Accueil » bulbe » L’œil de paon ou Tigridia Pavonia

L’œil de paon ou Tigridia Pavonia

PRÉSENTATION L’œil de paon appelé aussi Trigridia Pavonia, fleur de paon également ou encore lis de tigre fait partie des bulbes que l’on appelle cormes qui donnent une plante vivace qui est facile à cultiver. Son entretien est quasiment inexistant. Son besoin en eau est moyen. Il vous émerveillera avec ces magnifiques grosses fleurs aux multitudes coloris vous donneront un effet exotique.

Cela ira du rouge au rose, au jaune, à l’orangé en passant par le blanc.  Il fait partie de la même famille que les iris c’est à dire celle des iridacées. Il est en règle générale de petite taille (40 à 50 centimètres environ de hauteur). L’espèce Tigridia comprend une vingtaine de variétés environ. Sa floraison sera éphémère. Une fleur durera 24 heures environ. Mais étant donné que la plante puise dans les réserves de son corme elle pourra vous offrir une floraison qui durera 3 semaines environ. Suivant sa date de plantation l’œil de paon fleurira en juillet/août. Cette plante a une rusticité plus que moyenne car elle supporte des températures hivernales ne dépassant pas -5°.

PLANTATION Vous pourrez le planter aussi bien en bacs, en pots ou en jardinières afin de décorer votre balcon ou votre terrasse ou bien encore en pleine terre. Ce dernier mode de plantation sera plutôt réservé aux régions douces. Pour les autres régions préférez la première solution. Si vous habitez une région froide rentrez vos potées dans une pièce hors gel que vous ressortirez au printemps dès que les gelées ne sont plus à craindre. Choisissez-lui un emplacement très ensoleillé le plus chaud possible sur un sol de préférence acide et très frais afin qu’il puisse se développer dans les meilleures conditions. Pour passer correctement la saison hivernale l’emplacement que vous aurez choisi devra être bien drainé afin d’obtenir une meilleure rusticité et ceci pour les régions douces car comme je l’ai indiqué ci-dessus pour les régions froides sa culture se fera en potées. Les cormes devront être plantées au printemps dès que les risques de gelée ne sont plus à craindre c’est à dire à partir du 14 mai. Pour sa plantation consulter cette publication Plantation des bulbes.. Etc.. Si vous voulez un peu avancer sa floraison vous pourrez commencer à les planter en pot que vous mettrez à l’abri dans une serre hors gel ou bien dans une véranda un peu comme vous le feriez pour les bégonias ou les dahlias. Il serait judicieux d’en planter une quinzaine minimum afin que vous puissiez bien profiter de sa très belle floraison. Pour sa culture en pleine terre ameublissez avec votre grelinette sur 20/25 centimètres de profondeur l’emplacement que vous lui aurez choisi. Si votre sol est trop compact ajoutez-y du sable ce qui permettra un meilleur drainage de votre sol. En ce qui concerne sa culture en bacs, en pots ou en jardinières vérifiez que vos contenants soient bien percés afin d’avoir un bon drainage. Pour améliorer ce dernier déposez au fond de vos bacs, de vos pots ou de vos jardinières une couche d’1/3 de billes d’argile. Faites un mélange de terreau pour plantation au 2/3 et 1/3 de sable. Les cormes devront être enterrés de 10 centimètres environ sous ce substrat. Espacez-les de 8/10 centimètres. Tassez un peu avec vos mains ou à l’aide d’une petite planchette. Et pour finir arrosez afin d’éliminer les éventuelles poches d’air qui auraient pu se former entre les cormes.

ENTRETIEN Il s’agit d’une plante qui demande très peu d’entretien comme indiqué ci-dessus. Vous devrez surtout vous soucier de l’exposition qui devra être le plus ensoleillée possible  et que le sol de l’emplacement que vous aurez choisi soit très bien drainé. Arrosez régulièrement mais sans trop. Il s’agira juste de maintenir son développement grâce au sol qui devra toujours être humide. Un apport d’engrais sera inutile pour éviter un développement trop important du feuillage au détriment de la floraison. Protégez le avec un bon paillage afin qu’il passe correctement la saison hivernale. Si vous le cultivez dans ces conditions vous pourrez le conserver pendant de nombreuses années. Pour les régions douces, laissez-les en pleine terre (Hiver ne dépassant pas -5°). Un bon paillage de 10/15 centimètres d’épaisseur environ devrait suffire pour que le sol ne gèle pas. Votre paillis devra déborder de chaque coté d’au moins 80 centimètres de vos cormes pour être sûr que la protection sera efficace. Si toutefois vous avez une saison hivernale pluvieuse je vous conseille de couvrir vos cormes d’une cloche ou tout autre moyen de protection comme par exemple un morceau de film plastique. En effet il faut savoir que le trop d’humidité en hiver fera pourrir les cormes. Si vos cultures sont en bacs, en pots ou bien en jardinières vous devrez maintenir une humidité en arrosant régulièrement sans pour autant inonder. En dans le courant de l’automne c’est à dire en octobre voire en novembre (Juste avant les premières gelées) rentrez vos potées dans un local hors gel. A noter que la partie aérienne du tigridia disparaitra en hiver pour reprendre sa végétation au printemps suivant. Pendant ce repos végétatif n’arrosez surtout pas.

MULTIPLICATION La division est le moyen le plus facile pour effectuer la multiplication de cette plante. Dans ce cas vous devrez séparer les petits cormes du corme d’origine. Cette opération sera réalisée lors de l’éventuel arrachage en septembre/octobre. A la saison printanière les nouveaux cormes seront mis en potée ou bien en pleine terre suivant votre région afin qu’ils grossissent. Ils donneront une autre floraison l’année suivante. Le semis sera également possible. Cette méthode sera également facile à réaliser si vous respectez les conditions idéales pour ce genre de plante. Le semis sera en principe réservé aux régions au climat doux. En effet le tigridia se ressème tout seul. Par ce biais vous pourrez obtenir des coloris différents car la plupart du temps ils ne sont guère fidèles à l’original. Le semis peut se tenter dans les régions plus froides si vous possédez un local chauffé et bien ajouré avec une température constante 16/22° ainsi qu’une fraicheur ambiante en pratiquant des vaporisations régulières sur le substrat qui devra être obligatoirement du terreau pour semis exempt de tous problèmes pathogènes qui seraient néfastes au bon développement du semis. Vous devrez effectuer votre semis clair sans recouvrir les graines car elles ont cette particularité d’avoir un besoin de lumière pour que la germination réussisse qui s’effectuera en règle générale au bout de 15 jours/3 semaines. Vous devrez attendre que les petites plantules fassent entre 4 et 6 centimètres pour pouvoir les repiquer en godets dans un terreau plus riche que celui pour les semis. Un terreau pour plantation fera l’affaire. Maintenez le substrat humide afin d’aider les jeunes plants à bien se développer. Protégez-les du gel pendant la saison hivernale. Les nouvelles plantes issues de semis pourront vous donner une magnifique floraison à partir de la 2ème année.

PARASITES * MALADIES Les jeunes pousses sont parfois la proie de nos amies les limaces. Le tigridia pourrait être aussi attaqué par des virus invisibles ce qui aurait pour conséquence d’affaiblir considérablement la plante qui deviendrait chétive et présenterait des déformations. De plus le feuillage peut avoir une apparence inhabituelle comme par exemple des stries et bien d’autres anomalies pourraient se produire comme des panachures. Ces espèces de virus sont en principe transmises par des insectes piqueurs comme c’est le cas pour le puceron. Les rongeurs égalent pourraient s’attaquer aux cormes de la même manière qu’ils le font pour certains bulbes comme par exemple les crocus, les tulipes et les muscaris. Pour les protéger utilisez des paniers à bulbes que vous surmonterez d’un grillage à mailles fines. De cette manière vos cormes seront protégés des divers rongeurs. Vous trouverez ces paniers à bulbes dans la plupart des jardineries.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo  Alsagarden

 

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.


2 commentaires

  1. […] L’œil de paon ou Tigridia Pavonia […]

    Aimé par 1 personne

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :