Accueil » Fruitier » Le cognassier

Le cognassier

PRÉSENTATION Il s’agit d’un arbuste de culture et d’entretien facile. Il n’est pas exigeant sur les sols et peut se développer sous la plupart des climats. Sa magnifique floraison vous permettra de récolter de délicieux coings que l’on appelle également « pommes d’or ».

 

Le cognassier est très rustique puisqu’il peut supporter des températures hivernales pouvant atteindre -25°. Son besoin en eau est moyen. Le cognassier peut se cultiver soit pour son aspect décoratif ou bien pour ses fruits ou bien pour les deux.

PLANTATION Choisissez-lui un emplacement ensoleillé voire à mi-ombre qui devra être également à l’abri des vents forts. Faites en sorte qu’il n’y ait pas d’autres arbres et arbustes aux alentours afin qu’il puisse bien se développer et vous donner une très bonne fructification. L’espacement avec les autres arbres devra être de 5 à 7 mètres environ. Le cognassier est auto-fertile mais pour augmenter votre production il n’est pas inutile de planter à proximité d’autres cognassiers. Il peut se planter dans votre jardin d’ornement ou bien encore en isolé sur votre pelouse. Il vous surprendra par sa très belle floraison et son parfum. Afin de le mettre vraiment en valeur laissez-lui un espace libre de 4 mètres environ en tous sens. Vous pourrez également l’incorporer dans une haie d’arbustes buissonnants. Si vous possédez peu de place il est possible de le cultiver en espalier. Vous devrez planter le cognassier en saison automnale à partir de mi-octobre voire en hiver jusqu’à mi-mars. Mais dans tous les cas effectuez sa plantation hors période de gel. Avant sa plantation il faudra bien préparer le sol de telle manière à rendre l’emplacement bien propre. Pour sa plantation consultez cette publication Comment planter un arbre ou un arbuste ? Évitez de tailler les rameaux lors de la plantation.

ENTRETIEN En cas de grosse chaleur estivale arrosez copieusement surtout pendant les premières années de sa croissance afin de maintenir le sol humide mais pas détrempé. Mais pour limiter les apports d’eau et de garder le cognassier sur un emplacement un peu humide je vous conseille de pailler. Au printemps vous devrez lui incorporer du compost bien décomposé. Le cognassier demande au cours de la première année une taille de formation. De cette manière vous lui  donnerez la forme que vous souhaitez. A partir de la deuxième année il s’agira d’une taille de rafraichissement et éventuellement de régularisation. La taille d’entretien s’effectuera à la saison hivernale c’est à dire pendant la saison végétative. Pour pratiquer la taille de formation la première année il faudra tailler le cognassier de telle manière à créer une charpente de rameaux fructifères. et ce n’est qu’à partir de la deuxième année lorsque votre cognassier commencera à buissonner que la taille d’entretien interviendra. Pour cela vous devrez procéder à un équilibrage des  branches charpentières s’il s’agit d’un jeune sujet. Supprimez les petites branches mal placées ou en surnombre. Supprimez également tous les bois morts. Il est impératif de dégager l’intérieur de votre cognassier pour l’assainir et par la même occasion lui donner de l’air. Pensez également à supprimer tous les rejets qui partent du pied. Quant aux cognassiers palissés taillez aux 2/3 environ les branches de l’année écoulée. Cette taille devra s’effectuer juste au-dessous d’un bouton fruitier.

RÉCOLTE Suivant le terroir et la région de plantation la récolte peut différer. Les fruits atteindront leur complète maturité plus ou moins tôt. Pour vous donner une idée, la récolte devrait pouvoir s’effectuer du mois de septembre au mois de novembre. Je vous conseille de cueillir vos coings le plus tard possible mais surtout avant les premiers signes de gelées. Dans la plupart des régions les fruits même très mûrs resteront durs. A savoir Cueillez les fruits toujours sur l’arbre. N’attendez jamais qu’ils tombent au sol car ça nuirait fortement à leur conservation. Si vous devez les cuisiner très rapidement vous pourrez les ramasser.

CONSERVATION Il s’agit d’une opération très délicate à réaliser car les coings se conservent assez mal. C’est pourquoi je vous conseille de les utiliser assez rapidement. Toutefois il est possible de les entreposer dans des petites caisses à claire-voie de préférence) en les disposant sur une seule couche et dans la mesure du possible évitez que les fruits se touchent. Installez vos différentes caissettes dans un endroit assez sombre et frais comme par exemple dans une cave qui n’est pas humide. N’empilez jamais vos caissettes de coings. Il est préférable de les étaler. Dans le cas où vous avez d’autres variétés de fruits en caisse je vous conseille de les éloigner de vos coings afin qu’ils ne s’imprègnent de l’odeur assez puissante de ces derniers. De temps en temps contrôlez vos coings car un éventuel taux d’humidité pourraient leur être fatal. Stockés dans de bonnes conditions les coings peuvent se conserver 2 mois voire 3 mois.

PARASITES * MALADIES Les cognassiers sont sensibles à certains parasites et certaines maladies comme par exemple les pucerons, le corynéum, le carpocapse, la tordeuse, l’oidium ou encore la moniliose.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo  meteoalacartelemag

 

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

 

 

 


11 commentaires

  1. leresidue dit :

    Cela ressemble à des pommes. Mais les pommes n’ont pas de duvet. C’est pour ça que parfois les industriels cirent les pommes pour les protéger. La nature avait pensé à ça bien avant les croisements.

    Aimé par 1 personne

  2. Lutin82 dit :

    j’en ai lanté un il y a 4 à 5 ans, et il a tendance à perdre ses feuille en plein été. Bon faut dire qque nous n’avons pas beaucoup d’eau….

    Aimé par 1 personne

  3. […] arbres et les arbustes qui sont sensibles à cette maladie on retrouve le chêne, l’érable, le cognassier, l’aubépine, le rosier, le poirier, le pommier, le pécher, la vigne ou bien encore le […]

    Aimé par 1 personne

Répondre à Lutin82 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :