Accueil » maladie » Le feu bactérien

Le feu bactérien

1448373777954PRÉSENTATION Le feu bactérien est une maladie cryptogamique qui est cauchemardesque pour beaucoup de jardiniers. On la retrouve dans les vergers où certains arbres fruitiers sont très sensibles.

Cette maladie est entrée en France par le biais des importations. En Australie elle n’est pas présente car des mesures de restrictions sur les végétaux à l’importation ont été prises. Cela a évité l’entrée de cette maladie sur leur territoire. En règle générale le feu bactérien contaminera le poirier, le néflier, le pommier, l’aubépine, le pyracantha et le cognassier. En fait il s’agit d’une bactérie appelée Erwinia amylovora qui provoque cette maladie qui attaque les plantes à cause d’éventuelles blessures (D’où l’importance d’utiliser du mastic cicatrisant lors des tailles) mais la contamination commence par les fleurs. Il suffira d’avoir juste un petit point d’infection pour que la maladie se propage très rapidement vers les rameaux, les branches principales, ensuite le tronc et pour finir ce sera au tour du système racinaire d’être contaminé. Si vos arbres sont atteints du feu bactérien vous devriez constater les fleurs ainsi que le feuillage noircir et se flétrir. Les rameaux commencent à se courber pour prendre une forme de crosse et les branches flétrissent également à une vitesse phénoménale. Avec une température très élevée et une atmosphère suffisamment humide cela permet d’apercevoir sur les différents points d’infection des petites gouttelettes visqueuses ce qui est d’ailleurs très typique au feu bactérien. Crosse-sur-pyracanthaIl s’agit de l’indice principal qui permet de ne pas se tromper. Cette maladie en principe se déclenche pendant la floraison comme indiqué ci-dessus. La bactérie se fixe sur les petites cicatrices formées lors de la chute des fleurs. Lorsque le temps est plutôt à la pluie pendant la période de floraison le risque est plus important. Si vous avez un arbre victime d’une attaque importante il faudra l’arracher sans tarder et brûlez-le. La bactérie responsable de la maladie arrive à résister pendant la saison hivernale en se réfugiant dans les chancres pour recommencer un nouveau cycle au printemps suivant.

TRAITEMENT Il faudra que vous effectuiez différentes mesures préventives afin d’éviter un maximum le feu bactérien. Tout d’abord vous devrez impérativement éliminer tous les débris végétaux qui jonchent sur le sol. Vous devrez aussi désinfecter régulièrement tous vos outils que vous utilisez ainsi que détruire un maximum les éventuels chancres (Maladie qui affecte l’écorce des arbres). Je vous conseille des  variétés qui sont moins sensibles à cette maladie. Renseignez-vous auprès de votre jardinerie ou de votre pépiniériste habituel. Il est également possible que vous introduisiez de manière volontaire la bactérie Erwinia herbicola qui est ce que l’on appelle un « bactériophage spécifique ». Cette bactérie est vraiment inoffensive pour vos arbres mais elle fera interférence avec l’agent pathogène du feu bactérien.

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

 

 

 


14 commentaires

  1. flora dit :

    Un grand merci pour toute cette série d’articles sur les maladies. Mon cognassier est malade et article après article d’après celui ci il doit s’agir du feu bactérien. 😡 Hélas dans toute la zone les cognassiers sont atteints et comme ils n’intéressent pas les oléiculteurs sur les olivaies où quelques uns plantés par les anciens sont présents personne n’a rien fait. Pas rentable. Idem pour les poiriers anciens… cordialement

    Aimé par 1 personne

  2. […] PLANTATION L’aubépine a la capacité de s’adapter à la plupart des sols à condition qu’ils soient bien profond et bien drainés. Choisissez un emplacement bien ensoleillé voire à mi-ombre. Sa plantation doit être effectuée de préférence pendant la saison automnale ou éventuellement au printemps dès que les gelées ne sont plus à craindre afin de favoriser un bon enracinement. Si vous souhaitez la formation rapide d’une haie infranchissable espacez vos aubépines de 60 centimètres environs afin que les branches s’enchevêtrent les unes aux autre assez rapidement. Mais il faut penser que dans le temps les arbustes d’aubépines manqueront d’air. Je suis plutôt partisan d’effectuer les plantations espacées 1m20 à 1m50. Dans ce cas votre haie mettra plus de temps à être touffue. Avec un peu de patience vous n’aurez pas perdu votre temps car votre haie sera plus belle car elle aura plus de place pour se développer. Et en plus vous lutterez préventivement contre les maladies et en particulier contre le feu bactérien. […]

    Aimé par 2 personnes

  3. […] PRÉSENTATION Le feu bactérien est une maladie qui est cauchemardesque pour beaucoup de jardiniers. On la retrouve dans les vergers où certains arbres fruitiers sont très sensibles. Lire la suite de l’article […]

    Aimé par 1 personne

  4. […] Le feu bactérien est une maladie qui est cauchemardesque pour beaucoup de jardiniers. On la retrouve dans les vergers où certains arbres fruitiers sont très sensibles. Cette maladie est entrée en France par le biais des importations. En Australie elle n’est pas présente car des mesures de restrictions sur les végétaux à l’importation ont été prises. Lire la suite de l’article […]

    Aimé par 1 personne

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :