Accueil » maladie » La tordeuse

La tordeuse

PRÉSENTATION Il s’agit d’un parasite qui peut contaminer un certain nombre de plantes. Ce sont de toutes petites chenilles issues de larves lépidoptères (Papillons)  qui se retrouvent par exemple sur de nombreux arbres fruitiers ainsi que sur des arbustes tel que les rosiers qui peuvent faire d’énormes dégâts.

On la retrouve parfois également sur certaines plantes potagères comme par exemple le pois. Elle dévore les grains. En réalité il existe plusieurs variétés de tordeuses et chacune a des préférences en fonction des végétaux. Leurs visuels peuvent être différents comme par exemple leurs couleurs. Pourquoi les appelle t-on les tordeuses ? Et bien tout simplement parce qu’elles enroulent le feuillage pour arriver  jusqu’à former un espèce de tuyau qui leur permette de s’abriter des attaques d’éventuels prédateurs et également de dévorer le feuillage contaminé. Dans le cas d’une attaque vous pourrez observer des fils de soie qu’elles déposent afin de pouvoir bien se fixer aux feuilles. Certaines espèces de tordeuses comme par exemple celle des rosiers ou celle que l’on appelle orientale du pécher se nourrissent également des bourgeons (Criblés de trous) ce qui empêche un bon développement de ces végétaux. Les jeunes pousses se dessèchent et vous devriez apercevoir parfois des écoulements de gomme. La tordeuse qui attaque les arbres fruitiers piquent également les fruits ce qui provoque leurs chutes prématurément ou encore ces derniers seront déformés. En fait le degré de gravité causé par ce parasite sera fonction si l’attaque a été virulente et aussi suivant la plante contaminée concernée. La tordeuse peut compromettre une récolte fruitière. En ce qui concerne les arbustes d’ornement par exemple ce sera essentiellement le coté esthétique qui sera préjudiciable comme par exemple le rosier dont les feuilles seront mangées et certaines roses seront abimées.

TRAITEMENT S’il s’agit d’une petite attaque vous pourrez tout simplement supprimer manuellement les branches, le feuillages et les fruits contaminés. Si l’invasion des chenilles est trop importante vous aurez plusieurs moyens de lutte. Tout d’abord vous pourrez utiliser des dispositifs qui émettent des phéromones spécifiques que vous placerez dans votre potager ou dans votre verger ou encore dans votre jardin d’ornement pour désorienter sexuellement les mâles adultes qui seront de cette manière incapables de trouver leurs femelles. Par ce biais il ne pourra y avoir d’accouplement (Pas de fécondation d’œufs et donc pas de chenilles). Ensuite vous aurez la solution du piège des mâles adultes. Les phéromones sont encore utilisés dans ce cas afin de diriger les papillons mâles au fond d’un piège. De cette manière ils mourront en étant complètement englués. Cette méthode a le même but que pour la confusion sexuelle expliquée ci-dessus c’est à dire la non fécondation des œufs. D’autres parts il y aura les prédateurs naturels de la tordeuse comme par exemple certaines espèces d’hyménoptères qui sont des insectes qui pourront vous débarrasser de ce parasite. Hyménoptère veut dire « ailes en membrane ». Choisissez la bonne espèce d’hyménoptère en fonction de la variété de la tordeuse que vous avez constatée sur vos végétaux. Et pour terminer vous avez la solution de pulvériser du Bacillus thuringiensis utilisé pour lutter en jardinage biologique contre la pyrale du buis. N’utilisez surtout pas de traitements chimiques ce qui éradiqueraient la plupart de nos insectes auxiliaires si utiles dans nos jardins.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo  Terres OléoPro

 

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.


3 commentaires

  1. […] les maladies cryptogamique comme le botrytis. A noter Certains parasites comme par exemple la tordeuse ou encore certaines maladies comme l’oïdium favoriseront souvent les attaques du botrytis […]

    Aimé par 1 personne

  2. […] PRÉSENTATION Il s’agit d’un parasite qui peut contaminer un certain nombre de plantes. Ce sont de toutes petites chenilles issues de larves lépidoptères (Papillons)  qui se retrouvent par exemple sur de nombreux arbres fruitiers ainsi que sur des arbustes tel que les rosiers qui peuvent faire d’énormes dégâts. Lire la suite de l’article […]

    Aimé par 1 personne

Répondre à Le botrytis « Spotjardin.com Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :