Accueil » Permaculture » Les fèves

Les fèves

« Ça me fait une belle jambe d’avoir une couronne sur la tête vu que je viens de m’en casser une en mordant dans la fève. »

Le chat de Gelück  « Fèves fleuries, Temps de folies. »

Capture.PNGPRÉSENTATION La fève est une des plus anciennes plantes domestiquée par l’homme. Nous retrouvons ses traces dans la plus haute Antiquité égyptienne. Les chinois l’ont intégrée à leur alimentation il y a plus de 500 ans déjà.

Mais Perses, Grecs, Phéniciens, Romains, tous les peuples antiques l’ont adoptée. Nous la retrouvons aussi dans la  galette  de l’épiphanie. Sa richesse en protéine en fait un allié des régimes végétarien. Il y a un intérêt écologique de semer des fèves. D’abord, comme toutes les légumineuses (haricots,pois), elles fixent l’azote et l’amènent au sol. « La fève fertilise le sol où on l’a semée et elle tient lieu de fumier. » Mais c’est aussi un excellent attracteur de  coccinelles  qui viennent volontiers s’y reproduire pour la bonne raison que cette plante est aussi la cible des pucerons. Donc avoir quelques pieds de fèves même si vous n’en consommez pas, prend tout son sens. C’est un légume peu exigeant mais il faut malgré tout bien fertiliser le sol à l’automne par des apports de compost ou de fumure bien décomposés. Elle préfère une exposition ensoleillée et un climat tempéré. Mais les grandes chaleurs la gêne beaucoup. Elle supporte les gelées jusqu’à – 4° mais même si la gelée aura grillé les plants, elle repartira depuis le pied. Elle aime les sols profonds et argilo-calcaire.

SEMIS Pour éviter la contamination de vos graines par la bruche, passez-les 48 heures au congélateur après la récolte si ça n’a pas été fait au moment du semis. La veille de votre semis, laissez tremper vos graines dans de l’eau pendant 24 heures et éliminez toutes celles qui flottent. Le semis  se fait en février–mars tous les 15 centimètres et à 5 centimètres de profondeur. Les rangs doivent être distants de 50 centimètres environ. Dans le sud, on sème les fèves dès l’automne (octobre/novembre) pour une récolte dès le mois de mai.

ENTRETIEN ET RÉCOLTE Dès que vos plants atteindront 20-25 cm de haut, buttez-les avec votre  croc  afin de ramener de la terre au pied et favoriser l’enracinement. PaillezPincez les tiges au-dessus de la 5ème ou 6ème fleur. Cette opération, outre qu’elle donnera de plus belles gousses, neutralisera l’effet des pucerons noirs qui commencent toujours sur les extrémités tendres. Si les bouts enlevés sont déjà attaqués, brûlez-les. Ne laissez jamais ces morceaux de tige à terre afin d’éviter que les insectes ne remontent vers les plantes. Ne les mettez pas également sur le tas de votre compost vous le contamineriez. Vous pourrez commencer à récolter 3 à 4 mois après le semis. Ne les récoltez pas trop tard car les grains durcissent très vite. Dès qu’ils emplissent les gousses, cueillez-les avec précaution pour ne pas arracher les pieds. Par contre si vous voulez garder des fèves sèches (pour la consommation ou pour de nouvelles graines à semer) laissez sécher les gousses sur le pied jusqu’à ce qu’elles noircissent. Puis entreposez-les au sec avant de les écosser et de les ranger dans un récipient hermétique.

broad-bean-2555045__340.jpgJARDINEZ AVEC LA LUNE Semez en lune montante

MALADIES ET RAVAGEURS Le mildiou (Tâches claires parfois un peu plus foncées sur le feuillage et gousses avec tâches brunâtres) et la rouille (De petit gonflement couleur rouille sur le feuillage) peuvent faire des dégâts. Un bon geste préventif consiste à effectuer une pulvérisation de purin d’orties ou de prèle sur le sol avant le semis, puis une pulvérisation de décoction de prêle sur le plant si le temps est humide. Coupez les parties atteintes avec un ciseau et brulez-les. Ne pas laisser sur le sol ni mettre dans le compost sous peine de contaminer ce dernier comme indiqué ci-dessus.

Les pucerons  noirs s’attaquent souvent aux fèves. Des pulvérisations de savon noir devraient en venir à bout. Vous pouvez aussi associer à vos semis, des capucines et/ou des pieds d’aneth pour leur action répulsive. En préventif je vous conseille d’effectuer vos semis tôt afin de limiter la venue des pucerons.

Contre les bruches, congelez les graines de fèves après la récolte ou avant le semis pendant 48 heures. Cela suffit pour tuer les insectes qui se trouvent dans les grains. N’oubliez pas de mettre vos graines sèches dans un récipient hermétique.

ASSOCIATIONS DE PLANTES La fève se plait au côté du maïs, de la pomme de terre, du céleri, de la laitue  et de l’artichautPar contre, éloignez-la des oignons, de l’ail et des échalotes.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo  Nat’ El Zéar

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.


9 commentaires

  1. belhouari dit :

    bonjour jean claude divet…j’aime les fèves en robe et c’est le moment du semi pour mon climat.pour une récolte hative je pince sur cinq étage de cosse .

    Aimé par 1 personne

  2. entresoi dit :

    J’adore +++

    Aimé par 1 personne

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :