Accueil » maladie » La fusariose

La fusariose

PRÉSENTATION La fusariose est une maladie cryptogamique qui est causée par plusieurs champignons qui ont la capacité d’être présents dans les sols très longtemps. Elle est appelée également flétrissure fusarienne. Cette maladie pourra se retrouver aussi bien sur vos plantes potagères, céréalières, ou encore sur celles d’agréments ainsi que sur les plantes grasses.

Tous ces champignons résistent très bien aux hivers même très vigoureux. Ils s’abritent dans le sol et parfois sous les parties de végétaux que vous pourriez laisser trainer sur le sol. Cela leur permet de passer la saison hivernale pour ressortir au printemps dès que les températures dépassent 25°. Les symptômes de la fusariose sont caractéristiques (Pourriture des bulbes et des collets). Les jeunes pousses du feuillage se flétrit ce qui inévitablement atteindra les branches ou les tiges suivant la plante contaminée. Comme indiqué ci-dessus cette maladie apparaitra dès que les températures dépasseront 25°. 27/30° sont les températures idéales pour son développement avec un taux d’humidité très élevé. Au potager certaines plantes y sont très sensibles comme par exemple les asperges, les tomates, les haricots, les pommes de terre, les aubergines, les poireaux, les pois, les épinards ainsi que le maïs. Certains bulbes sont également sensibles à la fusariose comme par exemple le crocus, la narcisse, le dahlia, le lys ou encore les œillets. Actuellement il existe beaucoup de variétés qui sont résistantes à la fusariose. Renseignez-vous auprès de votre jardinerie habituelle ou encore mieux procurez-vous vos graines parmi cette liste Où acheter vos graines ? Avant de passer commande contactez-les afin d’obtenir des variétés de graines résistantes à la fusariose. Ils devraient vous indiquer quelle variété ou quelle espèce choisir. Évitez de consommer en quantité les fruits ou les légumes atteints par cette maladie. En effet les champignons comme par exemple l’espèce Fusarium qui sont microscopiques produisent des mycotoxines toxiques à partir d’un certain seuil de quantité consommée.

COMMENT RECONNAITRE LA FUSARIOSE ? Par exemple pour les tomates juste avant la première récolte la plante a tendance à se flétrir, les feuilles commencent à jaunir et à faner (Cela commence par le feuillage du haut), les fruits n’ont pas leur éclat habituel, ils sont ternes. Arrachez un plant contaminé et vous verrez les racines qui auront pris une couleur brune. Le collet brunira et prendra une couleur qui tirera entre le brun et le rose.Le chancre formé d’un coté du plant formera comme une espèce de flamme et cela sur plusieurs centimètres.

TRAITEMENTS En résumé la fusariose est favorisée par plusieurs facteurs. Tout d’abord un manque d’azote et de calcium favorisera l’installation de cette maladie, un sol plutôt léger et acide ainsi que des températures élevées 28/30° environ avec un fort tôt d’humidité facilitera également la fusariose. Un manque de lumière (Espace confiné à cause de plantations trop serrées) est propice à cette maladie. Afin d’éviter cette dernière et d’autres maladies cryptogamiques il est très important de pratiquer la rotation des cultures car chaque genre de fusarium est vraiment spécifique à chaque variété de plantes voire plusieurs plantes voisines. Si une plante a été contaminée ne replantez pas d’autres plantes de la même variété  à cet endroit. Attendez au moins 4 ans avant de le faire. Par contre cela ne vous empêchera pas de planter d’autres végétaux d’une famille différente. Vous pourrez prévenir la fusariose de plusieurs façons ce qui est assez efficace. Tout d’abord épandez régulièrement du compost avant d’effectuer vos différentes plantations ce qui apportera certains micro-organismes à votre sol ce qui limitera un éventuel développement des fusariums. Le paillage de votre jardin potager évitera la propagation des spores. Je vous conseille d’éviter d’avoir  le sol trop humide continuellement. Un enrichissement azoté est aussi un moyen de lutter contre cette maladie (fumier, compost.. Etc..) ce qui permettra au système racinaire de bien se développer. Diminuez également l’acidité de votre sol en le chaulant avec de la chaux éteinte ou tout autre moyen comme par exemple des amendements calcaires. Comme indiqué ci-dessus plantez des variétés résistantes à la fusariose. En ce qui concerne les bulbes, les griffes ou les rhizomes il sera préférable de les tremper préalablement dans du purin de prèle. Et pour finir si vous avez une pelouse aérez-la le plus souvent possible. 

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.


2 commentaires

  1. […] que vous surveillez d’éventuelles attaques de l’araignée rouge, du botrytis, de la fusariose, des pucerons ainsi que de nos amies les […]

    Aimé par 1 personne

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :