Le mildiou

PRÉSENTATION Il s’agit d’une maladie cryptogamique issue d’un champignon. Il pénètre les tissus des feuilles, des branches et des fruits. Il fait d’énormes dégâts qui sont souvent visibles sur les parties aériennes des plantes. Il fait partie d’une famille qui s’appelle « Peronosporaceae » composée de 7 variétés et de 600 espèces environ.

En ce qui concerne le jardin potager il s’attaque aux cultures de la vigne, des pommes de terre, des tomates, des poivrons, des aubergines ainsi que des cucurbitacées. L’espèce la plus connue et la plus répandue est le Plasmopara viticole c’est à dire le Mildiou de la vigne qui a commencé à entrer en Europe en 1878 quand les français ont commencé à importer des cèpes de vignes américains soit disant résistants au filoxera, mais qui malheureusement portaient ce champignon. Comme la plupart des espèces de champignons, le mildiou a besoin de circonstances côté climat bien précises afin de pouvoir proliférer à sa guise. A noter que le mildiou a la capacité de faire une pause plus ou moins longue avant de se propager dans les cultures énumérées ci-dessus. C’est pourquoi je ne taille plus mes pieds de tomates pour éviter de faciliter au Mildiou de s’installer. En effet en taillant les pieds de tomates nous leur laissons une plaie qui se cicatrise avec le temps mais si dans cette période il pleut et juste derrière il fait soleil le Mildiou n’aura aucune difficulté à attaquer vos cultures.

TRAITEMENTS ET CONSEILS PRÉVENTIFS En prévention je vous conseille d’éviter de planter trop serré afin que vos plantes soient bien ventilées. D’autre part, pulvérisez une solution de prèle ou bien du bicarbonate de potassium. Il faut savoir que la température idéale pour que le Mildiou puisse s’installer facilement est comprise entre 15 et 25°. Ce-ci n’est qu’une indication. C’est à vous de surveiller l’état de vos plantations.

IDENTIFIER LE MILDIOU Tout d’abord observez le contour de chaque feuille. La plupart du temps le Mildiou commence ses attaques de cette manière. Si vous apercevez une couleur brune sur le pourtour du feuillage le Mildiou est bien là. Mais avant que les feuilles ne brunissent elles commencent à virer au vert foncé pour ensuite brunir et devenir marron voire noire. Par exemple en ce qui concerne les tomates par exemple les fruits brunissent également. Un conseil Si vous n’avez pas effectué de traitement préventif comme indiqué ci-dessus, supprimez les fruits et les branches malades et brûlez-les. Et tout de suite après effectuez le traitement. Si un plant ne peut pas être sauvé car il a été trop attaqué par le Mildiou arrachez-le et brûlez-le. Tout au long de l’année certaines périodes sont idéales pour pulvériser de  la prèle au sol afin de diminuer le risque de maladies cryptogamiques comme le Mildiou. Des jours précis sont indiqués sur le calendrier lunaire que je vous mets en ligne chaque mois et repris dans mon article hebdomadaire « Que faire au jardin cette semaine« . Il faut savoir que la pulvérisation de prèle au sol est efficace à 80% alors que sur les plantes elle ne l’est qu’à 30%.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo Rustica l’hebdo jardin

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

11 réflexions au sujet de “Le mildiou”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :