Accueil » Permaculture » Le fraisier

Le fraisier

Vous n’aurez plus que l’embarras du choix étant donné le nombre de variétés qui existent..

strawberries-56995__340.jpgLes fraisiers se décomposent en deux variétés 

1- Les remontants qui vous donneront une production du printemps aux premières gelées. Mai à octobre.

 

2- Les non remontants qui produiront de mai à juillet. Leur récolte s’étalera de 25 à 45 jours suivant la variété plantée. Cueillette tous les 2 ou 3 jours.

Je préfère et de loin la plantation automnale car la reprise est plus rapide et vous arroserez beaucoup moins que si vous pratiquez une plantation printanière. Mais vous pourrez tout de même planter au printemps si vous faites attention qu’ils ne manquent pas d’eau si à cette période il fait un peu chaud. Pour garder un peu d’humidité très utile à leur bon développement paillez

CALENDRIER DE CULTURE 

Image

AVANT LA PLANTATION Travaillez un carré avec votre grelinette et en même temps incorporez à la terre un bon compost. Les fraisiers sont très friands des terres très riches.

PLANTATION ET CULTURE Avec votre cordeau, tracez une butte, plusieurs si vous décidez de planter plusieurs raies de fraisiers qui doivent être distantes d’au moins 60 cm. Sur la première butte faites des trous pour vos premiers fraisiers et incorporez-y au fond de chacun une poignée de bon compost et plantez vos fraisiers. Mais attention de ne pas les enfoncer trop ou pas assez dans le trou. Tassez bien la terre autour des plants de telle sorte à former une petite cuvette pour l’arrosage. Chaque fraisier doit être distant de 30 cm l’un de l’autre. Et continuez pour chaque plant de cette manière.

ENTRETIEN Pour favoriser l’enracinement et le développement végétatif, à la plantation, supprimez toutes les hampes florales ainsi que les stolons (filets qui part de la base du plant de fraisier pour faire un nouveau fraisier par la suite). Cette opération doit s’effectuer pendant le mois qui suit la plantation si vous plantez au printemps.

strawberry-40281__340.pngSi vous plantez en automne, procédez de la même façon que pour une plantation printanière. Suppression des hampes florales et des stolons pendant un mois. Et cette même opération, renouvelez-la au printemps afin que vos plants s’épuisent moins rapidement en tout début de saison. Votre récolte s’en trouvera que mieux car la plupart de vos fruits seront de très belles fraises avec un calibre assez respectable.

Je vous conseille de les garder en place pendant 3 ans et ensuite d’en replanter d’autres ailleurs car il ne faut jamais planter des fraisiers à la même place que les précédents.

A l’automne, il faut nettoyer les plants (supprimer les feuilles sèches et les drageons) et appliquer une dose de purin de prèle ou de bicarbonate de potassium si les feuilles portent de nombreuses taches pourpres. Les principaux ravageurs du fraisier sont les oiseaux, les limaces et parfois les pucerons et acariens. A la récolte, les fruits atteints de pourriture grise ou d’anthracnose doivent être extraits de la culture et jetés, non pas sur le tas de compost mais avec les ordures ménagères ou bien ils devront être brulés.

strawberries-1869284__340.jpgCHOIX DE LA VARIÉTÉ Vous n’aurez que l’embarras du choix vu le nombre de variétés existantes. En ce qui me concerne, je ne mets que des Maras des bois qui produisent de très gros fruits et très sucrés. Ça fait trente ans environ que je suis resté fidèle à cette variété et je ne suis pas prêt d’en changer. Pour votre info, la récolte s’échelonne de mai-juin et cela jusqu’aux premières gelées.

LE MARCOTTAGE DES FRAISIERS

A quelle époque peut-on marcotter ? Le marcottage du fraisier doit intervenir d’août à octobre, septembre étant le mois le plus propice pour ça. Le sol est encore chaud et humide et cela est idéal pour l’enracinement des futurs pieds.

Type de marcottage Le marcottage du fraisier se fait à partir des stolons du pied déjà en terre.

Matériel nécessaire Pour effectuer cette opération, il est nécessaire d’avoir trois petites choses à sa disposition.

1- des godets en plastique ou en tourbe.

2- des petites pierres.

3- un ciseau bien aiguisé, une fois que le stolon sera enraciné.

bush-3395032__340Comment marcotter ? La plante émet des stolons tout au long de la saison. Ce sont ces tiges frêles qui courent au niveau du sol. Vous les supprimez jusqu’en juin environ, pour éviter de trop épuiser les plants mères. Arrivé en juillet vous en choisissez un ou deux par pieds possédant des radicelles blanches ou roses parfois et avant que le nœud ne s’enracine au sol, vous les plantez dans des godets que vous aurez rempli de terreau ou de compost mélangé avec un peu de terre de jardin tamisée si possible. Maintenez le stolon en place à l’aide de petites pierres qui soient assez lourdes pour maintenir le stolon enterré. Une fois que les nœuds de chaque stolon ont pris racine, quelques semaines plus tard, coupez les stolons à l’aide de votre ciseau à ras des pieds mère et à ras aussi des nouveaux fraisiers. Maintenir une bonne humidité dans les godets.

Après le marcottage Laissez passer l’hiver. Pendant ce temps, les nouveaux plants auront eu le temps de forcir. Plantez ces nouveaux fraisiers l’année suivante. Le marcottage peut se faire directement en pleine terre si la taille de la parcelle s’y prête.

TRÈS IMPORTANT Pas plus de deux stolons par pied de fraisiers mère pour pratiquer le marcottage afin de ne pas épuiser vos plants mères. Le surplus de stolons est à supprimer au ras des pieds mères toujours avec un ciseau bien aiguisé.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo Rustica l’hebdo jardin

 

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.


11 commentaires

  1. entresoi dit :

    Je dois les couper ras les miens ? ou je le fait au printemps ?

    Aimé par 1 personne

  2. leresidue dit :

    Je n’aime pas beaucoup les fraises, mais celles que je préfère sont celles qui sont très mures et plus petites que celles vendus dans les épiceries.
    Ici à Montréal, on a pas de place pour faire pousser grand-chose où on habite. Quand j’étais jeune enfant, nous allions parfois en vacance en Abitibi-Témiscamingue chez la tante et l’oncle de mon père entre-autres, et nous allions en montagne aller cueillir des bleuets. Nous revenions avec des gros contenants remplis de bleuets sauvages. Mais avec le temps qui passait, ils ont finis par devoir vendre leur maison et leurs terres.

    Aimé par 1 personne

  3. En ce qui concerne le feuillage tu dois supprimer les feuilles séchées ou en mauvais état au printemps dès que la végétation reprend ses droits. N’oublie pas également de supprimer toutes les premières fleurs qui éviteront d’épuiser les fraisiers dès le début de saison ce qui te permettra par la même occasion d’avoir de plus belles fraises.

    Aimé par 1 personne

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :