Accueil » Lettre mensuelle » Lettre de février 2019

Lettre de février 2019

Bonjour à tous !!
J’espère que vous allez bien et que votre saison jardinistique s’annonce dans les meilleures conditions. Vous avez dû commencer vos semis. Comme vous avez pu le constater nous avons un temps qui n’est pas de saison.

Ne vous pressez surtout pas pour investir votre jardin potager comme cela pourrait vous tenter et ça se comprend étant donner les très belles journées du moment. Je vous rappelle qu’une des premières qualités qu’un jardinier doit avoir c’est la patience. Il faudra tout de même patienter jusqu’à mi-mai et plus exactement le 14 mai pour être certain de ne pas avoir des gelées tardives. Je vous souhaite de très beaux semis. A bientôt de vous lire !! Cordialement. Jean Claude.

QUELQUES PUBLICATIONS PARUES SUR MON SITE.. RAPPEL

Les buprestes

k2_agrilus_3.jpg.jpg
PRÉSENTATION Il s’agit de coléoptères qui grâce à leurs larves creusent des galeries dans le bois ce qui peut provoquer des dégâts importants jusqu’à la mort des branches. Lire la suite de l’article

Les thrips

capture-2-6.png
PRÉSENTATION Il s’agit de tous petits insectes de deux millimètres environ. C’est extrêmement rares qu’ils soient fautifs de la mort des végétaux. C’est plutôt le coté esthétique qui est mis à mal. Mais par contre ils peuvent nuire à la quantité et à la quantité des récoltes. Lire la suite de l’article

L’aubépine

flower-2357911__340.jpg
PRÉSENTATION Il s’agit d’un arbuste qui se développe très facilement dans nos régions. Il est très facile d’entretien et son besoin en eau est faible. Sa floraison a lieu à la saison printanière et à la saison automnale il vous donnera une récolte de fruits appelés baies. Lire la suite de l’article

La mineuse —> Généralités

capture-2-5.png
PRÉSENTATION La mineuse est une chenille dont la larve s’introduit à l’intérieur des feuilles dont elle se nourrit en creusant des galeries ce qui est des plus caractéristique de ce parasite. Il s’agit d’un fléau qui est redouté par tous les jardiniers. Lire la suite de l’article

Le genévrier

forest-734493__340.jpg
PRÉSENTATION Le genévrier est un tout petit conifère qui a une capacité de s’adapter à la plupart des jardins ainsi que dans toutes les régions françaises.

Il est très rustique car il est capable de supporter des températures hivernales pouvant atteindre -15°C. Il  demande que très peu d’entretien et son besoin en eau est très faible. Lire la suite de l’article

Le feu bactérien

1448373777954.jpg
PRÉSENTATION Le feu bactérien est une maladie qui est cauchemardesque pour beaucoup de jardiniers. On la retrouve dans les vergers où certains arbres fruitiers sont très sensibles. Lire la suite de l’article

Le botrytis

botrytis-cinerea.jpg
PRÉSENTATION Le botrytis appelé également la pourriture grise est une maladie cryptogamique qui se traduit par des moisissures (dues à un champignon nommé Botrytis cinerea ) pouvant causer des dégâts importants sur certaines plantes que vous cultiverez dans votre jardin potager. Lire la suite de l’article

La tordeuse

ermine-3383884__340.jpg
PRÉSENTATION Il s’agit d’un parasite qui peut contaminer un certain nombre de plantes. Ce sont de toutes petites chenilles issues de larves lépidoptères (Papillons)  qui se retrouvent par exemple sur de nombreux arbres fruitiers ainsi que sur des arbustes tel que les rosiers qui peuvent faire d’énormes dégâts. Lire la suite de l’article

La fonte des semis

septoriose_brulure_des_semis_schema.jpg
PRÉSENTATION La fonte des semis est une maladie cryptogamique. Elle est également appelée maladie du pied noir. Vos différentes plantules auront tendance à se ramollir et  leurs tiges s’assombriront ce qui pourrait provoquer l’anéantissement total de vos semis. En fait il s’agit de plusieurs variétés de champignons qui provoquent cette maladie. Lire la suite de l’article

La fumagine

fumagine.jpg
PRÉSENTATION La fumagine appelée aussi dépôt noir est une maladie cryptogamique qui est due à une moisissure nommée Capnodium oleaginum ou une autre moisissure appelée Fumago salicina. La fumagine occasionne des dépôts noirs un peu comme la suie sur le feuillage de certaines plantes. Lire la suite de l’article

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.


2 commentaires

  1. David dit :

    Bonjour à tous,
    tu as raison de le préciser maïs le temps nous joue des tours. Et à la nature en général, j’ai vu hier, en allant voir mes chevaux, une cigogne qui passait dans le ciel (cela va sans dire). C’est signe d’habitude de la fin de l’hiver et c’est beaucoup trop tôt alors prudence. Bon jardinage à tous.

    Aimé par 1 personne

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :