Le vrai ou le faux HOUX ?

holly-2865955__340Comme chaque semaine, voici un autre article que je tiens à vous faire partager de notre regrettée Cathy afin de faire vivre ses écrits en son souvenir.

Période de fêtes, ces arbustes aux baies rouge-vif, sont-ils connus sur le plan médicinal ?

 Ilex aquifolium ou Ruscus aculeatus ?

Les arbustes de la famille des Aquifoliacées poussent spontanément dans les régions à climat humide et tempéré. Ils aiment les ombrages des chênaies, des châtaigneraies, des hêtraies.

ruscusIls peuvent atteindre plusieurs mètres de haut. Les feuilles d’un vert profond sont bordées d’épines. Des petites fleurs blanches apparaissent en mai-juin. Les fruits rouges toxiques naissent en automne et restent sur l’arbuste tout l’hiver. Le houx ornemente Noël. Les parties à utiliser en phytothérapie sont l’écorce et les feuilles.

Les sous-arbrisseaux piquants de la famille des Liliacées (Asparagacées) possèdent un rhizome rampant, des tiges dressées ramifiées portant des feuilles ovales coriaces, terminées par une épine, des fleurs de petite taille de couleur crème. Ses fruits de forme ronde sont de couleur rouge vif et sont toxiques, ils mûrissent en plein hiver. Ils préfèrent croître dans les milieux secs, les sous-bois, les garrigues et les maquis. Les parties à utiliser en phytothérapie sont les racines. Pour lire la suite de l’article cliquez sur ce lien

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

2 réflexions au sujet de “Le vrai ou le faux HOUX ?”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :