir votre substrat toujours un peu humide. Maintenant c’est là que je vais vous expliquer comment maintenir une température régulière pour faire germer vos graines. En fait j’utilise une lampe pour la germination et une autre lampe pour la croissance. Je réalise tous mes semis dans ma cave. Chaque lampe fonctionne 12 heures chacune. Je descend tous les jours une fois à 7h00 et une fois à 19h00 pour éteindre une lampe et allumer l’autre. J’ai décidé de faire fonctionner ma lampe de germination la journée (de 7h00 à 19h00) et celle de croissance la nuit (de 19h00 à 7h00). En fait les lampes lorsqu’elles sont en fonction à tour de rôle reproduisent le jour et quand elles sont éteintes elles reproduisent la nuit. C’est vraiment intéressant pour les jardinières et les jardiniers qui ont des problèmes pour réaliser leur semis correctement. J’ai donc fait une installation avec deux box que j’ai construit afin de suspendre mes deux lampes. Ces derniers sont fixés sur une table. Pour chaque lampe j’ai prévu 3 cordeaux de longueurs différentes si je souhaite monter ou descendre les lampes. Vous avez 3 photos dont 2 qui vous montrent les deux box séparément et une avec les deux box installés  cote à cote. Sur les deux autres photos (Ci-dessus) vous avez le résultat quasi définitif avec les godets qui attendent d’être plantés en pleine terre. Certains devront attendre un peu plus car les plants n’ont pas encore atteint la taille adéquate pour être plantés. Pour information je vais commencer mes plantations le 14 mai car les gelées ne seront plus à craindre. J’espère que mes explications sont assez claires. Il s’agit d’un investissement de 120 à 150 Euros qui est très vite amorti. En principe c’est environs la somme que j’investissais quand j’achetais mes plants. L’année prochaine ce sera tout bénef car mon installation sera amortie. Si j’ai un conseil à vous donner, préférez l’achat dans une jardinerie familiale (petite structure) comme j’ai fait car vous devrez en principe avoir de très bons conseils que vous n’aurez jamais sur internet ou avec une grande chaine de distribution. Si vous n’avez pas compris quelque chose n’hésitez pas à me poser vos questions en commentaire. Vous pouvez également en complément consulter cette publication Les semis […]

  3. […] SEMIS semez le fenouil en pépinière dès mars-avril ou en place dès que le sol est suffisamment réchauffé aux alentours des mois de mai ou juin. Semez clair puis recouvrez les graines d’un centimètre de terre. Plombez et arrosez en pluie fine. Les rangs doivent être espacés d’une trentaine de cm. […]

  4. […] PRÉSENTATION Ce genre de plantoir pourra être soit en composite ou bien en bois ou bien encore en métal. Son extrémité se termine en cône. Il vous permettra d’effectuer des trous plus ou moins profond et large sur un sol que vous aurez travaillé préalablement avec votre grelinette. Plus vous l’enfoncerez, plus vous ferez des trous profonds et larges. Cela vous permettra de planter des végétaux avec des petites mottes comme par exemple les salades. Il peut également vous servir à effectuer des petits sillons en vue de certains semis. […]

  5. […] par le calendrier lunaire seront pour que vous ayez une idée des périodes de plantation ou desemis car vous devrez faire face aux variations climatériques (pluie, neige.. Etc.. ). Ceci pour […]

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *