Accueil » bulbe » Le crocosmia ou montbrétia

Le crocosmia ou montbrétia

PRÉSENTATION Le crocosmia appelé également montbrétia est une plante à bulbe ou corme. Il a un air de glaïeul. Si vous aimez ce dernier vous devriez aimer le crocosmia avec ses belles couleurs éclatantes plus belles les unes que les autres. Cela ira du jaune au rouge en passant par l’orangé des plus flamboyant. Sa floraison perdure pendant quasiment toute la saison estivale.

Il est très facile à cultiver et n’est pas du tout exigeant. Son besoin en eau est moyen et son entretien est facile. S’il se plait à l’emplacement que vous lui aurez choisi il est même quelque fois un peu envahissant. Il pourra atteindre jusqu’à 1m20 environ de hauteur voire même 1m50 pour certaines variétés comme par exemple le Paniculata. Les plus petits sujets pourront quant à eux atteindre 50 à 70 centimètres de hauteur. Le crocosmia est très rustique puisqu’il pourra supporter des températures hivernales pouvant atteindre jusqu’à – 10/-20°. Il est originaire d’Afrique du sud où il a commencé à se développer dans les prairies. Il ne craint pas la sécheresse à condition que vous ayez régulièrement des pluies. Autrement vous serez obligé de l’arroser afin de garder de l’humidité à son pied.

PLANTATION Comme précisé ci-dessus le crocosmia est très peu exigeant. Il se plait dans des sols légers, bien drainés, même pauvres lui conviendront. Choisissez-lui un emplacement plutôt ensoleillé voire à mi-ombre légère et abrité, au pied d’un mur exposé plein sud sera l’idéal. Sa plantation devra s’effectuer au printemps en mars/avril hors période de gel. Tout d’abord ameublissez avec votre grelinette sur une vingtaine de centimètres de profondeur la parcelle que vous aurez choisie. Pour sa plantation consultez cet article Comment planter les bulbes.. Etc.. ? Si vous habitez dans une région froide plantez-le plus profondément c’est à dire à 20 centimètres. Si votre sol est trop lourd et argileux faites un apport de terreau et éventuellement du sable afin d’améliorer le drainage. Afin de créer un magnifique effet de taches je vous conseille de le planter par groupes plus ou moins importants de 10 à 15 cormes. Vous pourrez également cultiver le crocosmia en pots, en bacs ou bien encore en jardinières. Pour cela faites un mélange de terre de votre jardin tamisée si possible avec du terreau pour plantations.

CULTURE * ENTRETIEN Comme déjà précisé ci-dessus vous devrez garder le sol humide pendant la saison estivale et en cas de sécheresse. Je vous conseille de le pailler afin d’éviter une évaporation trop rapide de l’eau d’arrosage. Afin de prolonger la floraison supprimez les fleurs fanées. En fin de saison vous pourrez couper le feuillage à condition qu’il soit complètement desséché. Si vous habitez dans une région froide il vaut mieux ne pas le supprimer. Il servira à le protéger pendant la saison hivernale. Vous le supprimerez au printemps. La première année il est fortement conseillé de le protéger avec un bon paillage avant les premières gelées. Si vous avez un sol très lourd avec des risques de fortes gelées il est préférable de l’arracher de la même façon que pour les dahlias. Vous le replanterez au printemps suivant. Dans les autres régions paillez-les et laissez-les en place. Ils ne tarderont pas au printemps à vous donner à nouveau de très belles touffes.

MULTIPLICATION La multiplication du crocosmia se fera par la division des touffes. Cette opération devra être effectuée à la saison printanière avant la reprise de la végétation c’est à dire au mois de mars ou au mois d’avril voire au mois de mai. Chaque année les touffes grossiront grâce à la formation de nouveaux cormes. Au bout de quelques années les touffes seront trop serrées. C’est pourquoi il faudra les diviser afin que la plante puisse se régénérer. Vous aurez deux solutions. Vous pourrez soit déterrer la touffe entière afin de la diviser pour replanter chaque morceau un peu partout dans votre jardin ou bien vous prélèverez différentes pousses tout autour de la plante pour les replanter également ailleurs.

PARASITES * MALADIES Le crocosmia est en principe très résistant aux maladies. Toutefois en cas de sécheresse estivale il craint les attaques d’araignées rouges.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo  Au Jardin

 

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

 


9 commentaires

  1. Lutin82 dit :

    j’en ai planté cette année. Pas encore au rendez-vous… sans doute un peu trop tard ou trop tôt.

    Aimé par 1 personne

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :