Le crambe maritime

PRÉSENTATION Le crambe maritime, appelé aussi chou marin, vit à l’état sauvage sur le littoral de la Manche, de l’Atlantique et de la Baltique. Là, il poussait à profusion dans les graviers, les galets et le sable de la zone des embruns, où les femmes et les enfants venaient le récolter jusqu’à ce que le tourisme, le ramassage massif des galets l’ont quasiment fait disparaître.

Sa rareté l’a fait classer comme espèce protégée et sa cueillette est interdite.  Grecs et Romains le cultivaient déjà. L’Angleterre, au XVIIème siècle, lui a donné ses lettres de noblesse. Louis XIV l’appréciait tellement qu’il l’exigeait dans son  royal potager. Aujourd’hui pour apprécier ce légume de saveur très délicate, il faut le cultiver.

CULTURE Le crambe aime une exposition ensoleillée, un sol frais, riche en humus, profond et bien drainé. C’est un légume vivace. Sa durée de vie est d’une dizaine d’années. De plus il est extrêmement rustique puisqu’il pourra supporter des températures pouvant atteindre jusqu’à – 20°.

Semez le crambe en place, du mois de mars au mois de juin, en poquet de 3 à 4 graines à 40 centimètres dans tous les sens. Recouvrez les graines d’un centimètre de terre fine et plombez avec votre râteau. Gardez le sol humide jusqu’à la levée des graines. Ne conservez que les pieds les plus vigoureux.

Binez et arrosez fréquemment surtout lors des fortes chaleurs. paillez le sol. Ne laissez pas fleurir les crambes. Dès que la tige florale apparait, coupez-là pour ne pas épuiser la plante. 

A la saison automnale, enlevez les feuilles mortes jaunissantes. Dès la seconde année vous devrez butter les souches.

RÉCOLTE Ce seront les jeunes pousses charnues blanc ivoire qui seront récoltées dès qu’elles atteindront 20 à 25 centimètres de long afin d’être consommées comme des asperges. Leur goût se rapprocherait de celui du cardon ou du choux-fleurs. Les feuilles aussi seront comestibles, une fois cuites.

il faudra patienter trois ans avant d’effectuer sa première récolte. En attendant, binez et arrosez régulièrement les plants.

Un mois avant la récolte des pétioles c’est à dire à partir du mois de juillet afin de diminuer leur amertume, procédez au blanchiment à l’aide d’un paillage, d’une haute cloche opaque ou d’un pot en terre cuite et cela pendant 4 à 5 semaines.

ASSOCIATION DE PLANTES Tenez le crambe loin des fraisiers, du fenouil ou de l’ail.

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

Merci à Brigitte (Pestoune) pour son aide à la création de certains sujets et à Séverine (SevyLivres) pour les corrections de tous les sujets. Une petite visite sur leur blog serait la bienvenue. Merci pour elles. Blog de Brigitte Image Blog de Séverine Image

5 réflexions au sujet de “Le crambe maritime”

N'hésitez pas à laisser un commentaire pour partager votre expérience ou tout simplement échanger. A bientot !!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :