Accueil » insecte » Le frelon asiatique

Le frelon asiatique

De nos jours, tout le monde a entendu parler du frelon à pattes jaunes, Vespa velutina, surnommé par chez nous le frelon asiatique, et célèbre pour les ravages qu’il cause dans les populations d’abeilles domestiques. 

1701111043358188914765035.pngOn le dit asiatique car la sous-espèce V. velutina nigrithorax, observée pour la première fois en France en 2004, est originaire d’Asie continentale. Cette région possède à peu de choses près le même climat que le nôtre, si bien que, une fois introduit dans l’Hexagone via des conteneurs de poteries importées de Chine, ledit frelon s’est très facilement adapté. En 2016, il avait colonisé la quasi-totalité de la France, et atteint la plupart des pays alentours : Espagne, Portugal, Italie, Allemagne, Belgique et Angleterre.
COMPORTEMENT

1701111043398188914765037Le genre Vespa, qui appartient à l’ordre des Hyménoptères, regroupe 22 espèces de frelons à travers le monde. Ce sont des insectes sociaux mais, à la différence des abeilles ou des fourmis, les frelons et autres guêpes sociales fonctionnent en colonies annuelles : l’hiver venu, toute la colonie meurt, à l’exception des reines ayant réussi à s’abriter pour hiverner. Celles-ci ressortent au printemps pour bâtir un nid, engendrer des ouvrières, puis des mâles et des femelles fertiles qui, une fois fécondées, deviendront des reines, etc., etc.

Les frelons jouent différents rôles dans les écosystèmes : chasseurs avant tout, ils régulent les populations de nombreux insectes, principalement pour nourrir leur progéniture, car les adultes s’alimentent très peu et presque uniquement de fruits mûrs et de nectar. C’est pourquoi les frelons butinent et sont donc des pollinisateurs.

LE FRELON ET L’HOMME

Comparativement à d’autres Hyménoptères, les frelons sont plutôt pacifiques vis à vis de l’homme, n’attaquant qu’en dernier recours, en cas d’agression ou de présence à proximité du nid (3-4m).
À l’automne 2015, au jardin de La Graine Indocile, un saule pleureur était parasité par des pucerons. Or, en suçant la sève des végétaux, les pucerons excrètent un miellat dont les Hyménoptères raffolent. Plusieurs frelons européens ont alors passé des semaines à lécher le liquide sucré sur le tronc de cet arbre situé en bordure de chemin. Nous sommes passés de très nombreuses fois à 50cm de leur petit festin sans jamais craindre la moindre attaque de leur part.
Divers entomologistes, médecins et autres chercheurs s’accordent à dire que le frelon asiatique est tout aussi pacifique lorsqu’il vaque à ses occupations, et tout aussi belliqueux si l’on s’approche de son nid.  Lire la suite de l’article

Et pour terminer je vous propose cette vidéo  permaculture agroécologie etc…

 

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.


18 commentaires

  1. sevylivres dit :

    On en a eu qui avaient élu domicile dans le mur de notre jardin.

    Aimé par 1 personne

  2. flora dit :

    Merci pour votre article, sauriez vous de quelle manière le frelon asiatique commet il ses ravages sur les population d’abeilles?

    Aimé par 1 personne

    • Salut Flora !!
      Effectivement le frelon asiatique est très dangereux pour les abeilles. Il faut compter 10 frelons asiatiques environs pour détruire une ruche entière. Il tuent les abeilles pour pouvoir nourrir leurs larves. Les pièges ne seraient pas si efficaces que ça puisqu’ils auraient tendance à les attirer. Pour la destruction des nids il serait préférable de contacter le museum d’histoire naturelle ou bien encore une association reconnue pour son savoir faire dans ce domaine. Il faut savoir que les nids sont installés en règle générale en hauteur mais cela n’empêche pas que parfois ils peuvent se trouver plus bas. Il ne faut surtout pas s’en approcher trop près car si les frelons se sentent menacés il attaquent en meute. Vaut mieux de suite contacter des spécialistes comme indiqué ci-dessus. Si une personne est allergique elle peut en mourir. Cet été à partir du mois d’août 3 personnes sont décédées en Normandie dans les départements du Calvados et de la Manche. J’espère que ces indications te seront utiles.

      J'aime

    • flora dit :

      Un grand merci pour votre réponse. Me voici renseignée! Je ne connaissais pas leur mode opératoire. Pauvres abeilles! Il y a quinze ans je les voyais butiner la lavande parfois tard ds la saison Maintenant plus aucune. . Et idem en italie du sud depuis cinq, six ans. Et là c’est sûr c’est depuis l’abandon des traditions agricoles ( même si pas au top) pour les désherbants insecticides et traitements divers. Comme chacun sait.

      Aimé par 1 personne

    • Un complément. Là où les abeilles sont encore présentes elles vont dans le temps apprendre à se défendre contre le frelon asiatique. Au fait tu peux me tutoyer. Joyeux noël !!

      Aimé par 1 personne

    • flora dit :

      Merci. Joyeux Noel également. Excusez moi je n’ai pas le réflexe du tutoiement! J’essaierai. Et je dois répondre à propos de votre réponse sur la permaculture mais n’ai pas eu encore le temps de visionner la vidéo conseillée. Je le ferai qd un peu de calme sera revenu. 🤫

      Aimé par 1 personne

  3. flora dit :

    A propos des abeilles une en Août en Italie du sud ( j’alterne entre ici et là bas) est venue manger sur la cuiller de miel du petit déjeuner. Le lendemain et jours suivants j’ai laissé volontairement la cuillère avec du miel. Je suis arrivée à six ou sept qui sont venue régulièrement… je ne savais que faire… continuer leur dire d’aller dans les champs ou il n’y a plus rien? J’ai continué tt le mois. Qd suis revenue en Novembre une est venue de nouveau … j’aurai aimé lui laisser un pot pour l’hiver! Mais doit on intervenir? Et puis oourvsûelles aillent s’empoisonner au prochain traitement des oliviers de la zone? On a depuis 25 ans 6200 m2 de que l’on a remis en prairie primaire puis depuis cet été 1ha400. Grâce à l’ajout de la parcelle voisine Où l’on stoppe la culture intensive du prédécesseur pour créer une île de nature… cet espace leur suffirait il? Par contre hélas on a énormément de guêpes et dans toute la zone d’où ma réticence à laisser un pot de miel qui pourrait être dégusté pas d’autres …

    Aimé par 1 personne

    • Pas grave pour le tutoiement. ça viendra plus tard. Pour ce qui est du pot de miel je ne sais pas quoi te dire sauf que cette expérience est très intéressante. Je vais contacter un spécialiste que je connais. Il t’amènera une meilleure réponse que moi car je ne connais pas du tout le fait que les abeilles peuvent venir manger du miel dans une cuiller. Et surtout s’il faut continuer. Ce que je sais c’est que tous les animaux peuvent être en quelque sorte conditionnés. Ce serait comme un rituel.

      Aimé par 1 personne

    • flora dit :

      Merci beaucoup ! Effectivement quelqu’un, lutin82, est venu répondre à cette interrogation. Moi non plus je ne savais pas… c’est un hasard. un matin j’ai oublié de ranger la petite cuillère ayant servi le miel… voyant cela j’ai mis une autre cuillère à côté pour voir si était un hasard… non elle est partie sur la cuillère pleine et le lendemain j’ai remis sur une table un peu plus loin et deux abeilles sont venues le surlendemain quatre… hélas la progression n’a pas dépassé les six ou sept abeilles! et j’ai continué tout le mois d’Aout. Grâce aux conseils de lutin82 lorsque je retournerai là bas je leur installerai un pot de miel… Leur vie étant très courte j’espère que d’autres viendront. Je savais qu’elles venaient sur la confiture, il y a très longtemps, du temps où les abeilles étaient nombreuse elles venaient sur la confiture. Le miel sera plus adapté!

      J'aime

    • Lutin82 dit :

      Les abeilles subissent un tel stress que laisser du miel ne peut leur être que bénéfique, surtout le temps que « l’île » se solidifie dans le temps et puisse leur offri une variété et une quantité suffisante. Ce sera nettement plus sympathique de les voir au printemps vagabonder dans les plantes alentours.
      Ce ne sont pas trop les autres hyménoptères qui vont leur faire concurrence pour du miel.
      Toutefois, il vaut mieux en laisser en quantité raisonnable régulièrement que beaucoup une seule fois.

      Il n’y a pas de conditionnement possible avec l’abeille. La longévité est trop faible pour que cela ait du sens. Nous les nourrissons l’hiver ou quand les ressources sont trop faibles.

      Aimé par 1 personne

    • flora dit :

      merci beaucoup! Ouf, je n’ai pas fait de bêtise en les nourrissant. hélas je ne suis pas là de longs moi mais dès que j’y retourne ok je leur mets une réserve de miel. Retour au producteur!!! hélas pas de prairies autour c’est essentiellement monoculture d’olives et les olivaies sont archi traitées aux insecticides de façon quasi « obligatoire » contre la xylella fastidiosa ce qui est à mon sens une hérésie totale. mais ressentie tellement plus simple….

      Aimé par 2 personnes

    • Merci Lutin pour tes précisions. Effectivement il ne peut y avoir de conditionnement vu leur courte vie. Flora la prairie que tu as prévu ça devrait aller. Elles devraient se régaler en voletant d’une fleur à l’autre.

      J'aime

    • Je t’en pris Flora. Au fait ce n’est pas lapin82 mais lutin82

      Aimé par 1 personne

    • flora dit :

      Oups mille excuses je suis quelque peu dys. 🤫

      Aimé par 1 personne

    • Pas grave Flora. Je viens de corriger.

      J'aime

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :