Les tomates, déterminées ou indéterminées ?

Salut à tous !!

tomatoes-2530823__340.jpgJe viens d’apprendre quelque chose que je ne connaissais pas du tout. Malgré mon expérience je n’ai pas honte du tout à vous l’avouer. Je dis souvent « On en apprend tous les jours quelque soit notre âge. «  En voilà une fois de plus la preuve. Quasiment tous les jardiniers plantent des tomates sans avoir eu connaissance de cette particularité comme moi par exemple.

Je tenais à vous faire partager cette découverte. Tout d’abord merci à Bruno du site Espace perso de Titof  C’est grâce à son reblog de l’article original du site JardinierParesseux  qui a permis que j’apprenne cette nuance sur les tomates.

LES HAUTS ET LES BAS DES TOMATES

20180330a-organicsoiltechnoloogy-com.jpgPar défaut

Déterminé et indéterminé : voilà deux termes que vous verrez souvent appliqués aux plants de tomate (Solanum lycopersicum) et qui causent un peu de confusion aux jardiniers débutants… et même à certains assez expérimentés. Les deux termes se rapportent à la croissance de la plante et, indirectement, à sa taille finale. Voici une explication :

Tomate déterminée

20180330B organicsoiltechnoloogy.com..pngLa tige principale d’une tomate déterminée se termine par une grappe de boutons floraux qui donneront des fruits et ses branches secondaires se terminent également par des boutons floraux. En conséquence, le plant cesse de croître en hauteur assez tôt dans la saison. La hauteur exacte varie en fonction du cultivar, mais une tomate déterminée reste une plante relativement compacte qui n’a pas vraiment besoin de tuteurage. Aussi, les fleurs s’épanouissent presque toutes en même temps. Par conséquent, les fruits aussi mûrissent tous à peu près en même temps. Lire la suite de l’article

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

13 réflexions au sujet de “Les tomates, déterminées ou indéterminées ?”

  1. Bonjour jean claude.
    Très interéssant cet article, enlever ou laisser un gourmand à toujours été une grande question pour moi et l’an dernier je me suis retrouvé avec des pieds sans fruits , trop de gourmands enlevés.
    J’innove cette année avec mon plant, que je tiens de ma tante , qui le tiens de sa mère qui vient d’italie … ca reste dans la famille.
    Mais vu la météo ici ( loiret ) , ca presse pas dehors.
    Bonne continuation

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :