Accueil » Lettre mensuelle » Lettre de mars 2019

Lettre de mars 2019

Salut à tous !!
J’espère que vous allez bien depuis ma lettre mensuelle du mois dernier. Nous sommes en route pour la saison printanière.
Je déplore que l’hiver ait été quasiment inexistant. En tout cas chez moi en Savoie cela a été le cas. Vous devez être en pleine période de semis. Ne soyez surtout pas pressé pour effectuer vos plantations en pleine terre. Il est préférable d’attendre le 14 mai date à laquelle les risques de gelées devraient être écartées.

Je vous souhaite de réaliser de beaux semis pour commencer votre saison jardinistique 2019. A bientôt de vous lire sur mon site. Cordialement. Jean Claude.
QUELQUES PUBLICATIONS PARUES SUR MON SITE. RAPPEL

Les maladies cryptogamiques

PRÉSENTATION On entend par maladie  cryptogamique toutes les maladies issues d’un tout petit champignon qui se propage sur un nombre important de végétaux. Elle est aussi appelée maladie fongique qui représente environ 70 à 80 % des soucis que vous pourrez rencontrer dans votre jardin potager, dans celui d’ornement ou bien encore sur vos plantes d’intérieur. Lire la suite de l’article

L’anthracnose

PRÉSENTATION L’anthracnose est une maladie cryptogamique causée par plusieurs champignons ou plus exactement elle regroupe plusieurs maladies avec des symptômes sensiblement identiques. L’anthracnose se reconnait par des taches noires voire brunes sur le feuillage. En fonction du champignon les taches peuvent avoir des formes différentes (Soit irrégulières ou bien encore circulaires). Lire la suite de l’article

Pourquoi je n’utilise plus la bouillie bordelaise

PRÉSENTATION Vous connaissez tous la bouillie bordelaise, ce produit de couleur bleue que vous trouvez très facilement dans toutes les jardineries. Elle est utilisée pour lutter contre de nombreuses maladies la plupart du temps cryptogamiques. Elle est même tolérée en bio. Elle est utilisée à toutes les sauces, au jardin potager, en viticulture, au verger ou bien encore en arboriculture. Lire la suite de l’article

Les plantes sauvages

Beaucoup de plantes sauvages sont soit cultivées ou poussent ça et là de manière spontanée. Je vous propose un récapitulatif de quelques une.

L’ absinthe

PRÉSENTATION L’ absinthe est très facile à cultiver et à entretenir. Son besoin en eau est très faible. Il s’agit d’une plante qui est très intéressante au jardin potager grâce à ses propriétés fongicides contre les rouilles mais également insecticides. Elle est aussi répulsives envers nos amis gastéropodes (Limaces et escargots) Lire la suite de l’article

Le chêne

PRÉSENTATION Le chêne est un arbre qui est très facile à cultiver et à entretenir. Plusieurs variétés vous seront proposées dans le commerce. Certains seront verts ou blancs, caduques ou bien persistants. Dans tous les cas ils se feront un plaisir d’orner très majestueusement votre grand jardin. Et oui je précise qu’un chêne est adapté impérativement au très grand jardin sauf si vous souhaitez le transformer en bonsaï comme par exemple le Quercus robur. Son besoin en eau est moyen. Il en existe 400 espèces que l’on appelle polymorphes et qui font partie du genre Quercus. Certaines espèces sont présentes dans nos forêts. Lire la suite de l’article

Le tilleul

PRÉSENTATION Le tilleul est la plupart du temps cultivé en isolé comme arbre d’ornement. D’ailleurs vous devriez apprécier sa forme majestueuse avec son feuillage très léger ce qui décorera votre jardin d’ornement de la saison printanière jusqu’à  la saison automnale. Il vous apportera également une ombre très précieuse pendant les fortes chaleurs de la saison estivale. Vous apprécierez le tilleul, arbre au port majestueux, pour ses proportions harmonieuses et son feuillage léger, décoratif du printemps à l’automne, fournissant une ombre confortable en été. Lire la suite de l’article

Le sécateur

UN PEU D’HISTOIRE Il s’agit d’un outil très ancien car d’après certaines recherches il daterait des alentours du début des années 1800. Au tout début de son apparition il fut très décrié par une majorité d’utilisateurs que ce soit les professionnels ou les amateurs pratiquant la taille des arbres et des arbustes. En effet les critiques étaient à l’époque très justifiées car cet outil provoquait des meurtrissures aux rameaux et aux branches lors des différentes tailles effectuées sur les arbres et les arbustes. Lire la suite de l’article

Le coupe-branche

PRÉSENTATION Le coupe-branche est un outil qui vous sera très utile et indispensable pour extraire des rameaux ou des branches plus grosses voire plus dures que vous n’arrivez pas à couper avec votre sécateur. Dans les différents magasins spécialisés comme par exemple les jardineries vous trouverez différents modèles. UN CONSEIL Procurez-vous cet outil qui devra être de qualité ce qui vous permettra de l’utiliser pendant plusieurs dizaines d’années. Pour cela il faudra que les lames soient en acier trempé, traité anti-rouille et muni également d’un système anti-adhésif. Lire la suite de l’article

La bactériose du noyer

PRÉSENTATION La bactériose du noyer est une bactérie qui s’introduit dans les toutes jeunes pousses du noyer ce qui provoque une mort prématurée des cellules  par l’apparition de nécroses. Tous les éléments du noyer seront contaminés. Tout d’abord le feuillage laissera passer la lumière de manière assez floue (Translucide) et ce dernier prendra une couleur brune. Elle s’attaquera aux rameaux et au branches de l’année. Vous apercevrez des zone de couleur vert foncé un peu vitreuse. Au bout d’un certain temps la maladie continuera son évolution. La lésion se creusera un peu pour faire apparaitre un chancre (ulcération nécrotique). En cas d’attaque importante les rameaux et les branches se dessècheront juste en dessous du point de l’infection. Lire la suite de l’article

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.


23 commentaires

  1. barbarasoleil dit :

    c’est vrai..L’hiver a été quasi-inexistant…
    Bonne journée Jean-Claude…

    Aimé par 1 personne

  2. Nelia dit :

    Bonjour Jean-Claude!
    Moi qui habite dans le sud de l’Espagne, voilà trois mois qu’il n’est pas tombé une goutte!!! Depuis fin février j’arrose mes semis tous les jours… et les incendies menacent déjà!!! Oui, on va droit dans le mur… dommage pour les générations futures!! Bonne semaine et bon printemps quand même 😊

    Aimé par 1 personne

  3. Salut Jean-Claude ,
    si je me souviens bien nous avions parlé il y a quelques mois des punaises des bois , ou des punaises diaboliques , qui sont particulièrement envahissantes depuis 2 ans et qui entrent même dans les maisons .
    Je voudrais savoir s’il existe un répulsif naturel contre ces insectes ? Chez ma mère à la campagne ( en Alsace ) il y en a dans toute la maison , c’est un vrai fléau !

    Merci pour ta réponse et bonne journée en Savoie 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Salut Walter !!
      Actuellement ils n’ont pas trouvé un moyen d’empêcher l’envahissement des maisons par ces punaises. Les décideurs n’ont pas l’aire de se bouger. A moyen terme ça va être un gros problème. Toute fois les punaises détestent certaines odeurs. Je te propose de mélanger 400 ml d’eau avec 4 cuillers de thé à l’ail. Pulvérise cette solution sur les différents passages des punaises comme par exemple les rebords des fenêtres. L’odeur de l’ail devrait les faire fuir.
      Deuxième solution qui consiste à mettre 10 gouttes d’huile essentielle de menthe dans 500 ml d’eau. Cette solution devra être pulvérisée de la même manière comme indiqué ci-dessus. La menthe devrait également les faire fuir.

      Aimé par 1 personne

  4. Ok , merci Jean-Claude pour ces conseils . Je vais commencer par la préparation à l’ail qui est plus facile à obtenir . Ensuite pulvérisation sur les rebords des fenêtres et des portes car elles entrent de tous les côtés .

    Merci Jean-Claude et bonne journée 🙂

    Aimé par 1 personne

  5. flora dit :

    Merci jean Claude pour tes précieux conseils.

    J'aime

  6. Salut Jean-Claude ,

    l’huile essentielle de menthe est sacrément efficace car je viens tout juste de l’acheter et il n’y a déjà plus de punaises vivantes dans la maison . Avant même d’ouvrir le flacon et avant toute pulvérisation ! Donc tu vois que ça fonctionne bien … 🙂

    Mais bon , je vais pulvériser quand même sur les bords des fenêtres , puis je te donnerai des nouvelles plus sérieuses dans quelques jours …
    A bientôt 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Ben tant mieux si c’est efficace. J’attend ta confirmation. A bientôt !!

      Aimé par 1 personne

    • Salut Jean-Claude .
      Donc voici des nouvelles plus sérieuses concernant l’huile essentielle de menthe :
      cette odeur de menthe est très agréable , c’est pourquoi j’en ai pulvérisé partout , sur les rebords des fenêtres , les rideaux , le tapis , les voilages , etc … afin d’en mettre le maximum . Mais cette odeur est trop fugace , elle disparaît rapidement , en 4 à 5 heures en moyenne . Il faut donc en remettre souvent . A part ça je trouve quand même quelques punaises encore vivantes , alors que l’on n’est même pas en pleine saison ! Donc je ne sais pas si ça fonctionne vraiment …
      Je n’ai pas encore essayé la préparation à l’ail , car je ne veux pas mélanger les deux pour bien les différencier afin de savoir laquelle fonctionne . Mais je vais aussi l’essayer prochainement …

      En attendant je te souhaite un bon dimanche et à bientôt 🙂

      Aimé par 1 personne

    • Merci pour ton retour Walter. Effectivement je me doute qu’il faut y revenir souvent vu que l’odeur s’estompe rapidement. Maintenant j’attend de savoir si l’ail est plus efficace.

      Aimé par 1 personne

    • Avant d’essayer l’ail ( qui est très bon en tant qu’aliment , mais peut-être moins dans les chambres … 🙂 ) , je vais continuer avec l’huile essentielle de menthe à concentration double ou triple pour voir ce que ça donne …

      Aimé par 1 personne

    • Oui t’as raison. L’ail dans les chambres ce n’est pas le top. Au fait, as tu essayé de mettre de la menthe séchée dans des sachets ouverts ou semis ouverts à mettre un peu de partout ? Après une autre solution, vaporiser la solution de menthe sur de l’essuie-tout. Je pense que ça sècherait moins vite sur le sol. Non ?

      Aimé par 1 personne

  7. Ok , je vais essayer aussi la menthe séchée ou en pots pour l’intérieur et mettre la préparation à l’ail à l’extérieur des portes et fenêtres . J’espère que ça va fonctionner sinon je vais chercher un répulsif du commerce .
    Parce que c’est vraiment pénible : hier , au moment de m’essuyer les mains dans la cuisine je vois une punaise sur la serviette ! Et on n’est pas encore en pleine saison !

    Aimé par 1 personne

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :