La campanule

Capture 4PRÉSENTATION La campanule vous proposera une très longue floraison  de la fin du printemps jusqu’à la fin de la saison estivale voire parfois plus. Ce sera en fonction de l’espèce que vous aurez plantée. Elle est cultivée la plupart du temps comme plante bisannuelle c’est-à-dire sur deux années. Les hampes coupées forment de somptueux bouquets de fleurs en cloches simples ou doubles blanches ou dans diverses nuances de bleu et de rose en fonction de la variété.

Elle est très rustique puisqu’elle peut supporter des températures hivernales pouvant atteindre -15°. Son entretien et sa culture sont très faciles. Son besoin en eau est moyen. Il s’agit d’une plante qui vous permettra d’embellir votre balcon, votre terrasse ou bien encore votre jardin potager ou bien celui d’ornement. Vous devriez apprécier les bouquets de fleurs coupées.

campanules_3PLANTATION * SEMIS Pour réaliser le semis à la saison printanière consultez cette publication Les semis  Avant de les planter définitivement en pleine terre vous devrez les repiquer dans des godets. Pour cela à l’aide d’une petite cuiller à café vous devrez extraire les plants issus de vos semis avec une petite motte afin de les déposer dans les godets remplis d’un mélange de terre de jardin et de terreau à parts égales. En règle générale les campanules peuvent se planter dans votre jardin quasiment de partout (Bordures, massifs, rocailles ou encore en isolé). Elle n’est pas exigeante sur le type de sol. Préparez ce dernier avec votre grelinette dans une partie de votre jardin protégée des vents. Éliminez les cailloux et les racines des mauvaises herbes. A l’aide de votre râteau ou de votre griffe, brisez les mottes et nivelez le sol, jusqu’à obtenir un lit parfait pour votre plantation. Si toutefois votre terre est trop lourde, vous devrez lui mélanger un peu de sable ou un peu de tourbe et si elle manque un peu de consistance ajoutez lui quelques pelletées de terreau. Choisissez-lui un emplacement ensoleillé voire à mi-ombre. Quand vos plants seront suffisamment développés dans vos godets vous devrez les déposer dans les trous que vous aurez effectués avec votre transplantoir à l’emplacement que vous aurez choisi. Rebouchez ces derniers et tassez un peu avec vos mains. Et pour terminer arrosez. Je vous conseille de les pailler afin de leur permettre d’avoir un peu d’humidité à leurs pieds. TRÈS IMPORTANT Espacez vos différents plants de 15/20 centimètres environ. En fait il faudra que vous comptiez 6/8 pieds de campanules par m2.

BON A SAVOIR Le repiquage intermédiaire n’est pas obligatoire si les plants issus du semis sont de belles tailles. Laissez-les une semaine ou deux de plus avant de les transplanter. Éliminez alors les plants les plus chétifs.

1200px-Campanula_persicifolia_Tehumardi_SaaremaaENTRETIEN Vous devrez supprimer les fleurs fanées pour conserver le visuel esthétique et par la même occasion ça permettra de stimuler une éventuelle nouvelle floraison. Afin d’obtenir une floraison plus importante je vous conseille de faire un apport de compost au printemps. En cas de chaleur très importante prolongée pendant la saison estivale arrosez le matin de bonne heure avant que le sol ne se réchauffe.

PARASITES * MALADIES En dehors de nos amies les limaces qui sont friandes des jeunes pousses de campanules, cette plante peut être attaquée par la cercope qui est un insecte suceur de sève. En fait il s’agit d’œufs déposés sur les tiges. Une espèce de mousse devrait apparaitre. Mais en règle générale il n’y a aucun danger pour la plante. Les araignées rouges pourront attaquer également vos campanules. Les chenilles sont également des parasites redoutables car elles raffolent de leur feuillage. Afin de pouvoir éradiquer cette invasion brulez les nids de chenilles et arrachez les plants malades pour les bruler également.

MULTIPLICATION La campanule peut se multiplier soit par division des touffes ou bien par bouturage.

ASSOCIATIONS Vous pourrez associer la campanule  avec le pois de senteur, le kniphofia, la lavatère annuelle ou bien arbustive, l’ancolie, l’hélianthème, l’alchémille, la digitale, le pavot, l’allium et le géranium vivace. La campanule de petite taille pourra être associée avec la saxifrage. En couvre-sol vous pourrez également associer la campanule naine avec le grémil. Le bleu de la campanule aura un très bel effet au pied du rosier grimpant.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo  art le pouvoir des plantes

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

22 réflexions au sujet de “La campanule”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :