Accueil » parasite » Les buprestes

Les buprestes

PRÉSENTATION Il s’agit de coléoptères qui grâce à leurs larves creusent des galeries dans le bois ce qui peut provoquer des dégâts importants jusqu’à la mort des branches.

 

En fait les larves arrivent à arrêter la circulation de la sève en agissant sur les vaisseaux conducteurs. Il faudra que vous interveniez très rapidement pour éviter la mort complète de vos arbres ou de vos arbustes. Uniquement en France il en existe plus de 150 espèces. Les buprestes mesurent 7 millimètres environ pouvant atteindre parfois 10 millimètres. Ils sont en règle générale de couleur plutôt foncée avec quelquefois des petits reflets bleus. Quant aux larves les plus petites, elles mesurent 4 à 5 millimètres, les plus grandes peuvent atteindre plus de 20 millimètres. Elles sont de couleurs blanches ou orange avec un thorax plus important que le reste de leurs corps. Certaines attaquent le thuya et le genévrier comme par exemple le Scintillatrix festiva. D’autres comme le Coroebus florentinus s’attaqueront plutôt au chêne pendant que d’autres comme le Capnaudis tenebrionis envahiront l’abricotier. Vous pourrez d’ailleurs les observer dans votre verger et votre jardin dès que la saison estivale est bien installée. Alors comment cela se passe t il dans le détail ? Dans le courant de l’été les femelles se mettent à pondre sous l’écorce des troncs ainsi que sous les branches de vos arbres et de vos arbustes. Les œufs éclosent et les larves commenceront à creuser le bois et continueront leurs développements pendant la saison hivernale. Au tout début de la saison printanière se formeront des larves qui par la suite deviendront des nymphes à l’intérieur de l’écorce. En fin de printemps c’est à dire dans le courant du mois de mai et jusqu’au mois d’août les nymphes donneront naissance à des buprestes adultes qui sortiront de dessous l’écorce. Tout au long des heures les plus chaudes de la journée la plupart des adultes sont très actifs. On peut les voir voler et éventuellement se poser en bout des rameaux de vos arbres et de vos arbustes. Le reste de la journée ils se réfugient afin de se cacher en restant immobile. Ensuite ces dames les femelles recommencent à pondre et un nouveau cycle est en marche. Comme indiqué ci-dessus le tuya, le chêne, l’abricotier et le genévrier sont très sensibles aux attaques des buprestes. D’autres arbres peuvent être également attaqués comme dans votre verger le pécher, le cerisier, le prunier, le poirier, l’amandier et le sorbier. D’autres arbres peuvent aussi en être victimes comme le pin ou le tilleul. Les dégâts occasionnés du début se traduiront par le dessèchement assez rapide d’un ou plusieurs rameaux de manière assez éparse. Le feuillage ainsi desséché reste accroché aux rameaux infectés. Suite à cela vous pourrez apercevoir des trous de diverses dimensions (Tout petit et légèrement plus gros) d’où seront sortis les insectes métamorphosés. 

TRAITEMENT Pour l’instant il n’existe pas de traitement naturel pour éloigner ce parasite. N’utilisez surtout pas de produits chimiques car il éradiqueront sans aucune distinction  tous les insectes utiles comme par exemple les abeilles. Vous devrez donc intervenir préventivement et très rapidement car si vous ne faites rien les dégâts s’étendront aux autres rameaux et ensuite à l’arbre tout entier. Il faut savoir que les nymphes et les larves seraient difficile à atteindre avec un éventuel traitement naturel s’il existait car elles sont bien dissimulées dans le bois et donc elles sont bien protégées. Et en ce qui concerne les coléoptères adultes c’est pire car ils se montrent pendant très peu de temps et sont difficilement visibles. Comme précisé ci-dessus ce sera un traitement préventif afin de ralentir la progression du bupreste voire l’éradiquer si vous intervenez aux premiers symptômes. La première des choses à faire est d’observer vos plantations tous les jours ce qui vous permettra d’intervenir dès les premiers dégâts causés par ce parasite. Au moindre rameau ou la moindre branche d’un arbre ou d’un arbuste qui serait attaquée, coupez le plus bas possible jusqu’à trouver du bois sain et impérativement en dessous des trous effectués par les nymphes. Brulez le tout très rapidement. Si les branches sont assez conséquentes n’hésitez pas à utiliser soit un coupe-branches ou une scie. Mastiquez les plaies pour éviter les maladies et éventuellement de nouvelles attaques de buprestes. Si un arbre ou un arbuste est victime d’une attaque violente (Nombreuses branches y compris le tronc) arrachez-le sans tarder pour éviter une contamination générale. Et s’il s’agit d’arbustes dans une haie comme des genévriers ou bien des thuyas qui sont vraiment atteints arrachez-les sans attendre. Remplacez-les par d’autres arbustes moins sensibles au bupreste. Brûlez très rapidement tous les arbres et les arbustes arrachés.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo  BRUITX

 

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

 

 


3 commentaires

  1. […] PRÉSENTATION Il s’agit de coléoptères qui grâce à leurs larves creusent des galeries dans le bois ce qui peut provoquer des dégâts importants jusqu’à la mort des branches. Lire la suite de l’article […]

    Aimé par 1 personne

  2. […] Il s’agit de coléoptères qui grâce à leurs larves creusent des galeries dans le bois ce qui peut provoquer des dégâts importants jusqu’à la mort des branches.En fait les larves arrivent à arrêter la circulation de la sève en agissant sur les vaisseaux conducteurs. Il faudra que vous interveniez très rapidement pour éviter la mort complète de vos arbres ou de vos arbustes. Lire la suite de l’article […]

    Aimé par 1 personne

Répondre à Les maladies cryptogamiques « Spotjardin.com Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :