Le crosne

Bonnes fêtes de fin d’année à tous !!

GÉNÉRALITÉS Le crosne ou Stachys originaire de la Chine septentrionale, porte le nom de la ville de Crosne dans l’Essonne où il fut cultivé pour la première fois en France à la fin du XIXème siècle où il eut son heure de gloire. Mais le siècle suivant lui fut fatal.

En effet, tout comme le rutabaga, il fut un aliment famine entre et pendant les deux guerres mondiales et il fallait évacuer tous les mauvais souvenirs de cette triste et difficile période.

 

CULTURE Le crosne fait parti des légumes-vivaces. Il aime une exposition ensoleillée, un sol aéré et léger. Les rhizomes du crosne se plantent en mars-avril en poquet de 3-4 à une profondeur d’une dizaine de centimètres espacés de 40 centimètres.
Dès le mois de juin pour améliorer le rendement buttez les pieds. Le binage doit être superficiel pour ne pas abîmer les racines. Si vous laissez quelques racines en terre, elles repartiront au printemps suivant. Il s’agit d’une plante très rustique.

N’arrosez pas trop, la seule maladie qui peut l’atteindre est due à un excès d’humidité La pourridié OU armillaire ( Maladie grave dû à un champignon qui s’attaque aux racines)

RÉCOLTE La récolte commence au mois de novembre dès que les feuilles sont desséchées. Et elle se prolonge tout au long de l’hiver. Une fois récoltés, les crosnes ne se conservent pas, il faut les consommer très rapidement. 
CUISINEZ LE CROSNE Inutile d’éplucher le crosne, bien sûr. Il suffit de bien le laver puis de les frotter dans un torchon avec du gros sel puis les rincer pour enlever l’excédent de sel et les peaux détachées. Si vous voulez en conserver, c’est à ce stade qu’il faut les congeler après les avoir séchés.
Ensuite blanchissez-les quelques minutes à l’eau bouillantes, puis faites les poêler dans de l’huile d’olive. En accompagnement d’un poisson c’est un délice.

Leur goût rappelle celui des artichauts ou des topinambours.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo Omm!Tube – Oser mieux manger

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

Merci à Brigitte (Pestounepour son aide à la création de certains sujets et à Séverine (SevyLivrespour les corrections de tous les sujets. Une petite visite sur leur blog serait la bienvenue. Merci pour elles. Blog de BrigitteImageBlog de SéverineImage

 

2 réflexions au sujet de “Le crosne”

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :