La ciboule de Saint Jacques de Compostelle ou la cive vivace

PRÉSENTATION La ciboule Saint Jacques appelée également la cive vivace est une plante ancienne aromatique herbacée. Dans certaines contrées on la nomme également chiboule, civat, ail fistuleux, oignon d’Espagne, oignon d’hiver. Elle est vivace et est cultivée la plupart du temps comme annuelle ou bisannuelle.

 

Elle disparaît aux toutes premières gelées pour refaire sa réapparition au printemps. Certaines variétés peuvent supporter des températures hivernales pouvant atteindre -10° à -15°. Il ne faut pas la confondre avec la ciboulette dont la saveur est plus douce et les feuilles sont plus fines.  Elle est riche en vitamine C, en phosphore, en fer, ainsi qu’ en calcium. Elle a des propriétés antiseptiques, apéritives, digestives et diurétiques. La ciboule de Saint Jacques est un incontournable des plantes aromatiques au jardin potager.

SEMIS * PLANTATION Choisissez lui un emplacement assez fertile et ensoleillé. Évitez une parcelle trop humide. Préparez votre sol avec votre grelinette. Ensuite cassez les mottes avec votre crocSemez vos graines en les espaçant d’un centimètre environ. Ne pas trop les espacer car il faut savoir qu’au final la plante formera des touffes. Vous devrez la semer au printemps (de mars à mai) et si vous le faites à partir de bulbes (Ce qui est plus facile) faites le courant juillet. La ciboule de Saint Jacques ne produit aucune graines et aucune fleurs. Sa multiplication se fait uniquement en détachant des bulbes tout autour du bulbe principal. Elle ne craint pas la sécheresse. Arrosez très peu sauf en cas de très grosse chaleur. Ne la paillez surtout pas car elle craint le trop d’humidité comme indiqué ci-dessus. Cette plante est très résistante aux maladies.

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

2 réflexions au sujet de “La ciboule de Saint Jacques de Compostelle ou la cive vivace”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :