Accueil » Jardin d'ornement » La benoîte

La benoîte

PRÉSENTATION La benoîte est facile à cultiver et à vivre. Elle possède une floraison très longue puisqu’elle fleurit du mois de mai au mois de septembre voire parfois en octobre en fonction de l’espèce que vous aurez plantée (Européenne ou Chilienne). Son besoin en eau est faible. Il s’agit d’une belle vivace très robuste qui se multiplie très facilement.

Elle pourra supporter des températures hivernales pouvant atteindre jusqu’à -15°. Les touffes formées par la benoîte sont d’excellents couvres-sols. Coté couleurs elles seront très variées. Elles iront du rose, à l’orangé, au jaune, en passant par le rouge et le blanc. Vous pourrez les trouver dans la plupart des jardineries soit doubles ou encore semi-doubles ou simples.

PLANTATION * SEMIS Le semis devra s’effectuer dès le mois de février voire mars sous abri ou bien en pleine terre vers la fin du mois d’avril voire début mai. ATTENTION La levée est assez longue. Soyez patients. Au bout de deux mois environ repiquez les en godets pour plantation à la saison automnale. En ce qui concerne sa plantation en pleine terre choisissez-lui un emplacement de préférence mi-ombragé pour les régions très chaudes. Pour les autres régions installez les plutôt sur un emplacement ensoleillé. Vous pourrez les utiliser soit en bordures, en rocailles, en massifs ou encore pour vos plates-bandes. La benoîte s’adapte à la plupart des sols y compris calcaires mais par contre c’est impératif que l’emplacement soit très bien drainé. La période idéale pour la planter est la saison printanière dès qu’il n’y a plus de risques de gelées. Éventuellement vous pourrez la planter à la saison automnale (Septembre/octobre pour les régions froides et jusqu’en novembre pour les régions plus douces). Pour sa plantation consultez cet article Comment planter les plantes d’extérieur ? Espacez vos plantations de benoîtes d’une quarantaine de centimètres environ. Si votre sol est vraiment trop lourd incorporez lui du sable grossier. S’il est trop pauvre faites lui un apport de compost bien décomposé.

ENTRETIEN Ce sera une plante qui restera de nombreuses années en ce qui concerne les espèces Européennes. Elle se multipliera très facilement en se ressemant de manière spontanée. Il vous suffira juste de pratiquer un éclaircissement de temps à autre. A la saison printanière vous pourrez supprimer le feuillage desséché afin d’aider le développements des touffes. Pendant la première année vous devrez effectuer des apports d’eau si votre sol à tendance à se dessécher. Paillez pour limiter ces derniers. Tuteurez les espèce de tailles hautes pour éviter que le vent ne les couche et ne casse les tiges.

PARASITES * MALADIES La benoîte est assez résistante aux parasites et aux maladies. Il pourrait arriver si votre sol est un peu trop humide qu’elle soit victime de certaines maladies cryptogamiques comme par exemple le botrytis. D’autre part le feuillage peut être victime de la mouche à scie ou larve de tenthrède qui pourra faire des dégâts très importants. La femelle correspondrait entre une petite guêpe et une petite mouche. Les symptômes que vous pourrez constater seront le feuillage qui sera perforé ou découpé ou bien encore sa disparition complète. Malheureusement il n’existe pas pour le moment des traitements curatifs qui respectent l’environnement.

MULTIPLICATION Cette opération est très facile à réaliser soit par semis avec les graines que vous récupèrerez ou bien encore par divisions des touffes. Vous réaliserez vos semis avec les graines récoltées à la saison printanière et cela comme expliqué ci-dessus. S’il s’agit de graines récoltées en automne vernalisez-les préalablement entre 2 et 4° et cela pendant un mois environ. En ce qui concerne la division des touffes il faudra que vous récupériez des parties avec un maximum de racines intactes que vous planterez immédiatement.

ASSOCIATIONS La benoîte s’associe très bien avec le géranium vivace, les asters ainsi que les fougères.

Et pour terminer je propose cette vidéo  Le Chemin de la Nature

 

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

 


Un commentaire

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :