Les choux Romanesco

 

CULTURE ET GÉNÉRALITÉS Le chou est une catégorie de légume que l’on peut trouver sous forme de nombreuses variétés et très facile à cultiver. En résumé, voici ce qu’il faut savoir. Exposition Ensoleillée Sol Frais, profond, humide et riche Récolte Toute l’année selon les variétés.

PRÉSENTATION Le chou Romanesco est un légume ancien appartenant à la famille des Brassicacées. Suivant les régions il lui est donné divers surnoms comme par exemple brocoli à pomme, chou-fleurs à tourelles ou encore chou de Noël. Pourquoi « Romanesco » me diriez-vous ? Tout simplement parce qu’il est originaire  d’Italie et plus précisément aux alentours de Rome. Chez nous en France il a commencé à apparaître au cours des années 1990. En réalité il s’agit d’un chou fleur qui est parfois confondu avec le brocoli à cause de sa teinte. Il a une forme vraiment très spéciale car sa pomme forme une pyramide très régulière. Sa couleur est vert-jaune. La plante atteindra 50 centimètres de hauteur environ et parfois un peu moins.

SEMIS Vous réaliserez cette opération du mois de mars au mois de juin dans des bacs en polystyrène comme expliqué dans cette publication Réussir ses semis Recouvrez vos graines avec du terreau pour semis sur 2 centimètres d’épaisseur environ. Ensuite arrosez copieusement à l’aide d’un pulvérisateur. Gardez toujours le substrat humide mais pas détrempé.

PLANTATION Choisissez-lui un emplacement ensoleillé sur un sol qui soit riche en nutriment organique, frais et profond. Le sol devra être bien drainé. Préparez ce dernier à l’aide de votre grelinette  qui est un outil génial. Ensuite repiquez vos plants lorsqu’ils possèdent quelques vraies feuilles (2 à 3 mois après le semis suivant les conditions de ce denier). Le choux Romanesco déteste la sécheresse. Il devra être arrosé régulièrement. N’hésitez pas à les arroser avec du  purin de consoude ça facilitera leur croissance. Un bon paillage  vous permettra de garder de la fraicheur à leurs pieds. Si des gelées sont prévues je vous conseille de les protéger avec un bon voile d’hivernage.

RÉCOLTE Récoltez vos choux Romanesco au fur et à mesure de vos besoins. Si vous avez de nombreux spécimens il supporte très bien la congélation. Vous pourrez  les consommer soit comme une crudité en salade ou bien cuit en gratin par exemple. Cela vous permettra de les savourer de plusieurs façons et d’apprécier son goût fin et sucré.

MALADIES ET RAVAGEURS Le choux romanesco est sensible à plusieurs maladies et ravageurs. Tout d’abord le mildiou, les charançons et la mouche du chou. Pour cela utilisez des produits naturels comme par exemple le purin d’orties  ou bien encore le  purin de prèle et pour les ravageurs nos amies les limaces qui en sont très friandes, épandez des cordons cendre de bois ou bien des coquilles d’œuf que vous aurez écrasé grossièrement. Alors un conseil, observez bien vos plantations régulièrement. Un ramassage quotidien et de bonne heure de nos amis gastéropodes sera aussi très efficace. Remettez-les dans votre jardin dans un endroit de votre potager que vous aurez laissé volontairement à l’état sauvage ce qui vous permettra d’attirer les hérissons et les carabes

ASSOCIATIONS Les choux Romanesco font très bon ménage avec les concombres, les pommes de terre et les plantes aromatiques comme par exemple le thym, la menthe ou bien encore la sauge Par contre ils sont à éloigner des autres choux, de l’oignon, de l’ail et des poireaux.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo PrincedeBretagne

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

27 réflexions au sujet de “Les choux Romanesco”

N'hésitez pas à laisser un commentaire pour partager votre expérience ou tout simplement échanger. A bientot !!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :