Accueil » maladie » L’armillaire

L’armillaire

PRÉSENTATION L’armillaire est un champignon qui pourra s’attaquer au système racinaire des arbres et des arbustes et au final les exterminera. La plupart du temps ce champignon mycélium se contente de décomposer le bois mort mais parfois suite à certains travaux que vous pourriez effectuer ou encore suite à un arrosage trop important il s’attaquera aux racines des arbres et des arbustes vivants pour les détruire entièrement.

En fait ce sera des plaques mycéliennes qui squatteront sous l’écorce du système racinaire. L’armillaire se nourrira par la suite de l’arbre mort. Certains arbres fruitiers y sont très sensibles comme par exemple le pommier, le framboisier, la vigne, le prunier mais également certains arbres ou arbustes d’ornement et également forestiers. C’est le cas pour le chêne, le forsythia, le bouleau ou même parfois les conifères.

PRÉVENTION ET TRAITEMENTS Les sujets bien cultivés résistent mieux à cette maladie. Si votre sol est trop lourd et qu’il aurait tendance à retenir l’eau il serait judicieux d’améliorer le drainage. En ce qui concerne la culture des arbres fruitiers veillez à ce que votre sol ne soit pas trop pauvre. Arrachez les souches des arbres que vous auriez abattus qu’ils soient sains ou malades. Évitez de choisir un emplacement pour planter vos arbres qui soit proche d’une forêt avec de nombreuses souches non arrachées ou encore la présence de cette maladies sur certains arbres ou arbustes. Malheureusement il n’existe pas pour l’instant de traitement respectant l’environnement. La seule et unique solution sera d’abattre le sujet malade et d’arracher la souche avec le plus de racines possible et ensuite brûlez-la avec ses racines immédiatement. Par la suite vous devrez creuser à la pioche afin de pouvoir ensuite couper avec votre coupe-branche ou bien avec votre sécateur  les racines restantes. S’il s’agit d’un arbre ou d’un arbuste ancien prévoyez d’intervenir à un mètre de profondeur environ de la même façon que vous l’auriez fait pour une plantation. Évitez de planter à nouveau sur le même emplacement des arbres ou des arbustes de la même famille que ceux que vous aurez arrachés ou bien d’autres variétés qui seraient sensibles à l’armillaire. Vous aurez la possibilité d’isoler un éventuel foyer que vous auriez repéré. Pour cela vous devrez à l’aide d’une pioche et d’une pelle enfouir un film en polyéthylène à 70/90 centimètres de profondeur.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo  Le Chemin de la Nature

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.


Un commentaire

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :