Accueil » Permaculture » L’arroche des jardins

L’arroche des jardins

PRÉSENTATION Appelée aussi Bonne Dame, Belle Dame, Folette ou Chou d’Amour, l’arroche est originaire d’Asie Centrale.
On la retrouve dans les écrits de Pline l’Ancien au 1er siècle après J.-C. Elle faisait partie des plantes à cultiver dans les jardins du domaine royal sous l’administration carolingienne et on l’appelait l’Adripias et sa consommation à l’époque était très importante.

Elle a été cultivée jusqu’au XIIIème siècle avant que l’,épinard rapporté par les Croisés ne la remplace.
CULTURE L’arroche est peu exigeante, facile à cultiver et à entretenir. Son besoin en eau est moyen. Elle aime les expositions pas trop ensoleillées, un sol frais. Évitez ceux qui sont calcaires. Elle peut se contenter d’une fumure ancienne bien qu’elle préfère, pour bien se développer, une terre riche. Pour la préparation de l’emplacement que vous lui aurez choisi utilisez votre grelinette. Ensuite cassez les mottes avec un croc et nivelez avec votre râteau.
Semez-la  clair en place de mars à août en rang distant de 50 centimètres et ceci toutes les 3 semaines environ afin d’échelonner votre récolte. cela est très important car l’arroche monte facilement en graines. Le sillon doit avoir un centimètre environ de profondeur. Recouvrez les graines d’un centimètre de terre fine ou de terreau. Dès que les plants ont 4 ou 5 feuilles, éclaircissez-les, et gardez un seul plant tous les 30 centimètres. Arrosez en pluie fine régulièrement car un choc hydrique favorise la montée en graines.  Binez régulièrement ou mieux encore paillez. Attention aux limaces sous le paillage.
Pincez régulièrement les extrémités des tiges. Ceci retarde la montée en graines et permet d’obtenir des feuilles plus grandes.
RÉCOLTE Un mois après le semis, la récolte de l’arroche peut commencer, exactement comme pour les épinards, en cueillant feuille à feuille, au fur et à mesure de son développement. Consommez-les rapidement sinon elles fanent. Si vous étalez les semis, votre récolte se prolongera tout l’été.
L’arroche s’utilise crue pour les jeunes pousses ou cuite pour les feuilles plus développées de la même façon que l’épinard. L’arroche a une fonction laxative. Ses feuilles, utilisées en cataplasme, sont émollientes, avec une action bénéfique sur les piqûres d’insectes.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo  Autrement

 

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

 

Merci à Brigitte (Pestounepour son aide à la création de certains sujets et à Séverine (SevyLivres)pour les corrections de tous les sujets. Une petite visite sur leur blog serait la bienvenue. Merci pour elles. Blog de BrigitteImageBlog de SéverineImage

 


2 commentaires

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :