La capucine tubéreuse

PRÉSENTATION La  capucine tubéreuse, également appelée Mashua et Maswallo, est originaire du Pérou et de Bolivie. Elle fait partie des vivaces.  Variété à la fois décorative et pleine de couleurs, et potagère, son tubercule est comestible.

Sa saveur piquante lorsqu’elle est crue, disparait à la cuisson. Il s’agit d’un légume très ancien qui forme une très jolie plante ornementale. Dommage qu’elle ne soit pas beaucoup cultivée. Il serait temps d’y remédier. Je vous propose donc de vous présenter ce légume méconnu.

CULTURE Elle pousse dans tous les sols y compris les sols pauvres. La capucine tubéreuse aime les expositions ensoleillées mais a besoin d’un sol humide pour s’épanouir. Elle craint la sécheresse.

Ses tubercules se mettent en pleine terre de la fin du mois d’avril à fin du mois de mai à 15 centimètres de profondeur, tous les 50 centimètres sur des lignes espacées d’ un mètre environ. Vous pouvez les démarrer en pot à température ambiante et transplanter dès que les gelées ne seront plus à craindre. Buttez les plants dès qu’ils atteignent 15 centimètres de haut et tuteurez-les car les tiges peuvent atteindre les 2 mètres de haut, à moins de les laisser pousser en couvre-sol. N’oubliez pas de les  pailler  pour les protéger de la sécheresse.

Environ 7 mois après leur plantation, les tubercules seront bons à récolter. Si vous ne les tirez pas de suite pour les entreposer en cave dans du sable sec, couvrez-les d’un bon lit de paille et de feuilles sèches pour les protéger du gel de la saison hivernale. Elle a une extraordinaire résistance aux insectes, parasites et bactéries mais néanmoins, les pucerons l’aiment comme toutes les capucines.

CUISINER LA CAPUCINE TUBÉREUSE Nous avons vu que les tubercules se consomment et sont d’ailleurs revenus à la mode grâce à de grands chefs, mais comme les capucines ordinaires, ses jeunes feuilles et ses fleurs sont tout aussi comestibles.

La capucine tubéreuse crue a un goût piquant, un peu comme le raifort, mais développe en bouche des saveurs parfumées très riches, évoquant même le whisky. Coupée en fines rondelles, elle donnera un coup de fouet à une salade de crudités. Elle se cuisine à la manière des pommes de terre. Cuite simplement en15 minutes à l’eau bouillante, elle développera une saveur proche de celle de l’asperge.

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

Merci à Brigitte (Pestounepour son aide à la création de certains sujetset à Séverine (SevyLivrespour les corrections de tous les sujets.Une petite visite sur leur blog serait la bienvenue.Merci pour elles. Blog de BrigitteImageBlog de SéverineImage

4 réflexions au sujet de “La capucine tubéreuse”

  1. bonjour jean claude divet…j’aime beaucoup la capucine avec c’est colorie excellente pour cacher les objets désagréable à voir comme une pompe a eau etc..merci

    Répondre

N'hésitez pas à laisser un commentaire pour partager votre expérience ou tout simplement échanger. A bientot !!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :