Le népéta

PRÉSENTATION Si vous habitez dans une région dont le climat est plutôt froid et humide ce qui ne vous permet pas de réussir la culture de la lavande le népéta sera la plante idéale pour la remplacer. Sa culture est très facile ainsi que son entretien. Son besoin en eau est faible. On l’appelle également herbe à chat ou encore menthe à chat car elle produit un effet aphrodisiaque sur nos amis félins qui prennent un réel plaisir à se rouler sur cette plante.

Ne pas confondre le népéta avec le pérovskia. Sa floraison s’étalera en fin de saison printanière jusqu’à la saison automnale. cette plante appartient à la famille des Lamiacées tout comme la menthe, la sauge et la lavande et elle représente plus de 200 espèces que ce soit en vivaces ou en annuelles. Il s’agit d’une plante qui fait partie des vivaces les plus florifères qui pourra très bien remplacer la lavande dans les régions situées au nord de la Loire ce qui également attirera toutes sortes d’insectes qui prendront un réel plaisir à butiner. Le népéta ne craint pas du tout les sols secs. Bien au contraire, plus le temps sera chaud et sec plus la floraison sera importante. Il se développera très rapidement et couvrira parfaitement votre sol s’il s’agit d’une variété tapissante. Les variétés qui seront buissonnantes seront réservées pour les bordures, les massifs ou encore les potées. Une variété de népéta que l’on appelle la cataire a d’excellentes propriétés médicinales. Il s’agit d’une plante décontraturante et anti-stress qui vous permettra de soigner d’éventuelles agitations, insomnies. Elle traitera également la toux, les maux de tête, les coliques et c’est aussi un excellent sédatif pour le hoquet. Elle supportera des températures hivernales pouvant atteindre -20°.

PLANTATION Choisissez-lui un emplacement de préférence très ensoleillé voire avec une mi-ombre très légère. La plupart des sols lui conviendront même pauvres mais il faudra qu’ils soient bien drainés et frais afin d’obtenir une très belle floraison. Pour sa plantation consultez cet article Comment planter les plantes d’extérieur ? Dans des conditions de plantation normales comme expliqué ci-dessus il supportera très bien la saison hivernale. Les seuls sols qui ne lui conviendront pas ce seront ceux qui seront trop lourds et trop humides. La période de plantation sera la saison printanière de préférence pour que le système racinaire puisse bien s’installer à l’emplacement que vous lui aurez choisi. Si vous le plantez en automne il risque de pourrir prématurément à cause de l’humidité hivernale. Suivant la hauteur adulte chaque sujet devra être espacé de 40/60 centimètres environ. Si vous avez un sol lourd mélangez-y à votre terre de jardin 1/3 de sable et 1/3 de gravier afin d’améliorer le drainage en hiver. En ce qui concerne la plantation en potée versez au font de votre contenant une bonne couche de billes d’argile afin d’avoir également un bon drainage.

ENTRETIEN Le népéta planté en pleine terre n’aura besoin que d’un arrosage modéré. Il faut l’obliger à aller chercher la fraîcheur en profondeur. Si toutefois il fait très chaud arrosez-le un peu plus surtout la première année et n’hésitez surtout pas à le pailler afin de garder  de l’humidité pendant la saison estivale. En ce qui concerne vos potées laissez sécher un peu votre substrat entre deux arrosages. Le rempotage devra s’effectuer au printemps. Lors de la première floraison il faudra que vous rabattiez chaque touffe à 20/25 centimètres de hauteur environ afin d’obtenir une nouvelle floraison. En région douce les tiges sèches pourront être rabattues à la fin de la saison automnale. Par contre dans les régions froides je vous conseille de les laisser afin de protéger la plante du froid. Le nettoyage se fera dans ce cas à la fin de la saison hivernale ou éventuellement au début de la saison printanière. 

PARASITES * NUISIBLES Les toutes jeunes pousses pourront être attaquées par les limaces en début de saison printanière. Si vous avez une saison chaude et humide l’oidium pourrait faire son apparition. Une pulvérisation de prèle sera nécessaire.                                                             

MULTIPLICATION Cette opération pourra s’effectuer soit par semis ou encore par division. Le semis devra se faire de préférence au début de la saison automnale et éventuellement à la saison printanière. Quant à la division des touffes, elles devront être effectuées en mars/avril hors période de gel. Pour cela utilisez votre fourche-bèche afin de séparez la touffe en plusieurs morceaux en vue de les planter ailleurs.                                                                

ASSOCIATIONS Le népéta  s’associera très bien avec l’œillet de poète, la bourrache, la rose trémière, la lavatère arbustive, le coréopsis, le buddleia, la lavande, l’ancolie, l’ageratum, le rosier, la benoîte, la sauge et l’achillée. Le bleu du népéta aura un très bel effet au pied du rosier grimpant.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo  FloraMedicina

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

23 réflexions au sujet de “Le népéta”

  1. Ayant déjà le chic d’attirer tous les chats du quartier, je vais peut-être m’abstenir !! 😆
    Blague à part, ça a de l’allure !
    Bonne journée, Jean-Claude

    Répondre
  2. j’aime beaucoup cette plante, je vais en mettre dans mon jardin et l’aspect médicinal me plaît beaucoup, merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :