Home » Permaculture » La châtaigne de terre

La châtaigne de terre

PRÉSENTATION La châtaigne de terre est un légume ancien qui est tombé dans les oubliettes. Il s’agit d’une plante vivace. On la nomme Pois tubéreux, Gesse tubéreuse ou bien encore Souris de terre. Depuis le XVIIème siècle la châtaigne de terre se cultivait en Europe et en Asie comme légume racine pour son tubercule comestible qui est excellent coté gustatif.

 

 

 

 

Dommage que cette plante ne soit plus présente dans nos jardins potagers. En effet elle a beaucoup d’atouts afin qu’elle revienne au gout du jour. Elle a des qualités que ce soit nutritives, gustatives et également d’ornement. Vous seriez, je pense très surpris de ses qualités odorantes pendant la saison estivale. Ce légume a quasiment disparu de nos jardins potager à cause de son faible rendement à comparer du rendement de la pomme de terre.

CULTURE La culture de la châtaigne de terre est très facile à réaliser. Il s’agit d’une plante très rustique et donc très résistante puisqu’elle peut supporter des températures hivernales pouvant atteindre -20°. Commencez par lui choisir un emplacement ensoleillé voire à mi-ombre. Le sol devra être de préférence argilo-calcaire, plutôt léger et donc bien drainé. Travaillez avec votre grelinette la parcelle que vous lui aurez choisie. Le semis de la châtaigne de terre s’effectue en avril/mai lorsque les gelées ne sont plus à craindre. Déposez des petits poquets de 3 à 5 graines dans les sillons que vous ferez avec la langue de votre serfouette en respectant un espacement de 35 à 45 centimètres environ. Afin de faciliter votre récolte je vous conseille de les butter en cour de développement de la même façon que pour les pommes de terre. Il s’agit d’un légume adapté pour la permaculture. Sachez que vous pourrez commencer à les récolter que dans 2 ou 3 ans voire 4 ans après le semis. Alors, soyez patients. Je vous conseille de commencer la récolte juste après que le feuillage ait subi les premières gelées (Courant novembre par exemple).  Après la récolte, les tubercules pourront se conserver pendant plusieurs mois dans un endroit aéré et sec comme par exemple une cave ou un garage qui devront être sains. Si vous souhaitez tenter l’expérience de cultiver des châtaignes de terre je vous propose de commander vos plants à La ferme de Sainte Marthe

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

 

 


10 commentaires

  1. J’en ai acheté un sachet chez ALDI. Mais à manger en snack, c’est pas terrible, car c’est assez coriace et granuleux en bouche. En revanche, oui le goût est celui d’une châtaigne. J’aimerais plutôt faire tremper ces « noix du tigre » (en allemand) dans quoi ? de l’eau, du lait… pour en faire une purée.

    • Salut Sylviane !!
      Je n’en ai jamais cuisiné. Je ne pourrais donc t’aider. Désolé. Je viens de faire une recherche sur internet. Je n’ai malheureusement rien trouvé. Pour ce qui est du trempage je serais tenté de te conseiller le lait mais en fait rien de sûr. Merci pour ton commentaire.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *