Le millepertuis, l’herbe des sorcières, l’herbe de la St Jean !!

Comme chaque semaine, voici un autre article que je tiens à vous faire partager de notre regrettée Cathy afin de faire vivre ses écrits en son souvenir.

fullsizerender.jpgSes feuilles qui semblent criblées de trous (en fait ce sont des petites glandes à huile essentielle, elles sont de couleur noire et un peu translucides) ont à l’origine de son nom : Hypericum perforatum

Hypericum en Grec se traduit par « presque bruyère », millepertuiss « mille trous » décit l’aspect perforé des feuilles. Son nom anglais nous donne la date de sa maturation, St John’s wort, soit Herbe de la St Jean

Des points d’intérêt au niveau des extraits que l’on peut en tirer ?

On peut distiller ses sommités fleuries (feuilles, fleurs, cuticule de fruits) pour extraire une huile essentielle, un hydrolat : la teneur en huile essentielle (de 1 à 2%) est variable selon le moment de la collecte , mais aussi la partie distillée. Huile essentielle et hydrolat constituent un duo d’attaque maîtrisable, utilisés  de préférence en voie externe …

Son huile essentielle contient environ 40 composés majoritairement de la famille des terpènes, des alcools aliphatiques. Elle a des propriétés antiseptiques et relaxante, antiinflammatoire et antitraumatique.

L’hydrolat est utilisé en pulvérisation sur les zones irritées, douloureuses, tendues et crispées. C’est également un excellent complément pour le démaquillage d’une visage agressé par les pollutions. Il est nécessaire de le conserver à frid, et à l’abri de la lumière. Lire la suite de l’article

3 réflexions au sujet de “Le millepertuis, l’herbe des sorcières, l’herbe de la St Jean !!”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :