Accueil » Jardin d'ornement » Le chêne

Le chêne

PRÉSENTATION Le chêne est un arbre qui est très facile à cultiver et à entretenir. Plusieurs variétés vous seront proposées dans le commerce. Certains seront verts ou blancs, caduques ou bien persistants. Dans tous les cas ils se feront un plaisir d’orner très majestueusement votre grand jardin.

Et oui je précise qu’un chêne est adapté impérativement au très grand jardin sauf si vous souhaitez le transformer en bonsaï comme par exemple le Quercus robur. Son besoin en eau est moyen. Il en existe 400 espèces que l’on appelle polymorphes et qui font partie du genre Quercus. Certaines espèces sont présentes dans nos forêts. Le chêne vert est plutôt présent dans le sud, le blanc dans le nord. Et quant au chêne kermès il fait partie des plantations qui se portent très bien dans nos garrigues méridionales. Il existe de nombreux spécimens au feuillage caduc qui sont entre 4 et 6 fois centenaires voire plus et qui mesurent 40 mètres de hauteur voire d’avantage pour certains. Ces derniers peuplent la plupart du temps nos forêts très anciennes du Nord ainsi que du centre de la France. En fait le chêne est tout un symbole représentant la force, la durée et une certaine majesté. Saint Louis ne rendait il  pas la justice sous un chêne ou Jean de la Fontaine n’a t il pas écrit la fable « Le chêne et le roseau » ? Et encore ne dit on pas « Fort comme un chêne » ? Malgré ce qui peut se dire ça et là il existe à la vente 30 espèces de chênes environ dont certains ne représentent qu’un intérêt pour d’éventuels collectionneurs.

PLANTATION En règle générale les chênes ont un très bon développement si votre sol est frais, profond et surtout bien drainé. Par contre les chênes verts préfèrent plutôt un climat qui sera sec donc avec un sol sec. C’est pourquoi ces derniers sont plus adaptés au midi de la France. La plupart des espèces n’apprécient pas les sols calcaires. Avant de planter un chêne pensez qu’il lui faut de l’espace avec de la luminosité (10 mètres en tous sens). A SAVOIR En ce qui concerne les chênes truffiers comme par exemple les « Quercus Ilex » ou les « Quercus Patraea » un sol peu profond et frais leur conviendra mais il devra également être bien drainé afin de favoriser l’étalement de leur système racinaire ce qui mettra toutes les chances de votre côté pour avoir une bonne production. La plantation pourra s’effectuer de plusieurs manières soit tout d’abord en isolé dans votre jardin d’ornement ou au centre de votre pelouse. Dans ce cas préférez les chênes blancs. Que ce soit en haie ou bien en alignement ou encore en bosquet les chênes verts sont préférables. La plantation devra s’effectuer en automne bien avant les premières gelées. Si vous le plantez à la saison printanière il faudra que vous l’arrosiez régulièrement jusqu’à la fin de la saison automnale. La majorité des espèces de chênes sont rustiques. Certains chênes verts seront moins résistants au froid. Ils peuvent tout de même s’en tirer sans gros dommage par des températures de -12 à -15° environ.  Choisissez un emplacement très spacieux et de préférence bien ensoleillé voire à mi-ombre. Pour sa plantation je vous invite à consulter cette publication Comment planter un arbre ou un arbuste ? Je vous conseille de pailler vos chênes la première année afin de garder de l’humidité à leurs pieds. Mais attention humidité ne veut pas dire inondé car le chêne déteste le trop d’humidité. Pour cela veillez à ce que votre sol soit bien drainé comme indiqué ci-dessus.

ENTRETIEN Certains chênes peuvent être taillés en haie comme par exemple le Quercus kermès ou bien encore le Quercus ilex. La taille devra en règle générale s’effectuer en période de repos végétatif c’est à dire pendant la saison hivernale. Par contre ceux que vous aurez plantés en massifs ou en haies vous les taillerez plutôt à la saison printanière et éventuellement en automne pour une taille complémentaire. Pour ceux plantés en alignement ou bien en isolé votre intervention consistera à un éclaircissement de l’intérieur afin de lui donner un peu d’air dans le cas d’un sujet trop touffu. Pensez à supprimer toutes les branches et tous les rameaux morts ou bien malades. En ce qui concerne les jeunes chênes profitez-en pour les équilibrer.

PARASITES * NUISIBLES Il faut savoir que les chênes verts sont en règle générale plus résistants aux parasites et aux maladies. Les chênes blancs sont plus sensibles. Ils pourront être attaqués par l’oïdium ou bien l’anthracnose. Pendant les saisons printanières et estivales (Après des pluies) ils pourront être victimes d’invasions de pucerons. Si vos chênes sont adultes l’impact devrait être minime.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo  fabrice perché

 

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.


13 commentaires

  1. mamyhorse dit :

    L’arbre des druides. Le pommier étant celui de la Druidesse.
    Il y a des forêts de chênes par chez moi.
    Selon la variété, ses feuilles sont tinctoriales, donc toxiques 😋.
    Je n’aurais pas eu l’idée de le cultiver.

    Aimé par 1 personne

  2. ECOSMOSE dit :

    Superbe vidéo sur le réseau racinaire du Chêne !

    Aimé par 1 personne

  3. […] pas la vigne. Parmi les arbres et les arbustes qui sont sensibles à cette maladie on retrouve le chêne, l’hortencia, l’érable, le cognassier, l’aubépine, le rosier, le poirier, le pommier, […]

    Aimé par 1 personne

  4. […] par l’anthracnose. En ce qui concerne les arbres il y a par exemple l’amandier, le chêne, le tilleul, le pommier, le noyer, le cerisier, le bouleau et l’érable. Certains arbustes […]

    Aimé par 1 personne

  5. entresoi dit :

    Mon arbre préféré !

    Aimé par 1 personne

  6. […] PRÉSENTATION Le chêne est un arbre qui est très facile à cultiver et à entretenir. Plusieurs variétés vous seront proposées dans le commerce. Certains seront verts ou blancs, caduques ou bien persistants. Dans tous les cas ils se feront un plaisir d’orner très majestueusement votre grand jardin. Et oui je précise qu’un chêne est adapté impérativement au très grand jardin sauf si vous souhaitez le transformer en bonsaï comme par exemple le Quercus robur. Son besoin en eau est moyen. Il en existe 400 espèces que l’on appelle polymorphes et qui font partie du genre Quercus. Certaines espèces sont présentes dans nos forêts. Lire la suite de l’article […]

    Aimé par 1 personne

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :